Il y a à peine plus d'un an, les internautes découvraient médusés qu'il était désormais possible de jouer à un FPS en HTML5, c'est-à-dire directement dans un navigateur, sans lancer une application native. Un an plus tard, voilà que Crytek, le studio responsable de quelques uns des plus grands succès du genre (Far Cry, Crysis), lance son jeu vidéo Warface, jouable sur navigateur. Mais on est encore très loin du jeu HTML.

Pour jouer à Warface, Crysis exige en effet l'installation d'un plug-in Gface, et le jeu n'est jouable que sur Windows 7, XP ou Vista (sans doute aussi Windows 8). Il faut 6 Go d'espace disque libre, un processeur AMD ou Intel dual-core à 2 Ghz, 1,5 de RAM, et une carte graphique GeForce860 GT ou ATI Radeon X1950.

Le jeu lui-même est Free To Play, c'est-à-dire qu'il peut être joué gratuitement, comme l'avait annoncé Crytek en disant miser sur la publicité et les micro-achats pour rentabiliser ses prochains titres. Le jeu est d'ailleurs très accessible, pour lui assurer l'audience la plus large possible, et multiplie les possibilités d'achats d'accessoires.

"Le jeu PC va changer et adopter des modèles économiques différents (…) Il n'y a absolument aucune raison pour laquelle les joueurs ne pourraient pas avoir des jeux de qualité AAA gratuitement. Nous allons serrer les dents et le faire. Quelqu'un doit montrer la voie", avait promis Crytek. Mission accomplie ?

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos