L'industrie musicale britannique a conçu un jeu vidéo mobile (sur iOS et Android) qui met le joueur dans la peau d'un patron de maison de disques, qui doit lutter contre le piratage pour développer son label.

L'industrie musicale ne manque pas d'imagination pour tenter de culpabiliser les internautes qui préfèrent pirater des chansons plutôt que de les télécharger ou les écouter sur des plateformes légales. Mais cette fois-ci, l'initiative est bien plus intéressante que le fameux Captain Copyright ou son homologue français Super Crapule produite par l'Hadopi.

Le collectif britannique UK Music, le Bureau de la Propriété Intellectuelle de Grande-Bretagne, et le studio Aardman Animations ont mis au point un jeu vidéo sur mobiles qui propose au joueur d'incarner un jeune dirigeant de label en quête de succès, qui doit se heurter aux réalités du métier. 

Le joueur commence par signer son premier groupe en choisissant celui qui lui semble avoir les meilleures chances de succès (faut-il privilégier le talent artistique ou le charisme, la popularité ou la motivation ?), et lance ensuite le premier album enregistré par le groupe, en choisissant ou non de se concentrer sur le numérique, de l'accompagner d'une tournée de promotion, etc.

Le nerf de la guerre restant le chiffre d'affaires, le joueur est alors invité à suivre les courbes de ventes pour rentabiliser au maximum ses artistes, et découvrir qu'il aura du mal à signer de nouveaux groupes talentueux s'il ne réussit pas à lutter plus efficacement contre le piratage.

Une idée qui n'est pas sans rappeler celle de Greenheart Games et de son jeu de gestion d'un studio de création de jeux vidéo, Game Dev Tycoon. Le studio avait piégé les pirates en faisait que les joueurs qui pirataient son jeu ne pouvaient pas gagner, parce que le piratage ruinait les ventes.

Music Inc est disponible sur l'App Store (iOS) et Google Play (Android).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés