Twitter a livré ses premiers résultats trimestriels depuis son entrée en bourse. Les chiffres mettent sérieusement en doute la capacité du réseau social à rejoindre les performances de Facebook.

Twitter a publié cette nuit ses premiers résultats financiers trimestriels depuis son entrée en bourse , et ils ont laissé les investisseurs pour le moins circonspects — nous le sommes depuis le début au vu des chiffres surréalistes de l'entrée en bourse. Les actionnaires ont immédiatement sanctionné le réseau social avec une chute de plus de 10 % du cours de l'action, qui ne se confirme pas cependant dans ces dernières heures où le titre remonte. Au moment où nous écrivons ces lignes, le cours de l'action Twitter est revenu autour de 65 dollars. Il était à 26 dollars lors de l'introduction en bourse il y a trois mois.

Sur l'ensemble de l'année 2013, Twitter a enregistré 675 millions d'euros de déficit, contre 79 millions d'euros de pertes l'année précédente. Le quatrième trimestre a lui-seul a généré une perte de 511 millions de dollars, due au renforcement de ses investissements en recherche et en marketing. Des chiffres catastrophiques au regard de ceux de Facebook, qui a dévoilé la semaine dernière une bénéfice net annuel de 1,5 milliard de dollars.

Une croissance en forte baisse

Plus inquiétant encore, car il s'agit des fondamentaux du site, seulement 9 millions de nouveaux abonnés ont rejoint Twitter au dernier trimestre de l'année dernière, ce qui fait douter de la capacité du réseau social à croître et rejoindre son rival. La plateforme comptait 241 millions d'utilisateurs actifs en décembre (contre 1 milliard pour Facebook), soit 3,8 % seulement de mieux que trois mois auparavant. Plus le temps passe, moins Twitter arrive à croître. Aux trois premiers trimestres de l'année, le réseau social avait connu une croissance en utilisateurs de 10 %, 7 % et 6 %.

Autre indicateur négatif : le nombre de vues des timelines, où Twitter affiche les messages des utilisateurs et insère ses tweets sponsorisés, est passé de 159 milliards à 148 milliards dans le trimestre. 

Il y a toutefois quelques points rassurants pour les actionnaires. Le site a doublé son chiffre d'affaires en 2013, à 665 millions de dollars, et vise entre 1,15 et 1,20 milliard de dollars en 2014. Par ailleurs, ses recettes publicitaires ont augmenté de 121 % au quatrième trimestre, comparé à l'année précédente.

En moyenne, Twitter réalise un gain de 1,49 dollars par 1000 vues de la timeline, ce qui représente une croissance de 76 %.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés