Publié par Guillaume Champeau, le Mardi 02 Juillet 2013

Les Restos du Coeur attaqués en contrefaçon pour la photo de Coluche !

Selon des informations obtenues par Numerama, le photographe Gaston Bergeret a porté plainte contre les Restaurants du Coeur, pour l'exploitation de la célèbre photographie de Coluche que l'association utilise depuis près de 30 ans pour rappeler son fondateur. Les Restos ont fait supprimer tous les portraits de l'humoriste en France, et vont le faire sur le site internet de l'association.

Voilà qui ne va pas aider à faire la promotion du droit d'auteur, loin s'en faut, et qui ne fera qu'enrichir le débat que nous avions lancé hier à propos des photographies de Ségolène Royal, et du droit des personnalités sur les clichés dont ils sont les sujets. Selon les informations transmises à Numerama par un lecteur, le siège des Restaurants du Coeur a envoyé à toutes les antennes locales de l'association un message pour leur demander de retirer de leurs locaux la célèbre affiche montrant le sourire bienveillant de Coluche.

Alors que la photographie de l'humoriste était utilisée depuis la création des Restos du Coeur en 1985, et servait de principal support de communication à la mémoire de son fondateur, le photographe Gaston Bergeret a demandé de cesser toute exploitation du cliché.

Pire, comme nous l'ont confirmé les Restaurants du Coeur, le photographe demanderait un dédommagement financier pour l'exploitation passée, et le versement de droits pour l'exploitation future éventuelle. Autant d'argent — dont le montant reste confidentiel — en moins pour l'achat des plats offerts aux plus démunis du pays.

Les Restos du Coeur estiment qu'un accord verbal passé à l'époque entre Coluche et Gaston Bergeret autorisait l'association à exploiter le portrait de l'humoriste dans ses supports de communication. Elle a donc refusé d'accéder à la demande du photographe, qui lui est parvenue il y a seulement une quinzaine de jours.

Mais immédiatement après le refus, M. Bergeret a porté plainte contre les Restos du Coeur pour faire valoir ses droits en justice. Selon le droit d'auteur, et sauf contrat contraire, celui qui prend la photo a tous les droits, celui qui en est le sujet n'en a aucun (dès lors qu'il accepte d'être pris en photo). C'est dans l'attente du résultat de la procédure que l'association a demandé à ses antennes locales de ne plus afficher le portrait.

La photo litigieuse était toujours visible mardi sur le site internet de l'association, mais une demande de suppression a été transmise par la direction des Restos au prestataire en charge de son édition.

"Enfoiré", aurait dit Coluche depuis sa tombe. Quoiqu'il eut peut-être été moins poli.

Publié par Guillaume Champeau, le 2 Juillet 2013 à 14h56
 
168
Commentaires à propos de «Les Restos du Coeur attaqués en contrefaçon pour la photo de Coluche !»
Inscrit le 24/03/2010
379 messages publiés
Le mec il a honte de rien...
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Les paroles s'envolent, les écrits restent: devant la loi il a raison.
Juste que ce mec n'a pas de parole, avis â ses clients.

C'est bien: cela fait de la pub aux restos, cela oblige les autres people qui chantent ou posent pour les oeuvres caritatives â prendre position et le gvt â s'exprimer sur le droit d'auteur. Trente ans, putain!
C'est bien aussi, cela va favoriser l'adoption du CréativeCommons par l'humanitaire.
Inscrit le 02/07/2008
1304 messages publiés
En parlant de loi, justement, le juge ne sera certainement pas dupe : "Mon bon monsieur, vous avez mis 30 ans à vous rendre compte de l'exploitation par les Restos du Coeur de votre photo affichée un peu partout ?"
Inscrit le 09/09/2009
39 messages publiés
d'autant plus qu'en me rappelant mes cours de droit d'il y'a 20 ans, un contrat oral a valeur légale...
Bon après, toute la complication est de prouver ce contrat oral
Inscrit le 03/10/2011
6117 messages publiés
Et puis c'est juste une photo de Coluche, on n'y voit pas une caractéristique qui serait propre au photographe. Bref, c'est à classer dans les photos de plats de nouilles qui ne sont pas soumis aux droits d'auteur.
Inscrit le 25/05/2010
10 messages publiés
Il s'agit d'une exception du droit d'auteur. Le contrat oral est possible mais une cession de droit d'auteurs doit être limitée dans la durée, sur un territoire donnée, et sur des supports énumérés. Sinon, il n'y a pas de cession. Donc concrètement, une cession de droits doit être écrite...

Cela dit, ce n'est pas parce qu'on a juridiquement raison qu'il faut le faire... c'est quand même bien dommage de vouloir se faire de l'argent sur les Restos.
Inscrit le 02/04/2010
1041 messages publiés
Les paroles s'envolent, les écrits restent: devant la loi il a raison.

Ce n'est pas parce que tu "peux" faire quelque chose que tu le "dois".
C'est un principe que beaucoup devraient apprendre.

Sans compter que son droit n'est ici pas si evident. Attendre 30 ans pour attaquer une utilisation extremement publique est un acte tres douteux que les juges ne cautionnent pas necessairement. (Je n'ai plus le delit en tete, mais ca consiste a sciemment laisser une activite illicite se commettre pour pouvoir en tirer benefice plus tard.)
Inscrit le 23/04/2010
21 messages publiés
Pour ceux qui voudraient les deux sons de cloche avant de se faire une opinion "objective". C'est si facile de laisser ses sentiments s'emporter avec un traitement si subjectif de l'info ...

http://next.liberati...tographe_915552
Inscrit le 03/07/2013
2 messages publiés
cet article de numerama est faux eteronne , le photographe estcontre que des societestels que tf1 et autres sa photo a titres commerciaux autres que les restos du coeurs :

http://next.liberation.fr/photographie/2013/07/03/restos-du-coeur-les-explications-du-photographe_915552
Inscrit le 03/07/2013
2 messages publiés
Cet article a ete contreverser par la presse et le photograghe est contre que des societes comme TF1 et autres utilsent sa photo a des fins commerciales autre que les restos des coeurs il faudrait revaluer vos informations


http://next.liberation.fr/photographie/2013/07/03/restos-du-coeur-les-explications-du-photographe_915552
Inscrit le 04/07/2013
1 messages publiés
ce photographe dors bien la nuit ? c''est un batard !! le fric aide mais ne fait pas tout
Coluche et cette photo reste l'embleme des restos, et cela doit le rester
Les etats d'ames de ce mosieur on s'en tape
J'espere de tout coeur comme le dit si bien CounterFragger "30 ans pour reagir !!!???" mon garçon t'es vraiment un sale con,et a compter de ce jour tu es le photographe le + connu ................pour ta connerie.
Inscrit le 23/09/2008
1752 messages publiés
Pourquoi avoir attendu 30 ans ?

Pour toucher plus de pognon je suppose.

En même temps il a raison, avec tous ces pauvres les restos brassent certainement beaucoup d'argent, il faut prendre le pognon où il est, tant pis pour ceux à qui il était destiné.

Si Coluche était encore parmi nous ce triste sir aurait certainement pris un taquet.

Tiens pendant qu'on est chauds, personne n'a songé à déposer la marque "Restos du coeur" ?
[message édité par anomail2 le 02/07/2013 à 15:32 ]
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
"Si Coluche était encore parmi nous ce triste sir aurait certainement pris un taquet."

Si il était encore parmis nous je pense que beaucoup aurait pris un taquet en parlant de réussite en ayant servis 100 millions de repas....
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Pas faux, le but étant de servir zéro, alors que cela augmente chaque année, signe de dégradation des ressources de la populace.
Inscrit le 23/09/2008
1752 messages publiés
Et de politiques aux abonnés absents.
Inscrit le 24/11/2012
97 messages publiés
Les resto brassent 0€. Il y a bien un peu d'argent venant des concerts pour payer la logistique les quelques permanents mais les centres d'offre de nourriture se reposent uniquement :

- sur les dons en nature des supermarchés et des particuliers et de l'europe
- sur les bénévoles bien sur.
- les locaux des centres de don son miteux et rikiki car ils sont prêtés gratuitement
- même les véhicule permettant la logistique appartiennent aux bénévoles et quand il faut les réparer il faut espérer que permis les bénévoles il y a un garagiste.

Les enfoirés 2013 là dedans c'est peanut. Les resto ne possèdent rien et ont 0€ en caisse. Donc s'ils étaient amener à payer 30 ans de droit d'auteurs ca serait pas ca de moins au pauvre, ca serait juste la clé sous la porte. Sauf si mimi mathi sort les biftons.
Inscrit le 08/02/2008
294 messages publiés
Et un copyright madness de plus, un !!!
Inscrit le 16/08/2010
86 messages publiés
En tant que donateur aux Restos j'en suis malade, j'ai la gerbe là !!!


Ne serait-il pas envisageable de faire une peinture/dessin d'après une (autre) photo de Coluche et ainsi se soustraire aux "droits" de ce photographe avide de taper dans l’assiette des plus nécessiteux ??

Si oui, j'appelle tout peintre/ dessinateur/portraitiste/ etc désireux d'aider à exécuter un tel portrait et à en céder tout les droits au restos du coeur voire encore mieux à le passer en licence libre.

Si TOUS les Enfoirés pouvaient aussi refuser DÉFINITIVEMENT de travailler avec ce "photographe" tant qu'il n'a pas définitivement cessé de faire peser de telles menaces sur les Restos du coeur (abandons des droits ou autorisation perpétuelle d'usage), ça serait pas plus mal.
[message édité par matrix-bx le 02/07/2013 à 15:30 ]
Inscrit le 23/09/2008
1752 messages publiés
Les enfoirés font partie de l'élite qui vit grassement des droits d'auteurs, la plupart on trempé dans l'affaire Hadopi.

Coluche était saignant avec l'industrie musicale.
http://www.__youtube...h?v=ZtZTgtcNfr0

"Aux restos du coeur, les enfoirés vendent surtout leur propre soupe" (c'est pas de moi, cherchez sur le net).

Je sais que ce ne sont pas tous des lumières (surtout les derniers qui ont été fabriqués industriellement), mais ça serait scier la branche sur laquelle ils sont assis.
[message édité par anomail2 le 02/07/2013 à 15:39 ]
Inscrit le 21/03/2009
158 messages publiés
C'est drôle parce que le seul résultat de Google correspondant vraiment à cette citation, c'est cet article de Numérama, du coup... lol
Inscrit le 23/09/2008
1752 messages publiés
On ne doit pas avoir le même Google

Edit: Au temps pour moi, C'est vous qui avez raison.
Quand on cherche cette phrase exacte dans Google on ne rien.
Pourtant je suis bien tombé dessus à plusieurs reprises, mais je ne sais plus par quels mots-clés.
[message édité par anomail2 le 03/07/2013 à 16:09 ]
Inscrit le 08/07/2009
25 messages publiés
Bonjour, je suis peintre et j'ai réalisé un portrait de Coluche que j'ai donné aux Restos du Coeur de Villeneuve d'Ascq, centre Pasteur.
Je pense que ce portrait est assez réussi, et ce n'est pas une copie de photo.
Si les Restos du Coeur veulent s'en servir d'une manière ou d'une autre, je suis prêt à leur signer une renonciation à tous les droits d'image ou autres.
Donc si quelqu'un de la direction des Restos lit ceci, qu'il n'hésite pas à me contacter, le responsable du centre Pasteur de Villeneuve d'Ascq possède mes coordonnées.
Inscrit le 16/08/2010
86 messages publiés
Ravis de le l'apprendre !!

J'espère que ceci sera relayé
[message édité par matrix-bx le 02/07/2013 à 21:09 ]
Inscrit le 10/10/2010
1827 messages publiés
Inscrit le 20/08/2010
896 messages publiés
Preuve s'il en est que la propriété intellectuelle (comme la propriété "normale") est quelque part un peu (beaucoup) du vol.
Inscrit le 08/06/2007
919 messages publiés
Jugement intéressant.

Je viendrais donc coucher dans votre lit, après avoir nettoyé mes dents avec votre brosse. J'en profiterais pour vous faire travailler pour moi gratuitement et je récupèrerais les fruits de votre labeur.

Merci
Inscrit le 29/08/2008
1125 messages publiés
Pourquoi avoir attendu 30 ans ?

Pour toucher plus de pognon je suppose.


Ou de voir ce qu'est devenue cette assoc ?
Inscrit le 23/09/2008
1752 messages publiés
M'oui, c'est vrai qu'en même temps, pour ce qui est des droits d'auteur et d'image publique, les enfoirés se posent là.
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Les Enfoirés sont une association différentes des réstaus du coeur ! Attention aux amalgames !
Inscrit le 23/09/2008
1752 messages publiés
Je sais bien, mais pour la ménagère de moins de 50 ans ils semblent intimement liés.
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Raison de plus pour ne pas propager l'amalgame
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 03/07/2013 à 17:38
Ah oui? Alors peut être que défendre à cette association qui n'a rien a voir avec lui de se servir de son travail est plutôt normal ?


Si je t'autorise à te servir de ma piscine, ca veut pas dire que n'importe qui peut 'utiliser. Non?
Inscrit le 22/07/2010
70 messages publiés
je n'ai jamais souhaité de mal à une personne, mais des fois...
Inscrit le 28/07/2004
1227 messages publiés
Justement, c'est bien pour ça que c'est pas la peine de venir le dire, c'est du vent comme le reste des commentaires.
Sans violence, point de salut.
Inscrit le 22/07/2010
70 messages publiés
Si vous n'êtes pas heureux des commentaires, ne les lisez pas.
Inscrit le 01/06/2010
58 messages publiés
C'est honteux. L'utilisation d'oeuvres dans un but humanitaire devrait être libre, point final. J'en viens presque à souhaiter que ce photographe se ramasse une murgée et se retrouve dans la situation des personnes pour qui les Restos se battent depuis tant d'années.
Ce serait un juste retour des choses.
Inscrit le 23/09/2008
1752 messages publiés
Bah déjà il va faire le buzz. Ca ne devrait pas l'aider dans sa carrière.
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 03/07/2013 à 17:42
Jusqu'ici, tout va bien. L'affaire se complique quand Véronique Colucci, la veuve de l'artiste, prend un pouvoir grandissant dans l'association, tout en ayant créé une société de production, Micro-Films. Or, dans le contrat que signe France 2 avec les Restos du coeur en 1998, il est stipulé que la « société chargée des prestations techniques » n'est autre que... Micro-Films. L'article 3 du contrat prévoit que France 2 rémunère les Restos du coeur pour 5 millions de francs. Impossible de dire quelle part de cette somme revient dans les caisses de Micro-Films, qui réalisait déjà un chiffre d'affaires honorable avant la signature de ce contrat. Mais ce qui affole alors une partie des dirigeants des Restos, en cette année 1998, c'est que la famille Colucci détient une autre société, Maroko, qui commercialise les oeuvres de Coluche. Et que les spots de publicité télévisée pour les Restos, liés à la « Soirée des Enfoirés », sont diffusés en même temps que les spots de promotion des oeuvres de Coluche. « J'ai été interpellé par des bénévoles, choqués de la concomitance de la publicité de la vidéo de Coluche au début de cette année avec les passages de spots au profit des Restos, écrit à Véronique Colucci Philippe Marescaux, alors secrétaire général de l'association les Restos du coeur. Il est même arrivé que les deux se succèdent sans hiatus, laissant ainsi penser qu'acheter l'un concourait au soutien de l'autre, ce qui n'est pas le cas. » Ce qui est certain, en tout cas, c'est que la campagne publicitaire porte ses fruits. Entre 1996 et 1998, le chiffre d'affaires de Maroko passe de 156 683 francs à près de 11 millions de francs.
http://www.lepoint.f...ness/920/0/3270

Argent reversé aux resto?
Inscrit le 06/10/2003
438 messages publiés
Completement dingue.
Inscrit le 02/07/2013
1 messages publiés
Non mais je rêve... --' Quel con ce photographe ! Je dirais même un sacré enc... Oups. :]
Inscrit le 01/06/2010
58 messages publiés
Une recherche très rapide :
http://www.argentic....oduct-3224.html

Description ? simple :
Magnifique portrait de ce grand monsieur trop tôt disparu. Cette image, offerte par Gaston aux Restos du coeur, est devenue le symbole de l'association.

Oui, c'est écrit "offerte". Prix du tirage : 1'000€. ça semble la seule photo en vente de la part de ce sombre et sinistre gueux.
Inscrit le 23/09/2008
1752 messages publiés
Ah, déjà il faudrait demander à argentic.fr de rectifier ça.
Inscrit le 03/07/2013
1 messages publiés
Apparemment, plus de Bergeret dans la liste des photographes sur le site d'ARGENTIC.
Inscrit le 13/08/2010
7423 messages publiés
Inscrit le 14/11/2009
143 messages publiés
Salauds de pauvres .
Inscrit le 02/07/2013
1 messages publiés
Peut-être une conséquence de l'interdiction d'utiliser la photo faite aux restos du coeur belge par Mme Colucci:

http://www.rtbf.be/i...uche?id=7894493
Inscrit le 13/08/2002
24472 messages publiés
Je viens de demander aux Restos, qui me disent que ça n'a "strictement à rien à voir". Malheureusement je ne sais pas comment contacter le photographe.
Inscrit le 10/08/2012
26 messages publiés
Les salauds boufferont toujours le caviar sur le dos des pauvres...
Inscrit le 17/10/2011
137 messages publiés
Inscrit le 02/07/2013
1 messages publiés
Qu'elle salaud, demandez de l'argent pour son travail, faux vraiment être dégueulasse
Inscrit le 07/03/2006
2088 messages publiés
Lui : "- Michel ! pose pour une photo s'teuplait !"
Coluche : "- OK, voila ! dépêche toi, j'ai pas qu'ça à foutre !"
CLIC !
Lui : "- c'est fait!"

30 ans plus tard : par ici la monnaie !!!!

enfoiré !! comme disait Coluche
Inscrit le 03/07/2013
1 messages publiés
Cela fait quelques années que j'y passe mes mercredis aux restos - depuis ma retraite en fait -
il y a du boulot pour réaliser des sacs (sandwichs etc....) destinés aux S.D.F. de Rouen : 295 aujourd'hui,
A l'heure qu'il est d'autres bénévoles sont en ville à distribuer tout celà. Notre boulot est offert parce qu'on y
croit fort.
alors l'autre, "clic-clac merci Kodak" qu'il vienne bosser !
.... mais nous ne sommes pas des ââârtistes, juste des bénévoles un peu crevées en fin de journée.
Inscrit le 17/10/2011
137 messages publiés
Trop gros comme troll ... passera pas....

Surtout avec un profil crée ce jour.
[message édité par bord le 02/07/2013 à 16:46 ]
Inscrit le 05/06/2013
8 messages publiés
La vieillesse est un naufrage ! Ce photographe devrait faire de la moto ..
Inscrit le 24/05/2013
658 messages publiés
Les Restos qui se prévalent d'un "accord verbal" pour dire qu'ils sont titulaires des droits d'exploitation, fallait s'attendre à ce que ça marche pas...Maintenant, ce photographe n'a vraiment honte de rien.
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
Attendons sa version avant de l'assassiner publiquement....
Inscrit le 24/05/2013
658 messages publiés
Oui, tu as raison.
Inscrit le 10/10/2010
1827 messages publiés
Il y a des endroits ou, la parole verbale a encore de l'importance, surtout si plusieurs personnes témoignent.

En France, on connait également la démission Verbale qui a encore de la valeur. Il suffit de témoignage.
On sait aussi que l'accord verbale est considéré en présence d'un officier, et/ou, dans les cas ou un contrat écrit formalisé n'est pas obligatoire (comme ça l'est pour le mariage par exemple).

Malheureusement, concernant le droit d'auteur, je pense (à vérifier par les spécialistes de la PI) que la cession des droits d'exploitations doit prendre la forme d'un contrat écrit.
[message édité par lot le 02/07/2013 à 21:13 ]
Inscrit le 08/03/2006
84 messages publiés
Si cela est vrai ?
Comment peut-on accepter cela ?
Demander à une organisation humanitaire ou caritative quelque chose, c'est une honte, ce monsieur n'aurait-il d'honneur et de savoir vivre ?
Inscrit le 05/08/2006
24 messages publiés
Avant de lui taper dessus et l'insulter, on pourrait peut-être écouter ses arguments non?
Et puis pour sa carrière, elle est derrière lui vu son âge...
[message édité par Ikebukuro le 02/07/2013 à 16:44 ]
Inscrit le 02/07/2008
1304 messages publiés
Je serais curieux d'entendre les "arguments" de ce type :
"Bé j'étais dans le coma depuis 30 ans et paf, je me réveille et je découvre que les Restos du Coeur exploitent ma photo de coluche :"
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
Vous n'avez pas beaucoup d'imagination....
Inscrit le 11/12/2012
167 messages publiés
S'il avait des arguments valables, ils les auraient transmis en même temps que le dépôt de plainte et on les connaitrait déjà.
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 03/07/2013 à 17:44
Sauf qu'il n'y a pas de plainte, mais un conflit civil.
Inscrit le 09/02/2005
116 messages publiés
Je me trompe peut-être, mais pour que le droit d'auteur de se monsieur soit valable ne faudrait-il pas aussi qu'il ait un accord écrit de l'artiste pour avoir le droit d'exploiter son image ?

Or si comme il est dit plus haut ils n'avaient qu'un accord écrit... l'un dans l'autre personne n'a vraiment de droit là, non ?

enfin bon.... à vomir...
Inscrit le 31/08/2010
3 messages publiés
Hum.... l'un dans l'autre faut être d'accord, non ? Lol#next_pages_container { width: 5px; hight: 5px; position: absolute; top: -100px; left: -100px; z-index: 2147483647 !important; }
Inscrit le 03/02/2010
88 messages publiés
Qu'il vende la photo avec sa signature dans la marge je veux bien. Mais qu'il réclamer de l'argent a une association a but "non lucratif" c'est vraiment être un mange merde (désolé ).

Je souhaite plein de bonne choses a cet énergumène et surtout de perdre en justice.
[message édité par Messina le 02/07/2013 à 16:51 ]
Inscrit le 08/06/2007
919 messages publiés
Qu'un artiste puisse vivre des fruits de son travail me semble logique. Qu'il soit en droit de demander que l'exploitation de ce travail soit rémunéré va de soi.

Qu'il interviennent 30 ans après l'utilisation d'une de ces œuvres pour en réclamer des bénéfices.... Il va avoir du mal à démontrer qu'en 30 ans il ne s'est rendu compte de rien. A moins d'être le premier hybernatus du monde.
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 03/07/2013 à 17:48
Peut etre parce qu'il y a 30 ans cette photo n'existait pas et que ca fait que 27 ans quelle est utilisée?

ou peut etre parce qu'avant de voir ca en mars 2013, ca lui avait pas paru une bonne idée?

Image IPB
Inscrit le 08/06/2007
919 messages publiés
Voir l'autre sujet, sur cela, on est d'accord.
Inscrit le 23/09/2006
3221 messages publiés
et je parie que pendant ce temps quelqu'un depose astucieusement le mot/la marque Coluche à l'INPI, histoire d'aller jusqu'au bout de la gerbe
Inscrit le 11/10/2004
236 messages publiés
Un peu succin mais bonne initiative
Inscrit le 25/02/2013
903 messages publiés
Quand tu vois que la femme de Coluche a interdit les restos du coeur belge justement à cause de copyright... Je me dit que c'est limite un juste retour des choses
Et les artistes qui n'ont rien fait contre cela, même certains qui chantait également pour la version belge qui se sont dit "bon bah ok tant pis!"


ps: je n'approuve pas du tout ce que fait le photographe hein xD Mais je voulais repréciser ce passage
Inscrit le 01/08/2012
101 messages publiés
C'est chouette les articles pour faire le buzz et ramener du monde sur Numérama.
Il suffit d'écrire que la propriété intellectuelle c'est que des méchants et de laisser ensuite la vindicte populaire faire le reste façon comptoir du bistrot...

Sinon, sur le fond ? bah rien puisque la justice ne s'est pas exprimée... Autant parler dans le vide !

Moi aussi je peux attaquer mon voisin en justice pour n'importe quel prétexte. Ce n'est pas pour autant qu'elle me donnera raison à coup sur, ni que la loi est mal faite !

Cher Guillaume, votre détestation de la PI vous fait tomber dans la facilité.
Inscrit le 11/04/2007
170 messages publiés
Votre commentaire est ridicule : le problème n'est pas un problème juridique, c'est tout simplement une question de morale et de principe : oser venir réclamer de l'argent à une des associations qui aide le plus les pauvres en France et cela après plus de 30 ans, c'est tout simplement con et dégueulasse.

Cela ne l’empêchera peut être pas d'avoir raison en droit, mais il ne faut pas avoir peur de se regarder dans une glace après, et donc être dénué de toute conscience, ce qui semble être les cas de ce type.

Dernière chose : oui la loi sur la propriété intellectuelle est mal faite, ça me fait gerber de penser qu'il faut attendre 70 ans après le décès de l'auteur pour que certaines œuvres soient libres de droit...
Inscrit le 01/08/2012
101 messages publiés
C'est bien le problème de l'article, personne n'a donné raison à ce photographe. Je critique les raccourci de l'article qui n'est là que pour le buzz et nourrir l'obsession de l'auteur sur la PI.
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
Le minimum aurait été de timorer son propos, vraiment le minimum hein.... le bon sens aurait voulu interroger l'autre partie... là c'est juste pour du clic...

On se croirait sur JV.com là....
Inscrit le 23/09/2006
3221 messages publiés
je laisse la justice aux juges... mais la morale, elle est à l'appreciation de chacun. La morale est parfois injuste ou hors la loi, mais on a le droti d'exprimer son ressenti sur la compatibilité/non compatibilité du monde danslequel on est avec sa propre morale

c'est ce qu'on fait ici

il peut avoir tous les droits, avocats, juges et lois du monde de son coté, viser une oeuvre caritative a des buts purement egoistes et mercantiles est assez nauséeux à mon sens

(enfin la palme du connard award revient au gars qui avait exhumé une loi votée MAIS sans decret d'appli pour casser les burnes à ses voisins qui avaient ammenagé la partie INTERIEURE de leur propre garage reconvertie en salle de jeu pour y faciliter l'acces à leur enfant handiccapé. L'amenagement n'etait pas/plus conforme d'apres cette nouvelle loi pour environ 1m d'ecart, loi qui n'avait jamais été promulguée du reste)

ce qui est marrant c'est que quand mes droits à moi ont été bafoués, que j'avais la loi et la justice pour moi, et que le coupable s'en est tiré avec des pirouettes, y'avait pas des gens comme toi pour me defendre
Inscrit le 12/09/2007
4053 messages publiés
Sauf que l' handicapé passait ses journées, dans le garage aménagé, à hurler comme un âne et que le garage était mitoyen. Je ne sais pas ce que tu aurais fait à la place du connard, parce que des hurlements à longueur de journée c’est un peu spécial a vivre quand même.
Inscrit le 23/09/2006
3221 messages publiés
bah on porte plainte pour la vraie raison, avec les lois correspondantes... (il y a destextes de loi contre le tapage, meme diurne; et la nuisance sonore)

on peut obtenir de forcer l'offendant à insonoriser son local...

bref on fait ca dans les regles, et honnetement. Et si la justice ne donne pas raison on s'ecrase !

je sais bien qu'on a coincé al capone pour de la fraude fiscale car les lois sur le sstupefiants n'avaient pas prise, mais on va pas tous s'improviser eliot ness de bac à sable
[message édité par Djaron le 02/07/2013 à 17:46 ]
Inscrit le 12/09/2007
4053 messages publiés
Certes, mais tu laisses la justice au juge mais tu as jugé le connard en lui décernant une palme. Bon ça ne va pas loin comme punition.
Je suis ok avec toi pour le coté dégueu de la plainte envers les restos du cœur, mais on n’a pas toute l’histoire, on en a qu’une partie comme dans l’histoire bruyante précédente. Il faudrait avoir la version du photographe ensuite on qualifiera en connaissance de cause son action.
Inscrit le 01/08/2012
101 messages publiés
Le droit n'est pas la morale.

Et mon propos ne visait que l'article qui est utilisé par Guillaume Champeau pour servir son propos anti-propriété intellectuelle et non condamner le photographe en question sur le plan moral.
Inscrit le 23/09/2006
3221 messages publiés
en meme temps vu les arguments et la guerre de fond à laquelle se livrent les gouvernements contre le numerique en general au profit des ayants droits de la PI pour a peut pres tous les pretextes, j'y vois un reflexe epidermique conprehensible

coté ayant droit: aaah ouin y'a des gens qui nous empechent de toucher notre rente et on a pas envie de s'adapter au marché... Faisons voter des lois pour que notre rente soit due sans nous remettre en question
c'est normal, ils veulent du pognon sans rien foutre; tout ce qui va à l'encontre de ce dogme va etre combattu ardamment

du coup la PI est le plus gros ennemi du numerique en general; numerama est un site d'actus sur le theme du numerique. c'est un peu normal que numerama rende la pareille.

pourquoi ca serait à sens unique et que seuls un des deux camps à le droit de gueuler, s'insurger, revendiquer ses positions, corrompre des elus pour se faire voter des lois sur mesure (ah pour cette partie mpalheureusement ca va rester a sens unique)
Inscrit le 10/10/2010
1827 messages publiés
Effectivement, le droit n'est pas la morale. C'est ce que je dis aussi.

Maintenant, rien n'interdit que la personne qui l'exerce en ait un peu.

Le droit ne fait pas obligation d'y faire appel non plus : C'est un peut pour cela que je ne fais pas casser le Mur (et par extension la bâtisse de mon voisin) et que je n'embête pas la commune pour faire passer le haut débit, ou que j'oblige sa femme et ses 2 gamins à se taper un sacré détour pour rentrer.

Les lois peuvent être changé et c'est typiquement UN cas ou le législateur peut intervenir. Il n'est pas fait de distinction entre le fait que sa photo soit utilisée par un site néo-nazis ou associatif. Faire cesser l'exploitation par des Fachos-FN soulèverait moins de colère que faire cesser les restos du coeur, mais c'est le même droit qui s'applique. S'attaquer à l'un, c'est s'attaquer à l'autre.

Par contre, rien n'interdit le législateur de s'interroger sur les dommages à accorder à une personne qui réclame des sous, sur un droit alors qu'il ne l'a pas exploité lui-même depuis 30 ans, ET, qui n'a pas pour motif de vouloir l'exploiter lui-même (à voir) mais surtout, DE ne pas s'être manifesté bien avant pour faire cesser l'exploitation plutôt que de laisser "L'ardoise" gonfler et réclamer des sous au bout de 30 ans.

Et pour finir, il y a la loi, mais c'est le jugement qui importe à la fin, qui, s'il fait appliquer la cessation de l'exploitation, n'est pas certain de conforter ce monsieur sur le préjudice subit en euros. Une belle jurisprudence est aussi un bon moyen de faire évoluer les lois .

PS : Pour le reste, attendons d'avoir tous les bouts de l'histoire. Même s'Il manque la version du photographe, je ne vois pas les restos du coeur mentir sur les éléments déjà communiqués à Numérama.
[message édité par lot le 03/07/2013 à 01:00 ]
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Aah, un peu de sang froid et de reflexion. C'est agréable.
Inscrit le 15/04/2010
866 messages publiés
Guillaume !!!!!
Te rends-tu compte que tu vas devoir payer des royalties pour avoir, sans autorisation de son auteur, utilisé la-dite photo pour illustrer ton article ????
Aïe, aïe, aïe !!!!

Pour le reste, je pense que le juge sera suffisamment intègre pour reconnaître que n'avoir rien réclamé durant trente ans ça fait un fameux bail ... on connait ce genre de délai, notamment, dans la présence d'arbres aux abords des propriétés.
Inscrit le 19/02/2009
37 messages publiés
Question: s'il s'agit d'une commande faite par Coluche, la "photo" , le cliché appartient à qui ?
Inscrit le 01/08/2012
101 messages publiés
Réponse : pas forcément car tout dépend du contrat.
Et en photographie, l'originalité de l'œuvre est définie par les choix du photographe dans le cadrage, la prise de vue, la lumière... Bref, le photographe est bien le propriétaire.
Le droit français protège fortement les auteurs et il n'y a pas de transmission automatique des droits par la commande (c'est aussi le cas si vous achetez un logo ou un webdesign à un graphiste : attention aux petits malins qui omettent la cession des droits dans le contrat de vente...).
[message édité par ancalimon le 02/07/2013 à 18:01 ]
Inscrit le 13/08/2010
7423 messages publiés
Dans tous les cas de figure, le gars qui se réveille après 30 ans d'utilisation de ladite photo, ça devrait faire marrer plus d'un juge.
D'autant que l'utilisation n'était vraiment, mais alors vraiment pas confidentielle.
Inscrit le 01/08/2012
101 messages publiés
Si c'est le cas (on ne connait rien des demandes du photographe et de l'ancienneté du litige), je pense aussi que le juge va pas apprécier d'avoir été dérangé. Et le retour de boomerang est souvent piquant pour celui qui cherche à utiliser le droit de manière abusive.

C'est pour cela que j'aurais préféré qu'on attende une décision de justice plutôt que de crier au loup sur du vent.
Inscrit le 03/10/2011
6117 messages publiés
Ouais ben je ne vois toujours pas la différence entre un plat de nouille et la photo de Coluche.
Je n'y vois ni travail de l'artiste, ni caractéristique qui pourrait montrer une "œuvre de l'esprit".
Donc je ne vois pas trop ce qu'il va gagner, vu la jurisprudence en cette matière.
Il risque donc de se prendre juste une "t'es gentil mon gars mais c'est pas la peine d déranger la justice pour des conneries ... c'est tant, merci".
Inscrit le 01/08/2012
101 messages publiés
Au-delà de votre point Godwin, je rappelles que les lois sont écrites et votées au nom des citoyens (de même que la justice est dite au nom du peuple français) et qu'il n'est pas interdit de s'engager pour faire changer les choses quand elles ne vous conviennent pas.

Mais c'est vrai que c'est plus facile de devenir résistant après la guerre comme de troller sur le net...
Inscrit le 24/02/2006
42 messages publiés
A vous lire, il n'existe pas de problème éthique à demander de l'argent au nom de la propriété intellectuelle à une association qui nourrit des personnes qui n'ont pas les moyens de se payer un repas décent.... Vomitif...
C'est un sujet journalistique en soi et ça colle avec la ligne éditoriale de Numerama.
Inscrit le 01/08/2012
101 messages publiés
Je n'ai pas parlé d'éthique ni défendu le photographe en question. J'ai seulement réagi au fait que c'est un article pour faire le buzz et qui n'est qu'un prétexte pour l'auteur de cogner sur la PI alors que la législation n'y ai pour rien si des cons existent.
Inscrit le 10/10/2010
1827 messages publiés
C'est juste. La législation n'y est pour rien si des "c**" existent.

Par contre, doit-elle leur permettre d'exprimer tout leurs potentiels ?.

Les droits définissent un cadre, qu'on peut voir comme des limites.

Si ces limites sont mal ficelées, le législateur peut le faire davantage pour protéger des abus de ces "c**" . Les lois ne sont pas immuables ou parfaites. Il n'est pas concevable de considérer que les lois sur la PI le soient non plus (utilisées par des "c**" ou non).
Inscrit le 02/05/2012
102 messages publiés
Par contre, doit-elle leur permettre d'exprimer tout leurs potentiels ?

>> tu m'a tué
[message édité par joelindien13 le 03/07/2013 à 03:36 ]
Inscrit le 01/08/2012
101 messages publiés
On peut essayer de limiter la capacité de nuisance des cons, espérer les supprimer est illusoire.
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
"Par contre, doit-elle leur permettre d'exprimer tout leurs potentiels ?"
Énorme ! Je la garde sous le coude ! (A moins que tu y aies mis un droit d'auteur ?)
Inscrit le 11/04/2007
170 messages publiés
Vaste plaisanterie : dès que les députés sont élus, ils s'empressent d'oublier leurs électeurs et de voter ce qui les arrange ainsi que de céder aux innombrables lobbies, comme ceux qui noyautent la culture.

Quand à la justice rendue au nom du peuple français, il suffit de repenser à l'affaire du mur des Cons du Syndicat de la Magistrature pour comprendre que certains juges la rendent en fonction de leurs convictions politiques et non en notre nom.
Inscrit le 01/08/2012
101 messages publiés
Ouin ouin on est des victimes du système, on connaît la chanson...
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
"l'affaire du mur des Cons du Syndicat de la Magistrature pour comprendre que certains juges la rendent en fonction de leurs convictions politiques et non en notre nom."
Absolument rien à voir.
Dans le privée j'exècre le système bancaire, mais quand je dois travailler pour une banque, je fais mon boulot et je le fais bien.

Si t'es pas capable de différencier tes convictions politiques personnelles et ta vie professionnelle, tu as de sérieux problèmes !
Inscrit le 15/03/2011
265 messages publiés
Message a Numerama et a tous les commentaires négatifs.
Photographe c'est un métier. Prendre une photo reproduite sur plusieurs années c'est du talent.
Maintenant vous dénoncez l'attitude du photographe qui souhaite une contrepartie financière de son talent et de son travail...

Vous croyez que l'argent des restos du coeur, tout comme n'importe qu'elle association, tombe dans les poches des démunis ?

Les salariés d'associations, les infographistes, et tout autre prestataire sont rémunérés par les dons et les subventions. Et plus on monte dans l'échelle, plus il y en a qui se goinfrent. Regardez également l'histoire des pièces jaunes dont les dons ne couvraient meme pas les concerts organisés.

Bref, c'est lamentable de dénoncer quelqu'un qui réclament un salaire pour un travail fait a sa juste valeur.
[message édité par ladyblabla le 02/07/2013 à 18:45 ]
Inscrit le 11/04/2007
170 messages publiés
SI on veut éviter de se faire étriller, on n'attend pas trente ans pour réclamer des droits et on a l'intelligence de ne pas s'attaquer à une des associations qui aide le plus les pauvres en France.

Personne ne dit que photographe n'est pas un métier, mais si c'est un métier comme un autre, on accepte de s'assoir sur sa facture si on en la réclame pas dans les temps pour faire simple : après tout, pourquoi les œuvres devraient-elles générer des rentes à vie ?
Inscrit le 24/02/2006
42 messages publiés
Tout d'abord, il n'a échappé à personne que tout travail mérite salaire... Mais comprenez que cette association tourne à 99% grâce à la bonne volonté de quelques-un qui n'ont pas les mêmes appétits pécuniaires que ceux de ce triste sire que vous essayez de faire passer pour une victime : ces gens sont bénévoles !

Mais c'est la suite de votre intervention qui me dérange au plus haut point. Je vous invite à vous rendre sur les sites ci-dessous afin de vérifier à quoi sert l'argent que récoltent les restos du cœur. La prochaine fois que vous voulez décrédibiliser une association, renseignez vous avant.

http://www.restosduc...ent/les-comptes
http://www.restosduc...our-des-comptes

Pour le reste, je ne répondrais même pas (ceci est une prétérition) : payer les locaux pour conserver ; les outils nécessaires ; les locaux d'accueil ; l'édition des flyers/posters lors des manifestations ; l'électricité et l'eau (car, oui, les bénévoles boivent)..... cet argent (aucun argent d’ailleurs, pour votre gouverne) ne va pas dans la poche des plus démunis....
Sachez de plus que concernant les prestations informatiques et de création, les bénévoles sur le terrain se débrouillent avec leurs connaissances pour que le boulot soit fait bénévolement, je réalise moi-même, plusieurs fois par ans des affiches, posters et autres flyers à titre gracieux pour cette juste cause. Concernant les salariés, pour l'antenne que je connais (c'est le terme employé pour désigner l'échelle départementale), seul un mi-temps en grande difficulté sociale s'occupe des tâches de secrétariat. Tout le reste du boulot (et vous n'imaginez même pas la masse de travail que ça représente) est réalisé par des bénévoles.

Bref, en comptant le nombre d'itérations du mot "bénévole" dans mon intervention, vous comprendrez que la soif de profit immédiat qui engendre l'action de ce photographe est au minimum scandaleuse, voire vomitoire.
[message édité par StOnY le 02/07/2013 à 20:56 ]
Inscrit le 09/03/2010
1073 messages publiés
arrete ton ladyblabla avec le travail et sa juste valeur...prendre une photo c'est pas faire les 3x8 à l'usine pour un smic et venir réclamer des tunes comme ça,au bout de 30 ans,en pleine crise,alors que monsieur expose,monsieur est reconnu par ses pairs et surement pas à la rue,lui,ça c'est un comportement immonde et dégueulasse Je viens de lire ce que disait robert doisneau de ce 'photographe' : "Parler du portraitiste me parait primordial, c'est le plus habile voleur de regards que je connaisse. Je ne dis pas cela à la légère. Il suffit de consulter sa collection de visages pour constater ce délit.
...un voleur de regards,mais visiblement pas uniquement de regards...
Marre de ces rapaces qui ont confondu leur art et leur tiroir caisse et je peux le dire sans états d'ame, je suis aussi photographe et je m'assois sur le droit d'auteur. Quand je vends une photo,je vends les droits qui vont avec,je hais cette façon de penser qui consiste à dire que mon art m'appartient pour la vie et sera ensuite transmis à mes descendants ..mon art existe que parce que le regard des autres sur lui existe et je n'ai pas à être payé pour cela ! il n'a aucune valeur monetaire au delà du cliché que je vends. Si l'acheteur veut ensuite le monnayer, grand bien lui fasse.
Ce mec n'a pas la moindre décence,il fait honte à la profession,il n'a aucune classe morale et prouve qu'hélas ce metier artistique, comme tous les autres est au fond du trou....il ne reste plus qu'à tirer la chasse.
Inscrit le 08/06/2007
919 messages publiés
Il y a des moments ou il vaut mieux se taire que de passer pour un ignorant.

Prendre une photo peut représenter plusieurs jour de travail. Sans compter l'investissement dans le matériel de prise de vue, d'éclairage, de retouche.

Faire de la photo c'est un métier.

Imaginer faire de l'art avec ton smartphone, c'est un peu comme imaginer être danseur parce que tu sors en boite.
Inscrit le 10/10/2010
1827 messages publiés
"Vous croyez que l'argent des restos du coeur, tout comme n'importe qu'elle association, tombe dans les poches des démunis ?" --< La bêtise du jour. Abstenez-vous la prochaine fois. Merci.
Inscrit le 08/06/2007
919 messages publiés
Je pourrais être de votre avis,

s'il n'avait laissé sciemment passer 30 années.
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 03/07/2013 à 11:45
Et quand Véronique Colucci interdit aux resto du cœur belge d'utiliser la même photo et fait tout pour que leur tournée capote? c'est quoi?

Même s'ils prétendent le contraire, ca me semble étrange comme coïncidence que ce soit quelques mois après avoir interdit aux resto du cœur Belges de se servir de la photo et accessoirement fait des pieds et des main pour faire capoter leur tournée.

Accessoirement, quand on est pauvre et Belge, on doit pas être sensible à la faim puisque l'argent récolté en Belgique ne sert pas à soutenir ceux qui galèrent en Belgique. Du coup ils se sont organisés pour faire leur propre tournée, et ca fait de l'ombre à la mère qui essaie de faire capoter le mouvement.
Inscrit le 08/06/2007
919 messages publiés
Je ne connais rien de l'affaire belge, je ne parle pas de ce que je ne connais pas. Je ne peux donc qu'espérer que tu connais et m'en remettre à ce que tu en dis.

Pour ce qui est de la concomitance des deux actions, je pense plutôt qu'il a été outré par les détournements de son œuvre et l'utilisation à tout va sans que personne ne sache que c'est lui qui a fait la photo. Donc qu'il n'y a pas de lien entre le problème belge et la colère du photographe.
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Non, on dénonce l'attitude d'un rapace qui a pris une photo d'un mec qui a fondé une association en ayant donné audit mec le droit d'exploiter la photo et qui, 30 ans après (28 ans après la mort du mec), vient réclamer des royalties.

Si tu n'y vois aucune différence, achète-toi des valeurs !
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 03/07/2013 à 17:51
Par contre, tf1 qui gagne 150 000 euros par spot de pub ca choque pas tes valeurs.
Inscrit le 08/06/2007
919 messages publiés
Relis ce qu'il (le photographe en question) en dit dans Libé, le seul journal qui à pris la peine de lui demander son avis.

Il se plains essentiellement du fait que son œuvre ait été détourner, maltraitée, modifiée. Il y confirme l'accord originel avec les Resto.

On est loin d'un rapace.

Que penser alors des sociétés événementielles qui gravissent autour des Restos et qui font du "charity buisness" ?
Inscrit le 06/02/2012
157 messages publiés
Ses photos ne m'ont pas l'air mauvaises. D'ailleurs celle en question de Coluche est assez réussie.
Qu'il fasse valoir son droit d'auteur pourquoi pas, mais ce sont les "30 ans après", réclamer de l'argent à une asso caritative pour l'utilisation passée qui est dégueulasse.

Mais d'après notre cher Maitre Eolas, il y aurait prescription https://twitter.com/Maitre_Eolas/status/352101551910817792
[message édité par TuXiC69 le 02/07/2013 à 19:17 ]
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 03/07/2013 à 11:41
T'as pas bien lu alors, la première utilisation de l'affiche est prescrite, mais pas les dernières déclinaisons.
[message édité par ze_katt le 03/07/2013 à 11:42 ]
Inscrit le 25/11/2006
1134 messages publiés
a une certaine époque ce monsieur aurait eu droit a un "soufflet" de la part d'une personne respectable le conduisant a un duel.
dommage que le duel soit interdit , le dernier eu lieu le 30 mars 1958 entre le marquis de Cuevas et Serge Lifar suite a un différent artistique.
Inscrit le 24/05/2013
658 messages publiés
"une grande leçon d'internet"... Waou, dispensée par qui ? Par une buse de forum qui a Tout Compris à Tout et N'en Parle Surtout à Personne ? Par "le Peuple d'Internet" ? Et est-ce l'esprit de "Londres" qui parle lorsque tu appelles à un SEO sur ce photographe ? Fumiste !
Inscrit le 09/07/2009
1110 messages publiés
Vu les millions de personnes concernés par les restos du coeur, ce pauvre type à plutôt intérêt à ne plus se déplacer sans ses gardes du corps, sinon...
Inscrit le 16/07/2004
913 messages publiés
J'connais un photographe qui va découvrir la prescription de l'action en contrefaçon...
Inscrit le 19/10/2010
150 messages publiés
Pour ma part, s'il y a procès, que les Restos le perdent et que la somme est conséquente, c'est con à dire, mais je stoppe ma contribution régulière. Si je verse du pognon, c'est pas pour indemniser un photographe.
Inscrit le 05/10/2011
2885 messages publiés
Quel clown.
Inscrit le 21/02/2008
97 messages publiés
alors que déjà ma journée avait au top, avec une news comme cela c'est le meilleur pour la fin !!
je suis passé il y a pas longtemps sur ce putain de rond point à Oppio, et 30 ans après j'avais encore les boules...

ce qui est sur c'est que Coluche est entré dans l'histoire et que ce con de photographe ne mérite que mon mépris
Inscrit le 13/08/2010
7423 messages publiés
La page wikipedia réserve quelques surprises :
Catégories :


Edit : ah tiens, après un refresh de la page, un lien a disparu... je vous laisse deviner lequel ?
[message édité par mosquito33 le 02/07/2013 à 20:37 ]
Inscrit le 04/09/2002
2715 messages publiés
coluche doit se retourner dans sa tombe...

encore un opportuniste à 2 balles qui a dû se dire qu'il pourrait arrondir ses fins de mois ou sa retraite à moindre frais sur le dos des autres, et pire encore, d'une association venant en aide aux plus démunis...

proprement abjecte!
Inscrit le 18/09/2012
121 messages publiés
Que ce mec crève la gueule ouverte.

C'est honteux de vouloir exploiter ainsi une association caritative.
Dans les années 80 le droit d'auteur n'était pas aussi con que de nos jour, voir inexistant.
Inscrit le 01/08/2012
101 messages publiés
Moi aussi je t'aime.
Inscrit le 25/05/2008
3003 messages publiés
J'espère que le tribunal va le débouter de ses demandes délirantes et le condamner à une amende bien salée et au versement de dommages et intérêts substantiels aux restos du coeur pour procédure abusive !
[message édité par Riquet le 02/07/2013 à 21:37 ]
Inscrit le 23/02/2006
9805 messages publiés
Riquet (Modérateur(rice)) le 02/07/2013 à 21:36
Merci d' éviter l' insulte dans vos commentaires.
[message édité par Riquet le 02/07/2013 à 21:43 ]
Inscrit le 29/04/2009
1494 messages publiés
- D'après la video de Dailymotion sur ce personnage... Gaston Bergeret confesse que sa photo de Coluche ne lui a pas demandé plus de 10 secondes à réaliser ... : petits moyens et maxi profit ! Même s'il intitule son expos de 2012 "Cabinet d'Amateur" ( lol !) ; : ses façons de procéder ne sont pas dignes d'un amateur...
Je milite pour les CC et ici c'est justifié !
Inscrit le 09/03/2010
1073 messages publiés
Coluche lui aurait foutu dans la gueule et sans discuter
Inscrit le 29/01/2004
265 messages publiés
Il doit bien y a avoir des photos de Coluche dans sa vie privé libre de droit quand même, mais c’est vraiment désolant de t'elle attitude pour du fric .et il doit y avoir bien pire, il y a des enfants qui jette leur parent a la rue pour vendre la maison pour du fric
Inscrit le 10/10/2010
1827 messages publiés
Oui, il y a d'autres photos. Mais cela va coûter "BonBon" de tout jeter, ré-imprimer, redistribuer, refaire de la com, des pins, badges.
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 03/07/2013 à 17:54
p'tet que contacter l'auteur de la photo et apposer sa signature AVANT d'imprimer aurait été plus judicieux?
Inscrit le 03/07/2013
1 messages publiés
La meilleure chose à faire serait de dresser une listes des médias, journaux, expos etc. qui utilisent des photos de cet immonde personnage qu'est Monsieur Gaston Bergeret et les boycotter tant que cette photo n'aura pas de sa part une autorisation d'utilisation écrite pour les restaus du cœur !
Puisque cet individu a un portefeuille à la place du cœur, il faut le frapper la ou ça fait mal !
Pensez bien à citer son nom dans vos mail, échanges etc. : GASTON BERGERET, que son nom soit bien connu de tous afin qu'il ne sache plus ou se mettre quand tout le monde dans la rue le regardera avec mépris !
Inscrit le 03/07/2013
1 messages publiés
Non mais c'est quoi ce bordel, d'attaqué les resto du coeur pour une simple photo du fondateur.

La France et tomber bien bas avec des personne comme sa.

GASTON BERGERET attend toi a des beau retour en pleine tête
Inscrit le 29/04/2009
1494 messages publiés
Je viens de recueillir ça sur le forum de France-Info et je vous le livre tel quel :
Alonzo (anonyme),
mercredi 03 juillet 2013 à 00h49
" - Dans un premier temps , face à cette info , ma première réaction serait de vilipender le photographe pour cette action en justice devant une structure qui vient en aide aux autres .... Oui certes ... Mais d'un autre côté , on sait aussi que les artistes se font payer pour faire la promotion des resto du coeur ... Je trouve cela assez dégoûtant mais tel sont les faits ... Cette image véhicule l'image des Resto du coeur .. Pourquoi n'aurait elle pas son prix elle aussi ... Pourquoi serait elle hors droit d'auteur ? Pour la bonne cause ? Il est fort probable que avant que cette info éclate au grand jour , il y a du avoir une large gamme d'échange entre les divers protagonistes ... et je crois que les Resto ont eu tord d'en arriver la car pourquoi ne pas payer l'auteur de la "marque" et payer une ribambelle d'artiste qui devrait venir gratuitement ... C'est moins simple d'être photographe , on roule pas sur l'or même si on a fait un bon coup .... Enlever cette photo de Colucheme semble une grosse erreur ... Tout le monde a le droit de manger de son travail , au moins pour ne pas finir au Resto !!"(sic!) ==> la dernière phrase est abjecte
- Alonzo ; as-tu des exemples précis de ce que tu avances en premier, pour certains artistes ? En voulant dédouaner Bergeret, tu défausses ton cynisme sur des gens sincères et intègres car tu te gardes de nous donner des exemples ; je suis sûr que tu n'en a aucun !!! Pour justifier un droit d'exploitation bien suranné d'un soit-disant free-lance interessé et sans scrupules...qui a peut-être des problèmes d'argent en ce moment... Lutter contre les resto du coeur de cette façon ; c'est déshabiller Paul pour vètir Pierre.... Si jamais - qui sait ?-cet individu finissait par aterrir à l'Armée du Salut ; certains bénévoles lui balanceraient son assiette de soupe populaire à travers la gueule .... ce serait bien fait !
Inscrit le 01/08/2012
101 messages publiés
http://next.liberation.fr/photographie/2013/07/03/restos-du-coeur-les-explications-du-photographe_915552

Les explications du photographe... pour ceux qui ont envie de peser le pour et le contre sans tomber dans le lynchage facile.
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Cela ne change rien a ce que j'écrivais: devant la loi il a raison. De plus les restos ont merdé en ne citant pas l'auteur. Par contre j'ai un doute sur "juste les affichettes sur le lieu de distribution", mais va prouver apres vingt-sept ans d'usage généralisé.

Je releve qu'il a bien demandé un arret immédiat de l'usage, une indemnisation et un arrangement avec son conseil pour l'usage futur, meme s'il met de l'eau dans son vin en reconnaissant un accord verbal limité qu'il respectera.

Au final les restos ont eu raison de virer sa photo ( cessation immédiate d'une nuisance des que l'on en a connaissance, c'est la loi, les webmasters en savent quelque chose ).

Pour le lynchage, cela concerne l'émotionnel, l'affectif et l'incompréhension du délai: vingt-sept ans de réfléxion? une asso qui aide les démunis, une assoc crée gratuitement par son modele, une assoc qui ne fait pas de bénéfices... C'est l'indignation d'assister au spectacle d'un puissant qui s'en prend â un faible. Et si le faible est un gentil, le puissant tient automatiquemnt le role du méchant.

Tout comme son indignation vertueuse du défense de son droit ne tient pas apres vingt-sept ans ( des le départ il y'a eu plus que les affichettes ), son rale sur les "autres" qui font du fric ne tient pas non plus, cf mon post ci-bas. Par contre il peut gueuler sur les modifs faites a sa photo: la perception de la beauté étant subjective, il peut rejeter ce qu'il veut sans devoir justifier.

Que lui reste-t-il?
Juste le cheque.
Inscrit le 03/07/2013
3 messages publiés
Rectifications : il me semble savoir que quand Véronique Colucci a demandé d'utiliser la photo pour les camions des Restos du Coeur fin 1986, Coluche était déjà au Paradis... et n'a donc pas pu dire quoi que ce soit au sujet de l'utilisation de la photo en question !!
Je pense sincèrement que cette action en justice est l'aboutissement d'un long ras-le-bol du photographe, qui a autorisé l'utilisation de cette photo pour les Restos du Coeur, mais pas pour les concerts des Enfoirés, produits dérivés (T-shirts, etc) et a dû se dire un jour que ça suffisait.
Il est très triste, cela dit, de devoir en passer par une action aussi radicale pour faire valoir son droit moral et ses droits, tout court, surtout que Coluche était son idole, à ce photographe (il faut demander à ceux qui le connaissent un peu).
Tristesse...
Et le lynchage médiatique, il faudrait vraiment éviter...
Inscrit le 28/04/2009
179 messages publiés
Je ne connais pas les détails de cette affaire en particulier (ça parait très discutable d'utiliser une photo sans l'autorisation de son auteur - mais encore plus discutable d'attendre 30 ans pour se plaindre, et surtout de demander de l'argent a posteriori à une association caritative).

Mais certaines réactions me laissent perplexes sur 2 points :
1) Considère-t-on qu'une association à but caritatif / humanitaire a le droit de tout utiliser (photos, musiques, etc...) sans l'accord des auteurs ? Et sans aucun controle de l'auteur (modification de la photo dans ce cas précis, remix des musiques etc...)
Si oui comment fixer la liste des associations qui ont le droit de le faire ?

2) Si on considère que le photographe ne doit recevoir aucune rémunération pour sa prestation, est-ce bien également le cas de tous ceux qui sont dans la boucle ?
Est-ce que, par exemple, quand amazon ou la fnac vendent un cd des enfoirés, ils le font sans prendre aucune marge dessus ?
Est-ce que ceux qui vendent les t-shirts le font sans aucun tirer aucun profit ?
Est-ce que même ceux qui ont contribué à fabriquer les t-shirt l'ont fait gratuitement ?
[message édité par SojiOkita le 03/07/2013 à 13:30 ]
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Salut,
-Non, personne n'a le droit de voler le travail d'un autre. Juste que lâ il y'avait un accord.
-Ne pas confondre gratuité de mise â disposition et distribution. C'est le cas par exemple du logiciel libre ( la partie gratuite ): une documentation est gratuite mais sa distribution sous forme livresque est payante .
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 03/07/2013 à 17:58
il y avait un accord avec les resto du cœur, pas avec le enfoirés tf1 sony, universal etc etc. Et ils n'en ont pas toujours fait un usage à but non lucratif.
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Tout à fait.
S'il s'en prend à eux, ils vont répliquer "les restos nous ont donné l'aval, voyez avec eux". Et puis ils sont plus nombreux et puissants.
Alors il agresse les restos avec le mauvais argument: l'accord ne couvrait pas la partie dont les autres se font du fric mais pas lui.
Le fait que les autres se fassent du fric n'intervient pas, cf mes liens, sinon il peut demander que l'imprimerie, le transporteur... les journaux qui en parlent, lui reversent des droits. à‡a s’arrête où? Si un chanteur met le logo des restos sur son CD? S'il y'a un concert live avec entrées payantes mais dont les balayeurs sont payés? Si l'état se prend 20% et la SACEM aussi?

Néanmoins il est en droit d'exiger que son œuvre ne soit pas dénaturée, lui soit attribuée, ni utilisée en dehors du cadre des restos.

Et surtout pointer du doigt que les bénéfices ( donc hors salaire du balayeur ) aillent aux restos.
Mais ce n'est pas ce qu'il demande.
Inscrit le 03/07/2013
8 messages publiés
Il paraît que ça sent le soufre ici.
Inscrit le 20/07/2009
314 messages publiés
une reponse à la meute:
http://next.liberation.fr/photographie/2013/07/03/restos-du-coeur-les-explications-du-photographe_915552


comme d'hab champeau le pirate a fait le buzz afin d’exciter sa bande de suiveur au QI de moule.
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Il est vrai que je suis Numérama.
Il est vrai que cela buzz.
Il est vrai que cela ressemble a une meute.
QI > 120 ( sur quelques sites en ligne j'atteins les 170, c'est te dire que c'est merdique ) mais je maintiens que l'indice n'est pas pertinent.

A ce sujet, je t'invite â lire mes posts juste sur ce fil et a comparer avec tes posts, et ne pas lacher un vent ailleurs que de ton anus.

( et inutile de critiquer mon manque d'accents: pour le moment je suis sur clavier non-FR mais sinon je torche les sept niveaux du projet Voltaire en moins de quatre heures ).
Inscrit le 03/07/2013
8 messages publiés
En mets pas sur "Numerama" alors.
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Laisse mon seul accent tranquille
Inscrit le 20/07/2009
314 messages publiés
Dude, si tu arrives à te sentir visé par mon message c'est que tes tests en ligne sont effectivement trop sympa avec toi.
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 03/07/2013 à 17:59
Ben moi j'ai un qi de 280 sur les test en ligne ce qui m’empêche pas d’être parfois moins maline qu'une moule.

Elle par le temps qu'il fait elle va se baigner.
[message édité par ze_katt le 03/07/2013 à 18:00 ]
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
... il pleut ici...
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
le > 120 est officiel, les tests en ligne sont merdiques.

Tu crois que tu peux impunément entrer dans une salle et gueuler "vous etes tous des cons!" et ne pas t'attendre a ce qq'un se sente visé et se rebiffe?

Mais si tu veux je peux continuer a t'insulter avec moins de finesse.
Inscrit le 20/07/2009
314 messages publiés
120? bon après tu sais ca dépend de l'age du capitaine tout ca.

Nonobstant, tu devrais lire l'article que j'ai linké au lieu de t'enfoncer.
Non parce que, sérieux, je ne suis pas sûr d'avoir envie de jouer au plus con avec toi : je sens que je vais perdre.
la bise.
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Mais je l'ai lu, j'y ai réfléchi et j'ai même intégré ça dans quelques unes de mes réponses.
C'est juste ta méthode méprisante et hautaine qui me hérisse, mon seigneur.
Inscrit le 03/10/2011
6117 messages publiés
Il est bien connu que quand on est con, on est toujours le dernier au courant.
Ils ont même fait des études là-dessus.
Inscrit le 03/07/2013
8 messages publiés
Pour ce qui reste de la bande de suiveur...
Inscrit le 01/08/2012
101 messages publiés
Ben pour ma part, niveau suiveur, j'ai vu : Europe1, TF1, Ouest-France, LaDépêche.fr, Le Point, Rue89, RTL, Le Huffington Post, France Info, L'Express...
C'est dire l'état de la presse !
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Inscrit le 21/11/2011
613 messages publiés
Au lieu de gueuler, lisez les explications de l'auteur... Il n'attaque pas les restos du coeur, il veut simplement que la derive commerciale de ce qui n'a rien à voir avec les restos du coeur et la distribution des repas cesse ! Il continue d'autoriser la photo au resto dans son objectif initial : la distribution des repas. Pour le reste, ce sont toutes les sociétés commerciales qui font des benefs autours de cette photo qui sont à gerber, pas le photographe !
Inscrit le 24/02/2009
2237 messages publiés
Il n'attaque pas les restos.

"J’ai demandé à l’association les Restos du cœur et aux exploitants de cesser immédiatement et sans délai l’usage de ma photographie et les ai invités à se rapprocher de mon conseil pour préciser les conditions de mon indemnisation. Cette démarche amiable n’ayant pas eu de suite, je m’en remets à la justice. Je souhaite que mes droits d’auteur soient honorés sur la base des principes légaux"

T'appelles ça comment?

Et s'il voulait s'en prendre aux à-côtés, il n'a pas choisi la méthode la plus populaire.
Rien à voir avec les restos, la distribution des repas? Le seul usage de cette photo qui soit dans ce cas est justement la vente d'affiches à 1000€ par ce même gars, photo retiré de la vente aujourd'hui.
Inscrit le 03/07/2013
1 messages publiés
C'est gégueu !!! l'argent toujours l'argent !! C'est tout ce qui nous restait de Coluche, notre Coluche qui nous a été enlevé, par ce pu...de camion ! ... dont le conducteur a ressurgi ce mois-ci. Ne nous enlevez pas Coluche, svp ..
Merci
Inscrit le 04/07/2013
1 messages publiés
J'espère qu'il attaquera aussi Numerama pour cet article diffamatoire et le lynchage médiatique qu'il a subi à cause de vous.
Inscrit le 03/07/2013
3 messages publiés
Je ne sais pas comment circulent les infos (ni qui les met à disposition), mais il me semble que dans l'emballement (compréhensible) et le bordel médiatique de la semaine dernière autour de cette histoire, c'est surtout l'information qui aura été le parent pauvre. Divers sites d'infos reprenant sans les vérifier des faits pas confirmés ou en tous cas pas recoupés, ça donne vite des commentaires complètement aberrants.
J'en ai fait les frais avec le bout de vidéo que j'avais mis en ligne (tiré d'images d'un documentaire de 2011) pour l'expo de Gaston en décembre 2011. Tombereaux d'insultes et autres amabilités, m'associant à ce qui ressemblait déjà à une "chasse au salaud", sans que je sois informé de l'affaire par Gaston (que j'ai fini par voir, mais le lendemain), ni évidemment par Numerama qui utilisait la vidéo (http://www.numerama.com/magazine/26420-la-photo-de-coluche-c-est-10-secondes-disait-gaston-bergeret.html) dans le but unique d'en tirer une conclusion hâtive autour de la phrase sur les "dix secondes" de réalisation du portrait. J'ai pu bloquer les commentaires de la vidéo, par la suite, mais le mal était fait.
Gaston, dans ce très court extrait, ne précise pas évidemment qu'il avait attendu 3 heures avec son installation (qui a pris plus de 10 secondes à mettre en place, elle), ni que l'accord verbal de Coluche concernait la libre utilisation par Gaston du cliché - commandé par Vogue Italie pour illustrer des articles sur le festival de Cannes (Coluche était en promo pour "Le fou de guerre" de DIno Risi, d'où sa coiffure "au carré"). Durant cette même journée, il avait également pris de très beaux clichés de Dino Risi et Bernard Blier.
Quand il réalise ses portraits, Gaston a une méthode qui lui est propre pour créer une lumière qui semble absolument naturelle, et surtout une manière de détendre et mettre "en condition" son sujet. Il n'hésite pas pour cela à faire le pitre, raconter des histoires... jusqu'à obtenir "le moment" où le sujet ne pose quasiment plus. D'où l'expression très sympa et légèrement amusée de Coluche sur l'image. J'ai assisté à plusieurs séances de photos de Gaston, d'où ce commentaire sur sa méthode.

Je ne sais pas si c'est cette version du cliché qui a été publié à l'époque, mais en revanche je sais qu'une amie de Véronique Colucci , découvrant la photo, avait supplié Gaston de la montrer à Véronique, laquelle a souhaité pouvoir s'en servir pour des affichettes (et aussi il me semble pour les camionnettes) de la campagne des Restos du Coeur de l'hiver 1986.
A l'époque, il n'y avait pas les méga-shows des Enfoirés retransmis par TF1, l'exploitation de l'image sur X supports, les détournements (récents)... réalisés sans même demander l'avis de l'auteur de la photo, qui avait simplement offert l'image pour les lieux de distribution des Restos. Il n'avait pas pipé mot lorsque la photo est devenue l'emblême des Restos. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il idolâtre Coluche (il était même parti enquêter sur place sur les circonstances de sa mort !) et qu'il était heureux de contribuer à sa manière à aider les bénévoles.
Mais l'absence depuis tant d'années de communication de la part des Restos vers lui le minait un peu (mais on ne vient pas contester devant les Restos du Coeur, car ce serait comme critiquer Saint Coluche lui-même, indirectement...). Les dérives graphiques récentes, et aussi un article l'an passé où l'un des fils Coluche, sans se souvenir de son nom, évoquait un "photographe qui avait harcelé son père jusqu'aux toilettes pour obtenir cette photo" avaient fait déborder le vase. (c'est évidemment faux et Gaston avait obtenu un droit de réponse)
Ca, c'est pour comprendre le contexte de cette action très tardive envers les Restos. (question posée légitimement par des internautes qui ne peuvent pas comprendre qu'on se manifeste 27 ans après)
Ensuite, il y a la demande elle-même.

Je précise que je ne suis pas l'avocat de Gaston, même si je le connais personnellement, d'autant moins que je ne m'y serais pas pris de cette façon à sa place, mais là n'est pas la question. Je souhaite simplement rétablir quelques informations qui éclairent le contexte. On aura toujours le droit ensuite de contester ou critiquer tel ou tel aspect (ce que je ne me prive pas de faire à titre personnel) mais les anathèmes aveugles que j'ai pu parcourir, et les propos insultants dont j'ai indirectement fait l'objet (alors que j'étais le dernier informé et que je n'ai aucun rapport avec le fond de cette histoire) m'amènent à réagir.
Donc, concernant la demande et pour autant que j'aie pu en lire le contenu, Gaston continue de dire que la photo reste à la libre disposition des restos (en tant que lieux de distributions, etc) comme cela a toujours été le cas, mais qu'à titre de dédommagements pour son préjudice il lance une action au civil contre l'institution pour toutes exploitations de la photo sans son autorisation. (c'est sur le côté rétroactif de la plainte que je ne suis pas tout-à-fait d'accord avec lui, mais passons. J'imagine qu'en matière légale, il faut toujours pousser le bouchon un peu loin pour obtenir ensuite ce qu'on souhaite vraiment... ?)
Voilà pour les faits, tels que j'en ai connaissance.

Il est intéressant de savoir aussi que Véronique Colucci a interdit l'utilisation de l'image de Coluche pour la tournée des Restos du Coeur belges en décembre 2012, laquelle faisait apparemment "concurrence" à la tournée des Enfoirés français. Là, Gaston n'y était pour rien ! (et d'ailleurs à ma connaissance il n'en a jamais entendu parler...)

La fin de l'article de Numérama prend position et suggère peu élégamment qu'on puisse insulter Gaston Bergeret.
Question : avez-vous cherché à le contacter personnellement avant de publier l'article ou vous êtes-vous contentés du communiqué de la direction des Restos ? Cette question est posée largement à tous les sites internet ayant relayé l'info. Les journalistes qui souhaitaient rencontrer Gaston (et qui prenaient contact avec moi, alors que je ne suis pas son agent et que je parvenais pas (encore) à le joindre moi-même...) me disaient tous à peu près la même chose : quelque chose cloche dans cette affaire et on connait tous quelques dérives autour des concerts des Enfoirés, alors on aimerait aussi avoir le point de vue du photographe, et lui donner la parole."
Chez Arrêt sur Images - pour lesquels j'ai fait un saut avec une caméra pour filmer une interview-express du père Gaston (gratuitement, je précise, pour éviter d'autres polémiques !), ils ont fait dans la "double-détente" avec d'abord un court papier reprenant vaguement l'histoire en 3 lignes et une phrase assassine, puis en dépêchant ensuite une journaliste pour recueillir la parole du photographe, histoire d'en savoir plus.
On peut voir un bout de l'interview ici :
http://www.arretsuri...enu.php?id=5972

Qu'on soit ou pas d'accord avec la décision de Gaston Bergeret, il me semble pour le moins instructif de connaître le contexte et les faits pour se faire une opinion... nuancée. A titre personnel, je n'ai vraiment plus envie d'entendre parler de cette affaire qui fait du mal à tout le monde et je souhaite que les parties concernées trouvent un arrangement intelligent et une "sortie honorable" à l'histoire.
[message édité par Mandrake75 le 09/07/2013 à 17:12 ]
Inscrit le 10/07/2013
2 messages publiés
Mais qui se paie la tête de l’autre ?


« Et moi je dis que quand un journaliste n’en sait pas plus que ça, il devrait être autorisé à fermer sa gueule ! » lançait Coluche dans l’un de ses sketchs – sage précepte qui ouvre tous les samedis matin sur France Culture l’édifiante émission de Jean-Marc Four « Le secret des sources ».

Concernant la photo de l’artiste que Gaston Bergeret a prise en mai 1985, et offerte aux Restos du cœur après la mort de leur fondateur en juin 1986, on peut se demander où Guillaume Champeau, « journaliste » à Numérama, a trouvé la source qui lui permet d’affirmer :
- que ce don avait fait l’objet d’un contrat oral entre Coluche et le photographe ;
- qu’au bout de 27 ans, le photographe a rompu l’engagement moral qu’il avait eu avec Coluche et demandé le retrait de l’emblématique photo des Restos du cœur et le versement de droits d’auteur pour toute son exploitation passée et à venir.

Gaston Bergeret a pourtant à quelques occasions expliqué la sympathique façon dont la photo fut réalisée, puis offerte par lui. Tout le monde ne peut pas avoir conservé dans ses archives et retrouvé à point nommé le supplément au Monde du 7 janvier 2006 (p.69), mais un journaliste digne de ce nom interroge au moins l’auteur des faits qu’il relate avant de le livrer en pâture.

Qu’un photographe, après avoir attendu 27 ans sans se plaindre, dans un quasi anonymat car, sur les milliers d’exemplaires de cette photo, très peu portent sa signature, s’attaque aux Restos du cœur …

Les internautes de Panurge, au lieu d’essayer de comprendre cette situation saugrenue, regardent non pas la Lune mais le doigt qui leur montre la Lune, ou qui plutôt dénonce le « lunatique » photographe et comme il − ce doigt – traitent à qui mieux mieux d’ignoble sa façon de vouloir « se faire de la pub et du fric sur le dos de Coluche et des Restos du coeur ».

Mais heureusement que s’expriment aussi sur le net des esprits clairvoyants, qui en éveillent d’autres.

Quels sont les faits qui ont fait sortir de sa réserve le photographe généreux?
Une exploitation abusive, grossière et mercantile de ce portrait, par exemple sur des plateaux d’Enfoirés, aussi lucratifs que de mauvais goût, ou sur des tee-shirts où le visage de l’artiste est abominablement défiguré par un doigt – encore un ! – portant une moustache à deux doigts d’évoquer celle d’un certain Führer. (Qui a rompu le contrat, qui a trahi Coluche ?)

Le photographe demande donc à retrouver le contrôle de l’usage de cette photo, dont il n’a jamais contesté et maintient le don aux locaux d’accueil des Restos ; à être dédommagé pour son exploitation commerciale et que soient respectés, avec son travail, l’image de Coluche et l’engagement des bénévoles des Restos dont il se sent solidaire. Telles sont les explications données par Gaston Bergeret en réponse à une opération de désinformation manifestement destinée à lui nuire.

Mais le seul de ses propos qu’a retenu M. Champeau est la rapidité avec laquelle il a fait sa photo : 10 secondes. « Cela n’est donc pas du travail et ne mérite ni salaire ni reconnaissance », persiflent et cliquent sous sa baguette des virtuoses de l’ipad …

(Au fait, combien de temps a-t-il fallu à M. Champeau pour copier-coller sa source venimeuse ? Et surtout, combien et à qui rapporte son vilain petit geste ? )

« 10 secondes et 20 ans de travail préalable» aurait pu préciser le modeste mais grand photographe. Car ce lumineux portrait doit autant au savoir-faire et à la sensibilité artistique de son auteur qu’au talent et à l’humanité du modèle. Souhaitons que bientôt cessent les dérives et les calomnies et qu’un juste accord permette au sourire bienveillant de Coluche de continuer à veiller sur les Restos du cœur.
Inscrit le 02/10/2013
1 messages publiés
Il y a quelques années, François Petit du Portofino.ca a fait affaire avec d’autres personnes (certains individus en prison maintenant) pour intimider une personne très honnête en le menaçant par les Hells Angels après son travail. Les Hells Angels ont sorti leurs mitraillettes par la fenêtre sans raison apparente.
Un moyen malade et continuer de lui baiser la poche (il est bisexuel).
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Juillet 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11