Conscient que l'acquisition de Tumblr par Yahoo crée des remous au sein des utilisateurs, inquiets de ce que le géant américain pourrait en faire, Yahoo a insisté sur le fait que Tumblr resterait géré comme aujourd'hui, sans que son esprit ne soit perverti.

Comme attendu, Yahoo a officialisé lundi l'acquisition de Tumblr pour 1,1 milliard de dollars. Mais comme pour illustrer l'image de marque déplorable de la société américaine en matière d'investissements, la firme prévient dans un communiqué qu'elle s'est engagée à "ne pas le faire foirer" son acquisition. A titre de garantie, "Tumblr sera opéré de façon indépendante en tant qu'activité distinctes", indique Yahoo, qui estime que l'achat lui permettra de faire croître l'audience du groupe de 50 % à plus de un milliard de visiteurs mensu

Alors que la communauté Tumblr se montre très critique de l'opération, avec la crainte de voir l'esprit du réseau social trahi par son nouveau propriétaire, Yahoo précise que Tumblr restera dirigé par son fondateur David Karp, et surtout que "le produit, le service et la marque continueront à être définis et développés séparément avec la même irrévérence, le même esprit et le même engagement à rendre autonomes les créateurs".

"Notre équipe ne change pas. Notre roadmap ne change pas. Et assurément notre mission – donner le pouvoir aux créateurs de faire le meilleur de leur travail et le livrer à l'audience qu'ils méritent – ne change pas", a lui-même voulu rassurer David Karp.

"Nous ne devenons pas violet", a-t-il même ajouté sur son Tumblr. "Le travail que nous avons devant nous – et nous avons encore beaucoup à faire – reste le même, mais avec plus de ressources à exploiter".

Marissa Mayer, la PDG de Yahoo, s'est elle-même laissée aller à un GIF animé typique de Tumblr, sur lequel on peut lire : "restez calme et continuez à avancer".

Comme nous l'avions rappelé dans un article saluant la décision de l'Etat de s'opposer à une perte de contrôle de Dailymotion, Yahoo a un bilan plus que mitigé lorsque l'on observe le sort de ses principales acquisitions. Geocities, Kelkoo, Del.icio.us, Webjay, Flickr, ou encore Maven Networks ont soit disparu, soit n'ont jamais évolué et été correctement intégré à l'ensemble de l'univers Yahoo. 

Avec cette opération Yahoo explique que Tumblr intégrera les outils de recherche du concurrent de Google, et surtout des publicités fournies par la régie publicitaire interne du géant américain. Mais alors que les pages Tumblr n'ont pas de publicité, Yahoo affirme que les deux sociétés "travailleront ensemble à créer des possibilités publicitaires qui seront transparentes et amélioreront l'expérience utilisateur". Des promesses que les internautes attendront de voir traduites en actes.

L'accord devrait être finalisé au second semestre 2013.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés