La fondation Linux compte désormais un nouveau membre : le studio de jeu vidéo Valve. Ce dernier a en effet manifesté un intérêt constant pour le système d'exploitation libre, qui d'ailleurs constitue les fondations de SteamOS, la plateforme imaginée par Valve pour se faire une place dans le marché des consoles de salon.

La fondation Linux compte désormais un nouveau membre : Valve Corporation. Le célèbre studio américain, connu pour avoir lancé quelques-uns des jeux vidéo les plus populaires au monde (Half-Life, Team Fortress, Counter-Strike, Portal, Left 4 Dead…), a choisi de rejoindre le consortium consacré au système d'exploitation libre. Une décision inévitable, au vu de la trajectoire récente de la société.

Valve est en effet lancé dans une grande entreprise, à savoir la conquête des joueurs sur consoles. Afin d'y parvenir, le groupe compte s'appuyer sur des boîtiers Steam embarquant un système d'exploitation basé sur le noyau Linux : SteamOS. En outre, le patron du studio, Gabe Newell a fréquemment manifesté sa préférence pour Linux, qui serait ni plus ni moins l'avenir du jeu vidéo.

"Rejoindre la fondation Linux est l'un des nombreux moyens que Valve exploite pour la promotion des jeux sous Linux. Avec ces efforts, nous espérons contribuer à outiller les développeurs, construire de nouvelles expériences sous Linux, pousser les fabricants de matériel à soutenir en priorité Linux et, finalement, offrir une plateforme élégante et ouverte pour les utilisateurs de Linux", a expliqué Valve.

De son côté, Linux voit d'un œil favorable la trajectoire de Valve. Pour Linus Torvalds, à l'origine du noyau Linux, SteamOS pourrait bien être le coup d'accélérateur indispensable pour que l'adoption de Linux atteigne un nouveau palier.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos