Publié par Guillaume Champeau, le Jeudi 02 Janvier 2014

Epatant : ce qu'Asimov prédisait pour 2014, il y a 50 ans

Cinquante ans plus tard, il est étonnant de voir à quel point Isaac Asimov avait vu juste, lorsqu'il imaginait ce que serait le monde technologique de 2014, et ses implications sociales.

Il y a cinquante ans, le 16 août 1964, l'écrivain Isaac Asimov publiait dans le New York Times une tribune fascinante sur ses prédictions des merveilles technologiques qui seraient à disposition des hommes un demi-siècle plus tard, en 2014. Il est donc temps, aujourd'hui, de relire le texte d'Asimov pour y constater à quel point l'auteur de science-fiction avait vu juste sur de nombreux points.

Exemples :

"Des mannequins réalistes joyeux qui se déplacent et parlent avec une facilité qui, en moins d'une minute et demie, vous convainc qu'ils sont vivants"

"En 2014, des panneaux électroluminescents seront d'usage courant"

"Les plafonds et les murs brilleront doucement, avec une variété de couleurs qui changera en poussant sur un bouton"

"Les fenêtres (...) sont polarisées de façon à bloquer la lumière vive du soleil. Le degré d'opacité du verre pourra même être modifié automatiquement en fonction de l'intensité de la lumière tombant sur ​​lui"

"Des déjeuners et des dîners complets, avec la nourriture semi-préparée, seront stockés dans le congélateur"

"Les robots ne seront ni très communs ni très bons en 2014, mais ils existeront"

Des ordinateurs auront "la tâche de traduire du russe vers l'anglais"

"Une femme de chambre robot — grand, maladroit, lent dans ses mouvements, mais capable de ramasser, organiser, nettoyer et manipuler divers appareils"

"Des robots pour le jardinage auront également fait leur apparition"

"De grandes stations à énergie solaire seront en opération dans plusieurs régions désertiques ou semi-désertiques"

"L'accent sera mis de plus en plus sur des transports qui ont le moins de contacts possible avec la surface"

"Beaucoup d'efforts seront mis dans la conception de véhicules avec "robot-cerveau" — des véhicules qui peuvent être paramétrés pour des destinations particulières et qui s'y rendront ensuite sans l'interférence des réflexes lents d'un conducteur humain"

"Des trottoirs roulants feront leur apparition dans des sections du centre-ville"

"Les communications deviendront vue-son et vous verrez au même titre que vous entendrez la personne que vous appelez par téléphone"

"L'écran peut être utilisé non seulement pour voir les personnes que vous appelez, mais aussi pour l'étude de documents et de photographies et pour lire des passages de livres"

"En 2014, seuls des vaissaux sans équipage auront atterri sur Mars, même si une expédition habitée sera en travaux"

"Pour la télévision, des écrans muraux auront remplacé le téléviseur ordinaire"

"Un téléviseur 3D, de taille réelle, dans lequel des performances de ballet seront vues"

"En 2014, il y a toutes les chances que la population mondiale soit de 6,5 milliards"

"L'agriculture traditionnelle aura beaucoup de difficulté à suivre le rythme et il y aura des "fermes" qui se tourneront vers les plus efficients micro-organismes (...). Des "pseudosteaks" seront servis. Ca ne sera pas mauvais, mais il y aura une résistance psychologique considérable à une telle innovation"

"Toute la population mondiale ne profitera pas du monde gadgetisé de l'avenir. Une partie plus importante qu'aujourd'hui en sera privée et bien qu'ils puissent être en meilleure situation, matériellement, qu'aujourd'hui, ils seront encore plus de retard par rapport aux parties avancées du monde. Ils auront régressé, relativement"

"Une utilisation croissante de dispositifs mécaniques pour remplacer les coeurs et les foies défaillants"

Le doublement de la population tous les 40 ans et l'augmentation de l'espérance de vie fera qu'il "y aura, par conséquent, une poussée de propagande dans le monde entier en faveur du contrôle des naissances"

"L'humanité souffrira gravement de la maladie de l'ennui (...). Les rares chanceux qui pourront participer à des travaux créatifs de quelle que sorte que ce soit seront la véritable élite de l'humanité, parce que seuls eux feront davantage que de servir une machine".

"De fait, la prédiction la plus sombre que je fais à propos de 2014 est que dans une société de loisirs imposés, le mot le plus glorieux dans le vocabulaire sera devenu travail".

Publié par Guillaume Champeau, le 2 Janvier 2014 à 11h40
 
48
Commentaires à propos de «Epatant : ce qu'Asimov prédisait pour 2014, il y a 50 ans»
Inscrit le 13/02/2012
604 messages publiés
Un génie le mec!
Inscrit le 24/11/2012
175 messages publiés
Il eut été sympathique de donner le lien vers le texte complet traduit en français par le framablog.
J'avais déjà lu ce texte et il est épatant ! Même les aspects sociaux ont été bien cernés.
Inscrit le 13/08/2010
8771 messages publiés
Inscrit le 28/08/2013
6 messages publiés
En effet. Et il y a plus encore que ce qui a été présenté ici, par ailleurs.

Voir ici : http://www.framablog.org/index.php/post/2013/08/29/asimov-2014 .

[Mise à jour] Doublé, ça m'apprendra de laisser un onglet traîner trop longtemps.
[message édité par AmauryPi le 02/01/2014 à 12:48 ]
Inscrit le 21/11/2009
65 messages publiés
Ce type a inventé la machine à remonter le temps, c'est sûr!
Inscrit le 15/04/2010
901 messages publiés
Il suffit de lire les oeuvres littéraires de SF pour se rendre compte que ces auteurs sont pour la plupart des visionnaires. Asimov n'en est que l'un d'entre eux. Citons, notamment, Jules Vernes qui a écrit "De la terre à la lune".
Inscrit le 17/03/2010
36 messages publiés
Ca serait possible de savoir ce qu'il à prédit pour, disons... 2050, histoire de flipper un peu?
Inscrit le 23/06/2008
1633 messages publiés
Si seulement nos politiques pouvaient avoir une telle vision d'avenir ........
Inscrit le 02/01/2014
1 messages publiés
Inscrit le 27/05/2009
428 messages publiés
Attention, j'aime beaucoup Asimov mais, comme beaucoup d'autres auteurs de talents d'ailleurs, il s'est aussi trompé sur beaucoup d'autres choses. Ceci pour dire que plus un auteur aura fait de prédictions, plus il y aura des chances que plusieurs d'entre-elles se vérifient !
Inscrit le 13/06/2009
1 messages publiés
Sauf que quand Asimov dit :

"Des mannequins réalistes joyeux qui se déplacent et parlent avec une facilité qui, en moins d'une minute et demie, vous convainc qu'ils sont vivants"

Il parle des mannequins déjà présents sur le stand de General Motors à l'exposition universelle de 1964...

Et si on lit le texte complet, y a quand même beaucoup d'erreurs comme le fait qu'il avait prédit des colonies sur la lune , des cités souterraines, l'abandon des fenêtres...
Inscrit le 15/04/2010
901 messages publiés
Cela viendra ... cela viendra !
Inscrit le 30/05/2010
459 messages publiés
n aurait il pas plutot predit l abandon de WINDOWS?


ok ok je
Inscrit le 03/10/2011
6958 messages publiés
Après, il faudrait aussi prendre tous les points.
La programmation de l'heure de cuisson de mes oeufs aux plats au bacon pour mon petit déj, passe toujours par ma femme.
La batterie nucléaire dans la maison (souterraine), le transport par jet d'air ou d'eau reste SF, joindre maman en vacances sur la Lune semble peu réalisable dans les années à venir, ...
Bref, il y a à boire et à manger là-dedans, et je note que Guillaume a arrangé certains thèmes pour rentrer dans le moule. Les trottoirs roulants, par exemple, sont censés être dans la rue, pas dans l'aéroport, quant à la livraison des commerçants par tube pneumatique, il faut demander aux parisiens, si effectivement, il n'y a plus aujourd'hui de camion bloquant les rues.
Bref, si on commence à chercher les projections futuristes des années 60, il y a vraiment beaucoup de matière, et à commencer par la pub . Et on va forcément en trouver quelques unes correctes.
ex : 1964
Image IPB
[message édité par Centaurien le 02/01/2014 à 14:58 ]
Inscrit le 25/11/2006
1145 messages publiés
le seul système de distribution pneumatique qui a exister a paris fut mis en oeuvre par la poste a été en service entre 1868 et 1984 ou il fut fermer définitivement .
pour la livraison des commerçants les camions sont toujours la , avec de plus de tonnages a livré tout les jours .
[message édité par Tuxman le 02/01/2014 à 18:26 ]
Inscrit le 15/04/2010
901 messages publiés
Le monde n'évolue que lentement. Parler de distribution aujourd'hui, oui c'est notamment un nombre grandissant de camion. Mais l'idée, apparue il y a peu, de livrer les colis par drone dans un futur plus ou proche est apparue saugrenue aux yeux de beaucoup. Je suis intimement persuadé qu'il n'en est rien et qu'un jour, lointain certes, la distribution des colis n'aura plus rien à voir avec ce qui ses fait aujourd'hui.
Inscrit le 03/10/2011
6958 messages publiés
C'est certain, mais mon propos portait sur les prévisions d'Asimov.
Dire que tout ce qu'il a prévu s'est concrétisé est un peu de la mauvaise foi. Que des prévisions se soient réalisées, est normal, puisqu'on fait parti d'un tout. L'imagination d'un auteur dépend de ce qu'il sait sur le travail de ses contemporains, et ses écrits jouent un rôle dans le travail des futurs ingénieurs (il y a probablement aujourd'hui quelqu'un qui essaye de réaliser un sable laser).
Si tu prends les écrits de Jules Verne, tu trouveras certainement qu'il était visionnaire aussi. Dans Paris au XXe siècle , il parle du métro par exemple alors que le livre est écrit en 1861, c'est à dire près de 40 ans avant le métro parisien. Mais en fait un projet de métro est déjà en cours à Londres. Lis aussi La Journée d’un journaliste américain en 2889 .
Lire aussi cet article amusant .
Inscrit le 14/01/2014
1 messages publiés
Oui tu as raison, si le monde était vraiment évolué, tu n'aurais pas besoin de ta femme pour te faire cuire un oeuf...
Inscrit le 01/04/2003
282 messages publiés
Tout ceci n'est que de l'interprétation a posteriori où l'on place ce que l'on pense correspondre.
Certains font pareil avec les écrits de Nostradamus,...
Inscrit le 16/10/2011
1996 messages publiés
+1,

En particulier j'aime bien ""L'humanité souffrira gravement de la maladie de l'ennui (...). Les rares chanceux qui pourront participer à des travaux créatifs de quelle que sorte que ce soit seront la véritable élite de l'humanité, parce que seuls eux feront davantage que de servir une machine"."
Ah ouais une photo de gens qui dorment c'est carrément une preuve irréfutable...

Ceci-dit Asimov s'en sort pas trop mal par rapport à d'autres.
Inscrit le 11/05/2011
266 messages publiés
Le pus remarquable à propos d'Isaac Asimov (à part le concept de psycho-histoire) c'est l'établissement des 3 lois de la robotique (plus la loi zéro ajoutée par 2 robots) servant à préserver l'humanité de ses créations cybernétiques :

  • Première Loi : « Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger. » ;
  • Deuxième Loi : « Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi. » ;
  • Troisième Loi : « Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi. »



Ce qui est, par contre, affligeant de la part des sociétés qui actuellement travaillent dans les domaines des IAs, c'est de ne pas mettre en place l'équivalent de ces lois.

Quoi qu'ait "prévu" Asimov, son œuvre reste une source d'inspiration importante qu'il s'agisse du cycle des robots ou de celui de fondation (sans compter ses ouvrages de vulgarisation).
Inscrit le 29/09/2008
790 messages publiés
hein ? que raconte-tu ? mettre en place ces lois ?

tu les as bien lus ? on dirait les dialogues d'un episode de power rangers ces lois........ca depend fortement du robot qu'on veut concevoir,

mais sur un robot militaire on s'en fout, que sur un robot a faire les big macs on va faire gaffe qu'il ne taille pas les steaks dans les doigts du patron

m'enfin grandis un peu, "affligeant de la part des societés..." c'est pas vrai, la realité technologique et economique depasse de beaucoup les phrases d'un bouquin, aussi bon soit-il.
Inscrit le 11/05/2011
266 messages publiés
Je crois que tu ne m'as pas bien compris, les robots actuels ne sont pas concernés puisqu'ils ne possèdent pas "l'intelligence" requise. Par contre, les IAs en cours de développement feraient bien d'inclure ces lois par construction.

La raison la plus évidente est que l'intelligence d'un machine risque d'être bien différente d'une intelligence humaine. Si nous ne mettons pas de garde fou, nous risquons de voir ces systèmes évoluer d'une manière que nous n'aurons pas anticipé.
Si c'est le cas, que ferons nous ?
SF ?
Pas certain puisqu'on cherche à apprendre à ces systèmes... à apprendre justement !

Change ton point de vue et prend un peu de recul.

Il y a actuellement deux axes de développement (à part nos amis les militaires) qui sont les IAs et les robots anthropomorphes.
La prochaine étape est l'installation d'une IA dans un robot anthropomorphe.
Et là, tu fais quoi ? Confiance à une machine programmée pour apprendre ?
Sans lois (tout comme pour l'homme d'ailleurs) ça risque de devenir pour le moins compliqué.
Inscrit le 24/12/2011
2327 messages publiés
Cette histoire de lois n'a aucun sens
Dans une IA un tant soit peu convaincante, les notions de robot, d'humain, de danger, et même de loi sont apprises par la machine, et aucun programmeur ne peut écrire de lignes de code pour représenter ces lois.
L'IA ultime c'est l'humain ; comment coder ces lois dans un humain ? On voit bien que cela n'a pas de sens.
Inscrit le 04/01/2014
2 messages publiés
Je constate que tu as une vue à très court terme. Tu me rappelles les scientifiques qui disaient "mais non, un bateau en métal ne peut pas flotter" ou encore "si on dépasse les 100 km/h l'homme à l'interieur du train mourra". Et surtout ceux qui ne se préoccupent nullement de la dangerosité potentielle de leurs inventions.

Asimov a inventé ces lois dans un principe littéraire, certes, mais si on les relit bien, elles ne peuvent qu'être bénéfiques si elles sont implantées dans tout "cerveau" artificiel. C'edt le principe du pari de Descartes : au pire elles ne servent à rien mais ne font pas de mal non plus, au mieux...elles préserveront l'humanité !
Inscrit le 04/01/2014
2 messages publiés
Je constate que tu as une vue à très court terme. Tu me rappelles les scientifiques qui disaient "mais non, un bateau en métal ne peut pas flotter" ou encore "si on dépasse les 100 km/h l'homme à l'interieur du train mourra". Et surtout ceux qui ne se préoccupent nullement de la dangerosité potentielle de leurs inventions.

Asimov a inventé ces lois dans un principe littéraire, certes, mais si on les relit bien, elles ne peuvent qu'être bénéfiques si elles sont implantées dans tout "cerveau" artificiel. C'edt le principe du pari de Descartes : au pire elles ne servent à rien mais ne font pas de mal non plus, au mieux...elles préserveront l'humanité !
Inscrit le 24/12/2011
2327 messages publiés
Une vue à très court terme ? Peut-être, tout est relatif.

Ces règles seraient sans doute une bonne chose, je n'ai pas jugé de leur utilité ou de leur bienfait pour la race humaine, je dis simplement qu'elles ne sont pas "codables", pas "implémentables" dans une IA, cf la réponse que je vais écrire ci-dessous à Nacyl.
Inscrit le 11/05/2011
266 messages publiés
L'IA ultime reste... artificielle, créée de la main de l'homme, tu ne peux pas la confondre à un humain même si sa complexité se rapproche de celle d'un être humain (la seule manière que nous connaissons de créer l' IA ultime dont tu parles s'appelle la reproduction pour le moment).

D'ailleurs, arrivé à ce stade là, il conviendrait de définir de façon précise (autant que faire se peut) ce que signifie "être humain".

Contrairement à ce que tu affirmes, un programmeur peut écrire de telles lois, pas au niveau software mais au niveau hardware et de telles "lois" existent bien chez l'humain, c'est d'ailleurs (par le biais d'alertes) ce qui permet à un individu de survivre (s'il ne les respecte pas, il meurt).

Contrairement à l'humain, la machine est manufacturée par l'homme et ce dernier peut très bien faire en sorte que les lois soient gravées de manière, à priori, incontournables.

Reste qu'il est envisageable qu'une IA digne de ce nom puisse avoir une interprétation personnelle des dites lois.

Je t'invite à regarder les films suivants ainsi qu'à lire les livres dont ils sont issus :

Blade Runner (Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques de Philip K. Dick)
L'homme bicentenaire (nouvelle éponyme d'Isaac Asimov)
A.I. (Les supertoys durent tout l'été de Brian Aldiss)

Ces œuvres ont toutes les 3 la même question de fond : qu'est-ce qu'un être humain et, par conséquent, qu'est-ce qui fait la différence entre l'homme et la machine ?

Si tu veux voir une évolution possible de la technologie humain sans lois pour tenter de la protéger alors je te conseille la série Battlestar Galactica.

Ces lois ont donc bel et bien un sens ainsi que le fait de les créer et de les implémenter.
Inscrit le 24/12/2011
2327 messages publiés
Je suis d'accord avec tes deux premiers paragraphes.

Quand à implémenter ces lois au niveau hardware, je persiste dans mon point de vue, cela me semble impossible.
Cela voudrait dire que le hardware est capable de savoir ce qu'est un être humain, un danger, une menace, une attitude passive, émettre des jugements, etc.
Non, pour appliquer ces règles il FAUT de l'intelligence. Dans ta représentation hardware/software de l'IA (excuse moi si je déforme ta pensée), c'est seulement au niveau software que tu peux le faire, car c'est lui qui apprend, donc lui qui dispose de l'intelligence. Mais comme cette intelligence n'est pas codée par le concepteur, mais forcément acquise, apprise, des concepts tels que "humain", "danger", etc. ne sont pas accessibles au concepteur.

D'autre part, pour répondre à ton autre argument, chez l'humain, de telles lois n'existent pas. Rien n'empêche un humain d'en tuer un autre. Des instincts évitent qu'un humain provoque sa propre mort de manière volontaire, mais ils ne sont aucunement absolus.

Mon point de vue est donc :
- Les règles de la robotique ne peuvent pas être inscrites dans une IA par son concepteur
- Les règles de la robotique peuvent être apprises par une IA dans le cadre de sa phase d'apprentissage
- Les règles de la robotique seront donc sujettes à interprétation (là on est d'accord), à contradiction (là on n'est pas d'accord), et donc à refus par une IA qui les a apprises.

Et sinon merci pour tes références à lire/voir/relire/revoir.
Inscrit le 30/09/2013
1264 messages publiés
Contrairement à l'humain, la machine est manufacturée par l'homme et ce dernier peut très bien faire en sorte que les lois soient gravées de manière, à priori, incontournables.

Quelques réflexions intéressante sur la machine manufacturée par l'homme versus l'homme manufacturé par on ne sait pas trop qui dans la Formule de Dieu de Dos Santos.
Inscrit le 17/01/2006
3642 messages publiés
On note que ses prédictions marchent plutôt pas mal, dû au fait qu'il nous épargne pas mal de "clichés" sur "l'homme de l'an 2000 tel qu'imaginé dans les années soixante", "La nourriture semi-préparée dans le congélateur", c'était un peu plus réaliste et bien vu que le classique "on se nourrira avec des pilules", "les voitures seront conduites par ordinateur,", c'était un peu mieux pensé que les classiques "voitures qui volent", imaginer une sorte de portable permettant la vision, c'était un peu plus intelligent que la télépathie par implant cérébral...

Bref le mec, au lieu de se taper des délires et de mettre en prédiction tous ses fantasmes, a opté pour des prédictions réalistes, "raisonnables", et même si ça tombe pas toujours juste non-plus, ça lui permet de dire plus de choses intelligentes que la moyenne des amateurs de SF de l'époque.
Inscrit le 24/02/2009
2255 messages publiés
Apparemment il fait mieux que Teissier .
Inscrit le 30/05/2010
459 messages publiés
source wikipedia :

Ses études furent assez brillantes pour lui permettre, grâce à une bourse, d’entrer à l’ université Columbia . Il passa d’abord une licence en sciences ( 1939 ) avant d’obtenir une maîtrise en chimie ( 1941 ) et, finalement, un doctorat en biochimie 6 ( 1948 ), puis il obtint un poste de chargé de cours à l’ université de Boston .

bon donc c etait pas non plus l ilumine du coin...
Inscrit le 02/01/2014
5 messages publiés
Moui mais le p'tit père Asimov avait pas prédit ça :


Salut c'est Marc et Benjamin Morin (Ben) de Gizmodo.

Pour info, nous montons notre propre école de Dim-Mak, afin de diffuser notre version du Dim Mak, le Apple Dim Mak.
Comme vous le savez surement le Dim-Mak est la technique de toucher des points vitaux , nous avons à la maniere de Bruce Lee et de son Wing Chun créer notre propre courant, le Apple Dim Mak, technique qui consiste au toucher du point rectal a l’aide d’un Ipad , d’un Iphone ,d'un mac book ou de tout autre appareilles orné du logo de la pomme..
Pour vous inscrire dans notre dojo, le Sifu Marc Dojo, c’est par ici:
Marc&Ben@gmx.fr
Inscrit le 11/10/2004
236 messages publiés
C'etait un génie (sans rire, lisez ses bouquins, iRobot est une lointaine adaptation Hollywoodienne...), mais c'est sans compter qu'Asimov a influencé bon nombre de geeks, devenus des scientifiques
Inscrit le 21/02/2006
4313 messages publiés
heu juste pour info la voiture volante existe (elle us et son prototype est déjà fabriquer) elle est juste inutilisable car il faut réserver un espace aérien chaque fois qu'on la sort

bah oui les avion aime pas trop
Inscrit le 02/01/2014
1 messages publiés
asimov, reste surtout un extraordinaire écrivain de science fiction,et ses nouvelles et saga, ont occupées de nombreuses heures de mes loisirs.Il est facile à classer, après Anderson, et Andrevon et bien d'autres encore, d'immense talents.L e principal reste pour moi reste de continuer à explorer leur œuvre

PARDON, VOUS N'AURIEZ PAS VU MA PLANÈTE?
Regarde fiston s-il n'y a pas un extra terrestre caché derrière la bouteille de vin?
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 02/01/2014 à 22:30
Il n'y a pas qu'Asimov
Inscrit le 09/09/2009
221 messages publiés
On nous a promis les voitures volantes en l'an 2000, et de bouffer un pilule par repas.
Pas de regrets pour la pilule, mais j'attend toujours le Hoverboard.
Nom de Zeus !
Inscrit le 09/10/2008
3240 messages publiés
moué.. suis pas convaincu.. relativement facile de prédire ce qu'il va se passer sur les nouvelles technologie.

étonnant qu'il n'est pas vu le WEB quand même.

en gros il a élaboré un peu a taton tout en imaginant l'évolution des objets actuels. rien de très flamboyant.
Inscrit le 24/02/2009
2255 messages publiés
Oui, cela dépend si c'est une évolution de l'existant ( la voiture n'a eu que de petites évolutions depuis cinquante ans ) ou un truc novateur ( le WEB ) .

Entre les deux, un prototype de machine à repasser attendu depuis longtemps mais jamais mis au point. Qui va donc faire un tabac des sa mise sur le marché, après la machine à laver à vapeur et le lave vaisselle sans prélavage.

Même comma ça, ce n'est pas mal: on savait dans quoi investir
Inscrit le 06/04/2012
405 messages publiés
Ben si on se dit que toute invention commence toujours par une idée et que l'intuition précède la raison car elle n'a pas les même contraintes, ben c'est un peu normal que des visions d'un auteur de SF, en plus, se réalisent.

Exemple: Avant de faire les premières transplantations, y faut y avoir au moins pensé et c'est ce que Frankenstein de Mary Shelley a fait!
Inscrit le 04/01/2014
1 messages publiés
Rappelez vous quíl est très difficile de prédire le comportement d´un humain, on ce rend compte que beaucoup de choses n évoluent pas naturellement a cause des sentiments d´égoisme, de l´abscence de generosité et voire meme de la stupidité de l´homme.
Inscrit le 20/01/2012
383 messages publiés
La plus grande erreur d'Asimov, c'est d'avoir prédit les robots, avec un cerveau hyper développé électronique, mais d'avoir complètement raté l'informatique et les réseaux.
Inscrit le 20/01/2012
383 messages publiés
La plus grande erreur d'Asimov, c'est d'avoir prédit les robots, avec un cerveau hyper développé électronique, mais d'avoir complètement raté l'informatique et les réseaux.
Inscrit le 04/01/2014
1 messages publiés
Nous pouvons aussi nous demander si les chercheurs qui ont fait évoluer le monde en ce qu'il est aujourd'hui ne lisaient pas Asimov, pendant leur adolescence ou leurs études par exemple ? Les progrès technologiques d'aujourd'hui ont été inspirés par Asimov (entre autres) et ne relèvent pas de prédictions, à mon sens.
[message édité par gedge64 le 04/01/2014 à 21:48 ]
Inscrit le 20/01/2012
383 messages publiés
C'est très probable que les bonne idées évoquée par des écrivains, illustrateurs, scénaristes, décorateurs, etc. dans les domaines de la science-fiction ait motivé la recherche lorsque ces idées devenaient théoriquement applicables.

De plus cet article écarte bien des erreurs, et bidouille pour en arranger d'autres (l'effet "quelque chose de très important va vous arriver cet année" des voyants):

"Les plafonds et les murs brilleront doucement, avec une variété de couleurs qui changera en poussant sur un bouton"
Asimov pensait là à des murs qui émettent de la lumière directement, et il continue en disant que l'on aura du coup plus besoin de fenêtres, et que les villes seront souterraines et que la surface sera dédiée à l'agriculture et à des parcs.

"Des déjeuners et des dîners complets, avec la nourriture semi-préparée, seront stockés dans le congélateur"
Si il y a des points qui sont justes, il parle aussi de la cuisine complètement automatisée qui casse les œufs et les cuits en œufs brouillés, et cuisent le bacon pour l'heure à laquelle on a programmé cela la veille.

"Des ordinateurs auront "la tâche de traduire du russe vers l'anglais""
Pas du tout, Asimov parle de la recherche sur le sujet qui été présenté à l'exposition de 1964, et qui avait encore pas mal de budget à l'époque après le premier ordinateur traducteur du russe vers l'anglais en 1954. (Les budgets furent réduits en 1966 en constatant que la technologie ne le permettait pas encore). Il n'était donc pas visionnaire mais avait visité l'expo

"Pour la télévision, des écrans muraux auront remplacé le téléviseur ordinaire"
C'est gentil de nous montrer un téléviseur encastré dans un mur, mais franchement, qui a ça chez lui? (de plus c'est un peu débile, quand il faut le changer, ça va faire pas mal de frais pour remaçonner/repeindre si la taille change.)

"L'accent sera mis de plus en plus sur des transports qui ont le moins de contacts possible avec la surface"
Hormis quelques rares prototypes on les attends toujours. Asimov parle aussi de voitures qui expulseront de l'air pour se tenir à hauteur, en supprimant ainsi les besoins de routes ou de ponts.

"Des trottoirs roulants feront leur apparition dans des sections du centre-ville"
centre-ville != aéroport.

"L'humanité souffrira gravement de la maladie de l'ennui (...). Les rares chanceux qui pourront participer à des travaux créatifs de quelle que sorte que ce soit seront la véritable élite de l'humanité, parce que seuls eux feront davantage que de servir une machine"
En fait, Asimov parle d'un monde ou la machine aura remplacé notre travail et où la plupart de notre temps sera consacré au loisir… On observe plutôt que lorsque la machine nous aide, on en profite pour travailler ailleurs. Franchement, vous vous ennuyez vous? Hormis une certaine élite justement, la plupart de la population n'a pas matière à s'ennuyer. La technique nous a plutôt affranchis des boulots les plus serviles, répétitifs et ennuyeux, car ce sont les boulots les plus faciles à automatiser.

"Toute la population mondiale ne profitera pas du monde gadgetisé de l'avenir. Une partie plus importante qu'aujourd'hui en sera privée et bien qu'ils puissent être en meilleure situation, matériellement, qu'aujourd'hui, ils seront encore plus de retard par rapport aux parties avancées du monde. Ils auront régressé, relativement"
Si la première phrase semble être une évidence, la suite n'est pas prouvée avec une répartition de l'accès à internet en 2012… En quoi ça prouve que l'écart s'est creusé? Au contraire certaines partie du monde qui n'avait que peu d'accès à l'électricité en 1964 ont aujourd'hui accès à l'internet. L'accès technologique par du dématérialisé permet au contraire de réduire les écarts dans le monde.



Et les choses qui n'ont pas de prix:
- Les appareils en 2014 n'auront pas de câble électrique, ils auront à la place des piles nucléaires fabriquées à l'aide des déchets des centrales nucléaires. (et vos bébés auront trois têtes?)
- La télé 3d dans des cubes transparents.
- Les tubes à airs comprimés qui vont transporter nos marchandises dans la ville.
- Les villes sous-marines seront développées et accueilleront ceux qui aiment les sports nautiques. (Oui mais en même temps c'est plus simple au bord de la mer non )
- Tous les étudiants d'hautes écoles apprendront à calculer en binaire et à programmer à la perfection. (ce qui n'est même plus le cas pour ceux qui font de l'informatique)
- Les colonies lunaires (mais qu'est-ce qu'on irait faire là-bas?)
Inscrit le 30/09/2013
1264 messages publiés
Dans une préface à l'un de ses bouquins (écrite pour une réédition), Asimov avouait qu'il n'avait pas vu le lien entre ordinateur et robot quand il avait commencé à écrire sa saga : il n'imaginait pas ce qui fait fonctionner ses robots comme un programme informatique.

De fait, si ses robots sont extrêmement évolués, l'informatique "classique" est complètement absente de ses bouquins. C'est d'ailleurs un point commun avec Ravage de Barjavel.

Dans les innovations "sociales", est-ce qu'Asimov avait vu toutes les avancées technologiques (drones, vidéos, armes intelligentes, ...) permettant de faire des guerres sans morts ; sans morts du côté des "gentils" bien entendu, les méchants eux ils crèvent par milliers).
[message édité par bailey le 05/01/2014 à 19:17 ]
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Janvier 2014
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9