Publié par Julien L., le Jeudi 11 Juillet 2013

Au Venezuela, une ministre appelle la population à quitter Facebook

La ministre vénézuélienne chargée des affaires pénitentiaires a invité la population à quitter Facebook. Le réseau social américain est en effet accusé d'aider les agences de renseignement des États-Unis à collecter et analyser les données et les communications des internautes.

L'appel sera-t-il entendu par les Vénézuéliens ? Un mois après la découverte des programmes de surveillance employés par les États-Unis pour espionner à grande échelle les communications, la ministre en charge des affaires pénitentiaires, María Iris Varela Rangel, a invité ses concitoyens à quitter Facebook dans un message publié mercredi sur le réseau social Twitter.

"Compatriotes : annulez vos comptes sur Facebook, vous travaillez gratuitement comme informateurs pour le compte de la CIA ! Tirez les leçons de l'affaire Snowden", peut-on ainsi lire dans le message de la ministre, qui suggère dans un autre tweet que les victimes devraient porter plainte contre les USA pour obtenir une indemnisation... et par la même occasion faire chuter l'économie américaine.

Facebook est l'un des géants américains qui a accordé aux agences de renseignement américaines un accès spécial pour consulter les données hébergées dans le cadre de son service. Outre le site communautaire, des groupes comme Google, Microsoft, Yahoo, Skype, AOL et Apple sont impliqués. Twitter, en revanche, n'y participe pas.

Selon des statistiques datées de mars 2011, le Venezuela compte plus de 10,4 millions d'internautes sur une population de 29,5 millions. Parmi ces usagers du net, plus de 8 millions ont un profil Facebook et 2,3 millions un compte Twitter. Fin 2012, selon des données disponibles sur Wikipédia, le nombre de Vénézuéliens présents sur le réseau social américain a atteint 9,77 millions.

L'invitation lancée par la ministre sur Twitter survient une semaine après les nombreuses demandes d'asile politique envoyées par Edward Snowden, cet ancien analyste de la NSA qui a contribué à révéler l'existence des programmes de surveillance comme PRISM. Parmi les 22 pays contactés figure le Venezuela. D'autres pays sud-américains ont également été sollicités, comme le Nicaragua, la Bolivie et Cuba.

Le 5 juillet, les autorités vénézuéliennes ont fait savoir que le pays accepte d'accorder l'asile à l'Américain "pour le protéger de la persécution de l'empire le plus puissant du monde, qui s'est déchaînée sur lui". Une réponse qui n'est guère surprenante, au regard des relations difficiles entre les États-Unis et le Venezuela, tant sur le plan diplomatique qu'en matière idéologique.

Publié par Julien L., le 11 Juillet 2013 à 09h29
 
24
Commentaires à propos de «Au Venezuela, une ministre appelle la population à quitter Facebook»
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
"Une réponse qui n'est guère surprenante, au regard des relations difficiles entre les États-Unis et le Venezuela, tant sur le plan diplomatique qu'en matière idéologique."

Relations difficiles ?????????????
Récement (2002) tentative de coup d'état avorté (enfin le peuple a remis chavez au pouvoir après 48h) contre Chavez (démocratiquement élu pour rappel) par les usa entre autre, le gouvernement étant immédiatement reconnu par les us mais aussi par l'ue....

En simplifiant à mort, là où Lula a tenter de remettre en cause le néoliberalisme, Chavez / Correa / Morales & co remettent en cause le capitalisme.
Relations difficiles n'est pas l'"expression" qui convient...
Inscrit le 20/08/2010
893 messages publiés
La vraie solution c'est également de ne plus utiliser Windows, OSX et autres systèmes privateurs.
Inscrit le 25/09/2009
461 messages publiés
Je ne suis pas d'accord, il faut rester sur Facebook... Mais le remplir de fausses informations.

Histoire de remplir les serveurs de la NSA d'infos useless
Inscrit le 18/07/2011
141 messages publiés
+1 Internet Style
Inscrit le 10/10/2010
1821 messages publiés
Je ne suis pas d'accord, il faut le quitter. Si on doit y rester, oui, il ne faut pas y mettre ses infos, par contre, y rester pour remplir de fausse infos n'a pas de sens.

- Y rester c'est le nourrir. Lui permettre de continuer à faire des sous. FB se vend également en nombres d'utilisateurs ... (Fausses informations ou pas) - système capitaliste. Il faut quitter.

- Y rester c'est perdre le temps qu'on pourrait consacrer à considérer d'autres réseaux sociaux, qui peinent à trouver un espace pour se développer. * http://www.latribune...s-familles.html

"Dans une charte de confidentialité enregistrée auprès d'un huissier, Famicity s'engage à ne pas exploiter les données personnelles à des fins commerciales, à ne pas autoriser les moteurs de recherche à indexer les contenus personnels et à permettre aux membres d'effacer définitivement tous leurs contenus et leurs traces. Gratuit, le site, à l'interface claire et soignée, permet de créer son arbre généalogique, de publier ses photos, de partager ses humeurs, de communiquer par messagerie instantanée et électronique. Un agenda rappelle les anniversaires. Des vidéos d'aide guident par exemple les seniors, peu familiers des réseaux sociaux".

PS : Famcity est cité à titre d'exemple sur la base de leurs dire, je n'ai pas vérifié moi-même (pas journaliste).
Inscrit le 11/07/2013
2 messages publiés
Tu sais remplir ton adresse ip vu par facebook facilement et tous les autres paramétre réseau enregistré genre ta mac adress ect ?
Inscrit le 15/09/2010
144 messages publiés
Dénoncer l'utilisation de Facebook... sur Tweeter.
Bonnet blanc/blanc bonnet...
Inscrit le 21/05/2013
17 messages publiés
Ce genre d'incohérence est malheureusement monnaie courante.
Comme Mélanchon appelant à la révolution sur Twitter.
[message édité par Tsarine le 11/07/2013 à 10:48 ]
Inscrit le 13/10/2008
1735 messages publiés
Je pense que ceci doit être lié à une certaine ignorance dans ce domaine mais bon tout le monde ne peut pas tout savoir, en revanche on peut leurs reprocher de ne pas s'être suffisamment renseigné.
Inscrit le 15/09/2010
144 messages publiés
L'utilisation n'est pas la même c'est un fait.
Mais les deux applications sont sous le joug des USA, Patriot Act et accès privilégié de la NSA inclus, donc dire de ne pas utiliser l'une en passant par l'autre, je trouve ça fort de café.
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
C'est la différence entre le compromis et la compromission
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
Twitter niveau CGU s'est quand même à des millénaires de FB... et l'utilisation possible de base est quand même vachement moins intrusif...
Fin perso j'utilise ni l'un ni l'autre, mais il ne me semble pas être dans la même "dimension" (probablement à tord)...
Inscrit le 14/07/2004
7694 messages publiés
flow (Modérateur(rice)) le 11/07/2013 à 11:13
+1
Surtout que Twitter n'a pas la meme utilisation que Facebook.
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
MélEnchon et il faudra me montrer où il a appelé à faire la révolution sur Twitter, j'ai beau suivre son compte, je n'ai jamais vu le tweet en question.

D'avance merci.
Inscrit le 13/12/2004
772 messages publiés
au lieu de simplement imposer un bloquage aux FAI locaux et de proposer une alternative venezelienne
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Blocage, quel vilain mot.
Alternative.. cela existe, malheureusement pas aussi fréquentée.

C'est en répétant encore et encore que certains finiront par réaliser et changer.
Inscrit le 04/09/2002
2710 messages publiés
les usa ne sont pas spécialement un exemple, mais faut rappeler que le vénézuela est en train de s'effondrer doucement mais sûrement. et encore, si c'est lent, c'est grace aux réserves de pétrole.

donc, aller faire la morale à ceux du nord, c'est osé.

ensuite, mais si j'en ai rien à cirer de facebook, je crois qu'elle rêve la ministre: je pense notamment à tous les jeunes qui n'en ont rien à carrer des politiques, quelque soient les pays...

maintenant, si les USA sont le grand satan, qu'ils coupent les accès internet vers tous les sites américains, tout simplement, pour peu qu'ils sachent le faire...
oui, sauf que j'ai dans l'idée qu'ils ne peuvent s'en passer, et qu'ils se mettraient à dos une bonne partie du peuple.

enfin bon, une ministre illuminée de plus, comme on en connait également ici...
Inscrit le 13/04/2004
229 messages publiés
"Les usa ne sont pas spécialement un exemple, mais faut rappeler que le vénézuela est en train de s'effondrer doucement mais sûrement. et encore, si c'est lent, c'est grace aux réserves de pétrole."

Sources de cette affirmation péremptoire ? Des sources crédibles, pas des copiés/collés des officines nord-américaines...

"maintenant, si les USA sont le grand satan, qu'ils coupent les accès internet vers tous les sites américains, tout simplement, pour peu qu'ils sachent le faire..."

Et les mêmes tartufes de ton genre iront crier à la censure et à l'autoritarisme...

"je pense notamment à tous les jeunes qui n'en ont rien à carrer des politiques, quelque soient les pays..."
Tu as une idée du taux de participation aux dernières présidentielles ? 80% ! Pas mal pour des gens supposés désintéressés par la politique.
Inscrit le 04/09/2002
2710 messages publiés
donc selon toi, le nombre de vénézuélien(ne)s sur facebook va diminuer sensiblement suite à ce speech, c'est ça?
suffira de constater... et tu risques d'être surpris.
Inscrit le 07/05/2009
66 messages publiés
Il est bon de rappeler que le parti au pouvoir est le parti de Chavez, fidèle allié de l'Iran, de la Castro, de Khadaffi... et amateur de théories du complot comme celle des satellites américains responsable du tremblement de terre de Haïti (un test) et d'autres que j'ai oubliés. Et comme dans tous leurs alliés, tout est toujours la faute des pays étrangers, US en tête.
Inscrit le 07/03/2006
2088 messages publiés
c'est étrange, dans les autres pays aussi c'est toujours la faute des étrangers (aux USA ils les nomment des terroristes, les communistes, les islamistes, en France on les nomme les immigrés, l'Europe,...)

et en France on a adoré Kadhafi et Saddam pendant des décennies

et c'est vrai qu'aux US, ils ne connaissent aucune théorie du complot !
exemple : dans cette fiole, j'ai la preuve d'armes de destructions massives prêtes à nous péter à la g*** si on envahit pas l'Irak...

d'autres arguments ?
Inscrit le 13/04/2004
229 messages publiés
Sans parler de la longue liste des dirigeants sud-américains démocratiquement élus assassinés, ou renversés, comme le coup d'Etat contre Chavez en 2002 avec l'appui de la CIA et de la droite vénézuelienne.
Le niveau des commentaires de Numerama et de culture historique en général est consternant. Entre Tsarine, mynameisfedo et gloglop2, on tient des compétiteurs de 1er plan pour le Prix du café du commerce 2.0...
Inscrit le 04/09/2002
2710 messages publiés
ça va, on a compris que t'étais un adepte de mélanchon and co.

he bien, va vivre un temps là-bas et tu t'apercevras de la réalité du terrain...
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
ça sent quand même l'ignorance crasse quoi...

putain de forrrrrrrrummmmmmmmmmmm, que la 1ere ligne de mon post est passé, tout le reste est virer haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
[message édité par kholl le 12/07/2013 à 09:39 ]
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Juillet 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11