Ford annonce la mise à disposition de son logiciel SYNC AppLink en open source. Celui-ci permet de contrôler des applications mobiles par la voix. Selon le constructeur automobile américain, cette décision est motivée par le désir de fournir une base commune à l'ensemble des OS mobiles.

Avec la généralisation et le développement des systèmes embarqués, les voitures connectées offrent de nouvelles perspectives à l'industrie automobile. À l'image des smartphones qui permettent bien plus que de téléphoner, ces véhicules vont favoriser l'émergence de nouveaux usages et devenir de véritables plateformes logicielles. Cette tendance n'a pas échappé aux constructeurs, qui s'y préparent.

Signe de la convergence entre l'industrie automobile et le secteur des télécommunications, Ford a participé pour la deuxième année consécutive au Mobile World Congress à Barcelone. À cette occasion, l'industriel américain a annoncé à nos confrères d'Usine Nouvelle sa décision de passer en open source son logiciel "SYNC AppLink", qui permet de commander à la voix les applications de son smartphone.

Ford a ainsi publié une vidéo dans laquelle il montre que l'application Spotify pour iOS peut être contrôlée à la voix, en indiquant par exemple la playlist désirée, sans jamais avoir à manipuler le téléphone à la main. Mais d'autres programmes peuvent être lancés via SYNC AppLink, comme des applications consacrées à des stations de radio ou à des sites d'information par exemple

Interrogé, le vice-président de Ford pour la recherche et l'ingénierie avancée explique son choix en constatant la fragmentation importante des OS mobiles, avec pratiquement une plateforme logicielle par fabricant. La multiplication des systèmes d'exploitation ne facilite pas la tâche des développeurs, qui doivent concevoir une application par environnement. Au moins pour les plus importantes.

"Il n'est pas envisageable que [les développeurs] soient contraints à la même chose avec chaque constructeur automobile", commente Paul Mascarenas. "Nous voulons que notre système fonctionne aussi bien avec iOS, Android, Windows Phone ou BlackBerryOS". D'autant qu'on ne change pas aussi vite de voiture que de téléphone… d'où la nécessité de limiter les barrières.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos