Publié par Guillaume Champeau, le Jeudi 14 Mars 2013

L'art préhistorique serait né grâce à la copie

A l'heure où l'homme moderne tente d'interdire toute possibilité de copie en multipliant lois, contrats et verrous technologiques, il est frapper de découvrir que les hommes préhistoriques eux-mêmes n'ont pu recouvrir les grottes de leurs célèbres fresques que parce qu'ils ont la possibilité de copier et de recopier, comme l'ont démontré deux chercheurs en début d'année.

Ce jeudi matin, le bibliothécaire et juriste Lionel Maurel donnait à Rezé, près de Nantes, une conférence sur le droit d'auteur et l'importance de la copie, en prélude à une copy party qui consiste à inviter les visiteurs d'une médiathèque à réaliser des copies pour eux-mêmes des oeuvres qui les intéressent. Au travers d'une présentation riche en références historiques et artistiques qui démontrent que l'art est indissociable de la possibilité de copie, et donc que vouloir interdire la copie jusqu'à la rendre matériellement impossible était une hérésie, Lionel Maurel a évoqué une découverte récente qui montre que même les toutes premières expressions visibles de l'art sont nées grâce à la possibilité de copier.

En début d'année, Bertrand David, peintre et dessinateur diplômé des Beaux-Arts de Rennes, et Jean-Jacques Lefrère, professeur de médecine et historien de la littérature et essayiste, ont publié chez Fayard un ouvrage remarqué sur "la plus vieille énigme de l'Humanité". Ils y élaborent une théorie très convaincante pour expliquer comment pendant 30 000 ans, les hommes préhistoriques ont pu dessiner avec autant de précision leurs figures (souvent animales) malgré les reliefs des parois très complexes à maîtriser, et avec un respect aussi fidèle des proportions malgré la taille parfois très imposante des dessins.

Selon les deux co-auteurs, dont la thèse explique beaucoup des mystères de l'art pariétal, nos vieux ancêtres ont pu dessiner ces oeuvres magistrales sur les murs grâce à la copie en surimpression de figures projetées par un jeu d'ombres chinoises. A l'origine des dessins figurent d'abord des statuettes sculptées d'animaux vus de profil - il nous en reste quelques exemplaires qui ont survécu jusqu'à notre ère, qui servaient ensuite de modèle reproduisible à l'infini par le dessin. La sculpture était placée face à un feu (pas immédiatement à l'entrée de la caverne pour que le vent ne vienne pas troubler la stabilité de l'ombre projetée), et il suffisait ensuite aux artistes de suivre le contour de l'ombre pour dessiner l'animal, comme l'explique lui-même Bertrand David dans cette vidéo :

Cette découverte renforce plus encore que l'idée que l'art ne peut pas se dissocier de la copie, et devrait interroger à une époque où l'on tente d'interdire toute possibilité de reproduire une oeuvre, y compris pour la modifier ou s'en inspirer. On ne crée jamais de rien. Or en imposant que toute création se fasse désormais ex nihilo, les fondamentalistes du droit d'auteur risquent d'annihiler l'art.

Publié par Guillaume Champeau, le 14 Mars 2013 à 15h32
 
44
Commentaires à propos de «L'art préhistorique serait né grâce à la copie»
Inscrit le 22/04/2009
594 messages publiés
Si la logique ou les arguments non-financiers avaient le moindre impact sur les lois qui passent, cet article apporterait probablement matière à réfléchir...
Inscrit le 19/08/2009
75 messages publiés
Franchement: il doit y avoir des dizaines d'exemples montrant l'importance d'une certaine possibilite de partage ou copie dans l'histoire humaine.

C'est de plus un fait extremement important, sachant que les ayant droits essayent constament de le renier ( il paraitrait au contraire que si la societe en est arrive la, c'est grace aux lois qui permettent de garantir et proteger la propriete ).

Et quand vous faites un article la-dessus, vous n'avez pas de meilleur exemple pour illustrer quelque chose d'aussi important que l'homme prehistorique ? Vraiment ?
Inscrit le 13/08/2002
23932 messages publiés
D'aussi important que la toute première trace visible d'art par l'Homme ? Non.
Inscrit le 09/03/2013
195 messages publiés
Ca se discute, même si c'est moins mimi que les dessins cette image fortement symbolique ; le feu aussi, le premier baton enflammé par la foudre ramené dans une grotte...Mais c'est vraiment chouette cette hypothèse des premiers pas de l'art pariétal par détourage d'ombres.


Image IPB

------------------------------Détail ortho : il est frapper/ant de découvrir
Inscrit le 19/11/2013
1 messages publiés
Bonjour,

Je suis préhistorienne et je peux vous assurer que ces propos sont complétement abbérants au regard des connaissances que l'on a aujourd'hui sur la préhistoire. Ils font abstraction de toutes les études qui ont été réalisées par des spécialistes de la préhistoire (lire Mr Lorblanchet par exemple) et de nombres de sites. Ils n'ont aucune démarche scientifique. Les hommes de la prehistoire ont dessinés par exemple allongés sur le dos avec aucun recul dans certains endroits. J'ai un article paru dans la revue Archéologia à ce propos si vous le souhaitez mais ne diffuser pas ça s'il vous plait c'est une abbération! (je fais référence à la video)
Merci
[message édité par pilmil le 19/11/2013 à 15:01 ]
Inscrit le 24/03/2009
901 messages publiés
Il y a une petite nuance, quand même : les hommes préhistoriques n'avait pas vraiment l'intention de vendre le mammouth qu'ils avaient peint sur leur bout de cailloux.
Et le contexte économique était également légèrement différent. Disons juste que notre pote Capitaine Caverne n'est pas né dans un monde où l'art était produit majoritairement avec le pognon comme matière première.
Inscrit le 19/10/2009
6220 messages publiés
C'était surtout la première forme d'art ' exprimée ' sur support.

Que le préhistoroc ait interdit l'accès à sa caverne pour se garder ' jalousement ' sa fresque, ou qu'il l'ait ' partagée ' est le débat analogue que l'on pourrait avoir.

Qu'il ait été nourrit / logé durant son travail, ou qu'il l'ait fait durant les longues soirée d'hiver ?
Ouaip...
Bof...
Inscrit le 03/10/2011
5179 messages publiés
Ouais, mais jojo qui te fait visiter la grotte de Lascaux, il touche des tunes.
Penses-tu qu'il accepterait que tu fasses un Lascaux 4 ?
Inscrit le 31/01/2012
29 messages publiés
Il y a encore de l'art libre de droits et gratuit.

N'achetez pas ce qu'ils vendent et point barre.


PS : que l'on retire quand même les taxes sur la pseudo copie privé, merci.
Inscrit le 14/03/2013
6 messages publiés
"les fondamentalistes du droit d'auteur risquent d'annihiler l'art."

Ce qui n'est pas surprenant, car ce ne sont pas des "Artistes", mais des "Businessman" qui cherchent à faire du pognon sur le dos des artistes en les exploitant, et en les dépossédant de leur droits et de leurs oeuvres, tout en faisant du lobbying auprès du gouvernment afin, que ces "Businessman" arrivent à leur fin, en ayant des lois en leur faveur.

Du vécu, en tant qu'artiste indépendant...
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
La culture a heureusement bien changé depuis les peintures rupestres...

Mais sa nature est de se propager. Et elle ne peut se propager que de deux façons : par exécution vivante, ou par copie. La copie est donc à la base une condition de propagation de la culture, qui ne peut et ne doit être freinée que par la reconnaissance, momentanée et limitée, d'un monopole d'exploitation sur la tête de son auteur.
Inscrit le 10/06/2005
6343 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 14/03/2013 à 17:00
On s'enrichit culturellement en copiant par nous même une œuvre pas en la faisant copier par un ordinateur. Ou alors le photocopieur du supermarché est l'être le plus cultivé au monde.

Comment on peut ne pas faire la différence.
Inscrit le 09/03/2013
195 messages publiés
Mais que comprends tu à la CULTURE et aux nordinateurs, toi?

Ton seul horizon "culturel" est à l'évidence un chocolat chez Angelina ou un Armagnac au Flore.

C'est étroit, tout de même...

Inscrit le 10/06/2005
6343 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 14/03/2013 à 17:52
Le quoi? Je sais même pas de quoi tu parles.
Inscrit le 09/03/2013
195 messages publiés
Argh.

Tu es pire que ce que je croyais.

Tu as la tournure d'esprit et l'envie de type Angelina/Flore, mais tu n'as pas les moyens de les savoir et les expérimenter.

Inscrit le 10/06/2005
6343 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 14/03/2013 à 18:12
Par contre c'est pas ton cas, on voit tout de suite que c'est ton idéal de vie, méprisant et supérieur.
Inscrit le 09/03/2013
195 messages publiés
Laisse tomber katt, tu as plus la psyché d'un teckel que d'un félin
Inscrit le 14/03/2013
29 messages publiés
Et toi la répartie d'une huitre, signe que t'as pas été gâté par la nature.
Inscrit le 10/06/2005
6343 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 16/03/2013 à 18:51
T'es quand même pas gentil avec les huitres.
Inscrit le 13/08/2010
6276 messages publiés
Inscrit le 09/10/2008
3217 messages publiés
l"homme moderne ? heuu.. le vrai homme moderne n'interdit rien du tout, en revanche les lascars d'ayants droits oui, travailler moins pour gagner plus.
Inscrit le 20/08/2010
810 messages publiés
... et ce n'est pas en pérennisant des systèmes de rentes ad-vitam eternam qu'on favorise la créativité !
Inscrit le 10/06/2005
6343 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 14/03/2013 à 17:54
C'est pas en appuyant sur un bouton pour faire faire les choses par des machines non plus.
lergonomiste le 14/03/2013 à 18:43
ah ! ah ! ah ! Il n'y a que les préhistoriens imbus de leurs prétentions qui peuvent nous pondre des explications de la sorte ! À toujours vouloir expliquer une bonne fois pour toutes les pourquoi et comment des peintures et gravures de l'art paléolithique ils s'exposent au ridicule...

Car on peut se poser quand même quelques questions sur le bien fondé des explications présentées dans cette vidéo :
- Je ne sais pas quelle source lumineuse ils ont utilisés pour leur argumentaire ( lampe poche, phares de voitures, LED ou bougie ???) mais je me demande si les lampes à graisse utilisées par les hommes préhistoriques étaient assez puissantes et avaient une flamme assez stable pour pouvoir projeter des ombres franches sur des parois (il faudrait aussi calculer la distance du modèle réduit par rapport à la paroi et la grandeur du dessin qui en découlerait) ?
- Dans les grottes les supports rocheux peuvent avoir des reliefs très marqués (Lascaux, Chauvet, etct..), quid alors des déformations des ombres sur ces parois et donc des déformations des dessins (alors qu'on sait que le peintre préhistorique connaissait l'art d'adapter ses dessins à la paroi déformée d'une grotte et s'en servait même pour des effets de perspectives et de grandeur) ?
- Les animaux peints dans les grottes répondent à certaines conventions. Par exemple une convention a largement été exploitée: celle dite de la "réserve". C'est-à-dire que les pattes situés à l'arrière-plan d'un animal n'étaient pas dessinées comme "accrochées" à son corps mais étaient détachés pour simuler la perspective :


(exemple ici avec les pattes de ce cheval de Lascaux)

... pourquoi alors le préhistorique n'a-t-il pas suivi bêtement le contour de son ombre ? pourquoi a-t-il cru bon de faire abstraction de la réalité pour dynamiser sa figure en en détachant les pattes à l'arrière-plan ?

- Le commentateur est un poil risible quand il essaye de jouer avec l'ignorance de certains spectateurs : "mais on a pas trouvé de figurines qui leur aurait permis de jouer à cela" pour aussitôt se contredire en affirmant fièrement "mais si on en a trouvé !". N'importe quel amateur d'art et de préhistoire sait très bien que de nombreuses figurines existent. Preuve qu'ici le commentateur s'adresse à nous comme à des incultes... au travers d'une technique de suspense éculée...

- Ce qui est encore plus drôle c'est qu'à la fin le commentateur fait appel à l'autorité de Pline l'ancien (spécialiste très reconnu de l'art paléolithique avant même qu'il soit découvert, ah ah ah) pour définitivement clore le débat. Pourtant dans son texte Pline l'ancien ne fait que citer "Les Grecs" (eux aussi certainement à la pointe des techniques préhistoriques) qui "tous convenant que les commencements en furent de circonscrire par une ligne l'ombre d'un homme". Bon mais alors pourquoi les rares dessins d'humains dans les grottes préhistoriques sont ils si schématiques ??? Pouvaient pas les décalquer ou quoi ??? Non mais sont cons ces cro-magnon !

voir ici

Plus sérieusement, évidemment l'Homo sapiens sapiens a du utiliser la technique de la copie. Mais ce ne devait être qu'une technique parmi d'autres. Son principal talent devait être justement la talent de copier oui, mais de copier la nature. D'imprimer dans son esprit la silhouette d'un animal. Animaux qu'à cette époque il pouvait croiser très fréquemment et donc observer à de multiples reprises. De là sont nées les multiples conventions graphiques des manifestations graphiques pariétale du paléolithique. Quelques ouvrages traitent abondament de ces thèmes. Pas besoin de nous faire pour la énième fois le coup du "j'ai trouvé comment ils faisaient !". C'est juste risible et ce ne voir que Cro-Magnon comme un débile incapable de "créer" (alors qu'il a exactement les même facultés que l'homme du XXIè siècle).
Et je suis sûr qu'avec un peu de travail et de recherches on pourrait trouver des perles dans cette étude...

Désolé pour ce commentaire un peu long, mais amateur de préhistoire (et aussi à tout ce qui touche au numérique, c'est pourquoi je suis là, je trouve toujours dommage qu'on se moque des gens sous prétexte qu'on croit avoir la science infuse que les autres n'ont pas.

Et en ce qui concerne la problématique de la copie, je préfère m’intéresser pour ma part aux vraies problématiques actuelles concernant les droit à reproduire, le droit d'auteur, le copyfraud, etc.. À ce titre je vous conseille cet article sur comment des institutions publiques s'accaparent des œuvres qui sont dans le domaine public et en refusent la copie ou bien comment un département veut interdire à un "copiste" le droit de reproduire en fac-similé des peintures de Lascaux vielles de 17 000 ans .
lergonomiste le 14/03/2013 à 19:04
EDIT: et Mea-Culpa : ce sont même pas des préhistoriens qui ont écrit l'article en question... bon bin ça explique tout.
Inscrit le 15/03/2013
2 messages publiés
+1 (voire même +2)
merci pour cette analyse l'ergonomiste
les auteurs sont un médecin et un dessinateur des beaux arts de rennes, ils auraient au moins pu trouver un autre co auteur qui soit archéo ou historien de l'art pariétal, là ils manquent un poil de crédibilité en ce sens où ils tirent des conclusions qui mériteraient plus de recherches.
Je comprends que cela t'ait séduit, Guillaume, le saint graal de la copie originelle, mais c'est plus un effet d'annonce un peu facile qu'autre chose.
Les exemples de la copie en art ne manquent pas: des moines copistes au marché des chromo en passant par l'apprentissage de l'art au moins depuis la renaissance. Les artistes apprenaient à la renaissance en redécouvrant les travaux et théories de l'antiquité, ils apprenaient aussi en étant dans l'atelier d'un artiste fortuné qui employait des assistants à tour de bras (de vermeer à jeff koons, ces ateliers tiennent plus de l'effectif des studios disney qu'autre chose). Ainsi, l'apprentissage de ces artistes assistants (tous les artistes ou presque ont été assistants d'autres artistes à certains moments de leur vie) passent par "faire à la manière du "maitre"" car le but est que leurs travaux ne soient pas dissociables de ceux de leur employeur car c'est lui qui signe à la fin.
Et c'est là qu'il y a quelque chose d'intéressant: les artistes apprennent toujours en copiant. Les écoles de beaux arts te demandent de t'inspirer d'artistes antérieurs (à la manière de) au point que quand tu présentes/défends tes boulots, tu te "protèges" en citant des artistes proches de ta démarche qui t'ont inspiré (une copie ne se fait pas nécessairement à l'identique). Dans les écoles de graphisme, on te fait copier texto des oeuvres antérieures.
De plus l'art ne se crée pas ex nihilo, il ne sort pas de nulle part, il est toujours et nécessairement question de copie à différents degrés. On ne "crée" que ce que l'on connait (consciemment ou non).
Inscrit le 15/03/2013
2 messages publiés
"Cette découverte renforce plus encore que l'idée que l'art ne peut pas se dissocier de la copie, et devrait interroger à une époque où l'on tente d'interdire toute possibilité de reproduire une oeuvre, y compris pour la modifier ou s'en inspirer. On ne crée jamais de rien. Or en imposant que toute création se fasse désormais ex nihilo, les fondamentalistes du droit d'auteur risquent d'annihiler l'art."

L'art ne peut advenir ex nihilo, rien ne peut advenir ex nihilo. C'est juste un fantasme egotiste malsain lié soit à une malhonnêteté intellectuelle, soit à la bêtise, soit à une pathologie.
C'est assez fou de voir ça quand on pense à des artistes comme Roy Lichtenstein, Andy Warhol ou plus encore Sherry Levine http://www.mamco.ch/...s/L/levine.html
Et là, on ne parle même pas encore du marché des chromo ou de la musique pop ou dancehall, entre autres, dont certains praticiens reproduisent des recettes à l'identique sous les conseils avisés de leur producteur...
Inscrit le 15/03/2013
1 messages publiés
Merci, lergonomiste!

Moi, je suis préhistorienne, et totalement consternée par la prétention et l'arrogance des auteurs de l'ouvrage en question, qui prennent les Cro-Magnon pour des bras cassés. Un bon archéologue est toujours prêt à entendre d'autres idées, même et parfois surtout si elles viennent de non-initiés, des fois, ça secoue la baraque à bon escient. Mais là, tout est tiré par les cheveux, la réflexion mal conduite et mal construite et bien sûr, les archéologues sont désignés d'emblée comme les méchants qui sont incapables de comprendre d'autres idées que les leurs. bin voyons... . Et googlons un peu les auteurs, on obtient un monsieur qui a déjà un article le concernant dans Wikipédia (ça sent son auto-promotion à 100km) et un dessinateur de bd que je trouve franchement médiocres - non publiées autrement que sur le web, et pour cause. Lui-même fait d'ailleurs des erreurs de proportion assez croquignolettes, sans parler de scénars à pleurer de rire, sinon de tristesse, toujours concernant la préhistoire, d'ailleurs. Ses références? des plaquettes de vulgarisation vendues à Carnac.... waaaaaah, on ne peut plus sérieux, ça.
Pour les questions de la copie et de l'art.... je ne m'avance pas plus loin, mais intéressant débat...
Inscrit le 03/05/2013
1 messages publiés
Le monsieur en question, directeur de l'INTS tout de même, a un solide pedigree de chercheur en hématologie et une bibliographie impressionnante, ça justifie sans doute l'article Wikipedia, sans avoir à chercher l'autopromo.
Perso, je me suis intéressée à leur histoire depuis l'émission de Busnel, et l'arrogance ne me semble pas du côté que vous dites - ils présentent leur idée comme une technique parmi d'autres, un outil dans la boîte à idées du préhistorien, et rappellent que l'usage d'une technique ne réduit en rien le génie créateur, simplement une technique se transmet aisément, le génie moins. Il y aura une étude de cas croustillante à faire sur la violence des réactions des professionnels, en tout cas: ils se donnent tant de peine à travestir cette théorie et traîner dans la boue ses auteurs que c'en est suspect pour qui n'a aucun enjeu dans l'histoire.
Inscrit le 06/04/2011
3771 messages publiés
Hop, confiscation des doigts et interdiction de souffler tout pigment .
Si récidive, ce sera " Hatanpipourtoi " , ma loi ; donc la mort . Non, mais !
Inscrit le 28/08/2004
6768 messages publiés
En tant que peintre amateur, je confirme que copier nous en apprend beaucoup en technique, ne serait-ce que parce qu'on va chercher à comprendre comment l'original a été fait.
.
En musique également, puisque "copier" le morceau d'un grand compositeur sur notre clavier est parfois un véritable défi. Ceux qui ont (comme moi!) essayé un jour de rejouer au synthé des musiques de jeux vidéos sympas pourront le confirmer.
.
.
Maintenant, le fait est qu'on met un peu tout derrière le mot "copier". Il n'y a effectivement pas grand rapport entre essayer de refaire le travail d'un autre pour apprendre ou s'enrichir, et récupérer un fichier gratuitement en cliquant sur un lien torrent.
L'enrichissement est ici dans la découverte de l’œuvre (film, musique..) mais pas dans l'acte de copie en tant que tel. C'est le résultat, l'accès à la culture, qui est la motivation des "pirates" du net, et non pas copier pour copier.
.
Oui, je cherche la petite bête!
Inscrit le 10/06/2005
6343 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 15/03/2013 à 16:30
Quand on voit le nombre effarant de fichiers que possèdent certains, on se demande si c'est pas copier pour entasser, plus que le développement personnel.
Inscrit le 14/03/2013
6 messages publiés
Perso, je préfère que mes oeuvres soient copié et diffusé plutôt que de ne point être lus, vus ni écouté, c'est le comble d'un artiste !

Ceux qui pignent ne sont par les artistes en génréal, mais ceux qui bossent dans le milieux de la production et de la diffusion, pourquoi ? parce que ça leur fait un gros manque à gagner.

Je cite mon exemple:
prix de vente d'un cd autoproduit : 10 euros, tu passes par un diffuseur, il te prend 40% dessus.
Le problème c'est que la plupart des gens font des amalgames, et relaient le discours de ces brebis galeuses sans même comprendre le fonctionnement du schmilblick.
Je cite mon exemple:
prix de vente d'un cd autoproduit : 10 euros, tu passes par un diffuseur, il te prend 40% dessus.

Si tu vends 1000 cd auto-produits, ça te rapporte 10.000 euros.
Si ton diffuseur en vends 2000, ça te rapporte 12.000 euros et en plus tu as davantage diffusé (conformément à ton désir énoncé en première phrase)

Penses-tu être capable de vendre autant qu'un diffuseur dont c'est le boulot à plein temps ?
Ca veut dire qu'en plus d'être un artiste, tu es un marketeux de talent ! Ca fait beaucoup de talent dans une personne. La plupart des artistes n'ont pas cette double casquette, ça leur rapporte donc davantage de donner 40% à un diffuseur que de faire le boulot eux-même. En plus, ils ont davantage de temps à consacrer à leur valeur ajoutée: la musique.

Je déduis donc de ton exemple que tu es dans une de ces situations:
- soit tu es un excellent vendeur
- soit tu es un très mauvais comptable
- soit tu as fait appel au plus mauvais diffuseur de la terre qui n'es pas capable de faire mieux qu'un novice du domaine
- soit ta musique n'intéresse pas assez de gens et il est donc inutile de passer par un diffuseur car la cible est trop petite
Inscrit le 14/03/2013
6 messages publiés
Mon cher WickedFaith, l'Intérêt d'un artiste c'est que ses oeuvres soient vu, écouté, lu, etc..
l'argent n'est que secondaire, mais t'as pas trop l'air de capter cet état d'esprit qui est propre à l'artiste.
Dans le cas de la musique, le Live est essentiel.
Trouves-tu normal qu'un groupe de zikos doit payer pour jouer en première partie de l'autre groupe ?
Notre gouvernement ne donne pas de fonds pour ça et dépenser 13 millions d'euros pour Hadopi, au lieu d'investir dans les assos, collectifs, indépendants, quel gachis !

Je déduis donc d'après tes dires que tu es dans une de ces situations:
- soit un mec qui ne sait pas de quoi il parle en prenant des airs hautains (mieux vaut la fermer dans ce cas là, ça t'éviteras d'être ridicule)
- soit tu bosses dans le secteur de ces brebis galeuses
- soit Troll de service
- soit la 1 + 2 + 3


je te revoie vers ces liens, pour te faire une idée sur: comment est distribué l'argent lors d'une vente d'un cd

http://www.numerama....tre-argent.html

http://www.rezonance...quicombien.html
[message édité par hush le 16/03/2013 à 10:48 ]
Inscrit le 10/06/2005
6343 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 16/03/2013 à 12:32
L’intérêt d'un artiste c'est de créer, de trouver du temps pour explorer des nouvelles voies, de perfectionner sa pratique ou de découvrir d'autres techniques. Pas de passer sont temps à faire du porte à porte pour vendre ses CD.

Quand au live, il faut une salle qui est payée par quelqu'un qui veut rentrer dans ses sous. Parce que sinon le prochain live, il a pas lieu.

Ca serait super chouette si on vivait dans un monde sans argent, Malheureusement c'est pas le cas, il faut faire avec.
Mon cher WickedFaith, l'Intérêt d'un artiste c'est que ses oeuvres soient vu, écouté, lu, etc..

C'est toi qui parle d'argent... décide toi...
Si ton but est uniquement d'être écouté, pourquoi vends tu tes CD aussi cher ?

Trouves-tu normal qu'un groupe de zikos doit payer pour jouer en première partie de l'autre groupe ?

Ca ne me choque pas... Etre en première partie, c'est se servir de la popularité de l'artiste initial pour se faire connaitre. Ca s'appelle de la pub. Par ailleurs, je ne vais pas t'apprendre qu'organiser un concert coute cher, que la première partie ne participe pas aux frais, ce serait une honte.

Enfin, certains artistes ne font pas payer les premières parties, d'autres si.
Quand les artistes se connaissent et s'apprécient, la première partie peut être gratuite, mais dans l'ensemble il y a des milliers de groupes qui veulent être des "premières parties", et beaucoup moins qui en offrent.

je te revoie vers ces liens, pour te faire une idée sur: comment est distribué l'argent lors d'une vente d'un cd

Lien que je connais bien et que j'utilise souvent.
Il indique que les majors se mettent seulement 1.48 euros dans la poche sur un CD de 20 euros tandis que les artistes reçoivent 4.35 euros.
Bref, merci d'avoir cité ce lien qui est souvent utilisé pour illustrer le contraire de ce qu'il indique.
Inscrit le 14/03/2013
6 messages publiés
"C'est toi qui parle d'argent... décide toi...
Si ton but est uniquement d'être écouté, pourquoi vends tu tes CD aussi cher ?"


- Soit tu n'y connais abslument rien dans le milieu, soit tu le fais exprès.
En même temps quand on achète un cd en tant que con sommateur, c'est sûr qu'on se pose pas la question: où vas l'argent quand j'achète un CD.
Au passage tu trouveras plus cher à la FNAC, amazon et compagnie, qui prendront grassement leur marge dessus.
En tant qu'auto prod, pour un cd tu paies, le mixage, le mastering, le pressage, les cds (par milliers), les pochettes, digipacks, etc..



Trouves-tu normal qu'un groupe de zikos doit payer pour jouer en première partie de l'autre groupe ?

"Ca ne me choque pas... Etre en première partie, c'est se servir de la popularité de l'artiste initial pour se faire connaitre. Ca s'appelle de la pub. Par ailleurs, je ne vais pas t'apprendre qu'organiser un concert coute cher, que la première partie ne participe pas aux frais, ce serait une honte."

- Quand tu pars en tournée, en plus de payer la première partie, tu paies le défraiement (l'essence, péages, herbergement, bouffe, assurance matériel etc...).
Pour info ce n'est que depuis quelques années que la première partie paie la tête d'affiche, ce n'était pas le cas avant, mais vu que tu connais tellement bien ce sujet, je suis sur que tu le savais déja (si tu bosses dans le secteur des brebis galeuses)
.


Bref comme je le disais plus haut:
- soit quand on ne sait pas de quoi on parle, mieux vaut la fermer, ça t'évitera d'être ridicule
- soit tu connais le milieu mais tu bosses pamis ces brebis galeuses (diffuseurs, distributeurs, prod, Majors etc..) etc tout en essayant de pourir le sujet, comme tu le fais à ton habitude. Troll Inside
[message édité par hush le 16/03/2013 à 18:11 ]
Beaucoup d'agressivité... et rien de constructif.

Tu prétends que ce qui est vraiment important c'est d'être entendu, alors diffuse tes musiques gratuitement. Il y a plein de sites qui te le permettent.
Sauf que tu sais très bien qu'un artiste a besoin d'argent pour faire un boulot pro.
Tout comme un diffuseur a besoin d'argent pour faire un boulot pro.

Alors soit tu payes tes 40% à un diffuseur pro, soit tu fais un boulot d'amateur en gardant tes 100%.
Mais tes 100% seront selon toute probabilité inférieurs aux 60% qui te restent si tu passes par un diffuseur. Dans ce cas, le travail du diffuseur vaut bien les 40% que tu lui donnes, alors je ne vois pas de quoi tu te plains.

Et pour les premières parties, c'est la vie... Mais je suis sur que dès que tu seras tête d'affiche, tu ne feras pas payer ta première partie, n'est-ce pas ?
Tu assumeras seul (enfin, avec ton groupe) l'intégralité du risque financier, n'est-ce pas ?
Inscrit le 10/06/2005
6343 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 16/03/2013 à 18:18
C'est clair, toi tu sais tout sur tout. T'es le pape de l'autoproduction.

Je me fous que les gens téléchargent ou pas, mais ce qui me fait marrer c'est l'argument : " je télécharge parce que c'est de la merde". Moi la merde, je la ramène pas sur mon pc, je la regarde pas, je l'écoute pas. Et en plus ca me dégage tout plein de temps pour écouter ce que j'ai envie d'écouter.
Hummm, ze_katt, à qui réponds tu ?
Inscrit le 10/06/2005
6343 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 16/03/2013 à 18:52
oups. Forum de .....
Inscrit le 06/04/2012
365 messages publiés
De là vient l'expression: ''Singer sur l'autre!''
La copie, c'est souvent un truc pour les babouins!
Comment être contre quand tu es du côté de ceux qui pompent les autres?

Comme je suis aussi un babouin mais pas souvent, j'ai cessé presque totalement cette alternative pour le domaine du divertissement pour l'utiliser rarement mais sûrement pour obtenir des outils de productions afin de créer principalement du contenu ou m'instruire. C'est ma limite éthique.

Et pour les histoires redondantes de la copie dans l'industrie de la musique, achetez ceux qui produisent selon vos valeurs et arrêtez de licher le cul des autres qui produisent selon un autre système de valeurs et dont vous piratez le travail, car il y a une contradiction dans cette façon d'agir.

Ils produisent ce que vous aimez parce qu'ils ont utilisé un système de valeurs (maison de production, étiquette, gérant...) alors si vous consommez leurs produits parce qu'ils sont bons, vous approuvez par le capital de popularité (capitaliste!) ce système de valeurs alors vos gueules et faites la même chose avec votre système de partage si ça fait pas votre affaire.

Quand ceux qui prônent la copie et le partage arriveront à un produit tout aussi attirant, on s'en reparlera. Pour l'instant, c'est pas fort dans l'ensemble pour pas dire médiocre même si il y a quand même la possibilité d'avoir une perle de temps en temps mais c'est pas fréquent disons.
[message édité par Santa_Banana le 16/03/2013 à 11:22 ]
Inscrit le 14/03/2013
6 messages publiés
Ramenez les cages !:
Les trolls moines copistes avides et avares qui ont peur de perdre leurs économies et secteur d'activité sont de sorties !
[message édité par hush le 16/03/2013 à 18:06 ]
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mars 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
1 2 3 4 5 6 7