Dans une question écrite adressée au gouvernement, un député socialiste s'inquiète de l'absence de contrôle parental lorsque des mobiles sont connectés en WiFi à la box du foyer. Notant que ce filtre existe lorsque la navigation se fait via l'Internet mobile, il demande à l'exécutif ses intentions en la matière.

Lorsqu'un parent décide de prendre un téléphone portable pour son enfant, il a la possibilité de choisir un forfait intégrant une option de contrôle parental afin que la navigation sur l'Internet mobile se limite à un web familial. Généralement, le filtrage des contenus sensibles agit à deux niveaux : il y a une analyse sémantique et il y a une liste noire des sites web dont l'accès est interdit.

Or, cette option de contrôle parental ne fonctionne que si la navigation se fait via l'Internet mobile. Si le jeune surfe sur la toile via le WiFi de la box familiale, l'opérateur et son filtrage sont hors-jeu. C'est justement cette absence de surveillance qui a conduit le député socialiste Jacques Cresta à interpeller la ministre déléguée à l'économie numérique, Fleur Pellerin.

Dans une question écrite publiée ce jour au Journal officiel, il souhaite connaître les intentions de l'exécutif en la matière, estimant qu'il en va de "la sensibilité des plus jeunes". Ceux qui s'intéressent à l'activité parlementaire remarqueront que l'intervention de l'élu des Pyrénées-Orientales recycle en réalité une question adressée fin septembre par le socialiste Michel Liebgott, laquelle n'a pas encore reçu de réponse.

En la matière, les opérateurs proposent des outils de contrôle limités et sans nuance. À titre d'exemple, SFR propose "d'autoriser ou interdire les équipements qui se connectent en Ethernet ou en WiFi sur votre box" et de "définir des plages horaires pour limiter l’accès Internet". Autrement dit, soit l'appareil est autorisé à accéder au net via l'Ethernet ou le WiFi, soit cet accès lui est refusé.

Cela étant, le filtrage de l'accès apporte une réponse très partielle à l'enjeu de la protection des enfants sur net. Si le contrôle parental peut assister les parents dans cette tâche, l'accompagnement de ces derniers demeure indispensable pour veiller d'une part sur la navigation de leur progéniture et leur inculquer quelques bonnes pratiques à avoir sur la toile.

( photo : CC BY jhaymesisvip )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés