Le gouvernement invite les mobinautes qui souhaitent souscrire une offre 4G à consulter d'abord la couverture effective de chaque opérateur. Dans le même temps, l'exécutif rappelle au secteur qu'il doit fournir une information claire, sincère, comparable et transparente sur la couverture mobile.

Vous envisagez de vous abonner prochainement à un forfait téléphonique 4G ? Alors ne cédez pas aux sirènes publicitaires des opérateurs ; consultez plutôt la carte de couverture en très haut débit mobile de chacun d'entre eux. Tel est, en substance, le message adressé (.pdf) ce mardi par Benoît Hamon et Fleur Pellerin aux mobinautes qui envisagent de changer d'offre.

Dans leur communiqué commune, les deux ministres, l'un responsable de la consommation, l'autre en charge de l'économie numérique, en profitent au passage pour rappeler à Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free Mobile qu'ils sont soumis à des "obligations de transparence et d'informations préalables" qui doivent permettre aux clients de faire un choix éclairé.

L'information proposée doit être "pleinement sincère, comparable, claire et transparente". "Cette obligation concerne à la fois les services 2G et 3G, mais également les services de très haut débit mobile 4G lancés récemment, et dont la couverture peut varier du simple au triple en fonction de l’opérateur".

Et gare aux resquilleurs : le gouvernement rappelle que l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) contrôle ces cartes.Par ailleurs, il est précisé qu'un travail "permettant de comparer les niveaux de couverture effective et les débits réellement disponibles" va être mené à son terme, avec le concours de l'ARCEP, des l'agence nationale des fréquences (ANFR) et de l'exécutif.

Les cartes de couverture des quatre principaux opérateurs de téléphonie mobile sont disponibles sur le site d'Orange, de SFR, de Bouygues Télécom et de Free Mobile. Outre la 4G, des informations sont accessibles pour les autres normes (2G et 3G) ainsi que pour les seuils intermédiaires (H+).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés