Mauvaise nouvelle pour les aficionados du PlayStation Store. Sony n'est pas en mesure de transférer les achats de jeux PS3 effectués via le PSN vers la PlayStation 4. C'est le président de SCE Worldwide Studios qui a signalé cette incapacité, au motif que l'architecture de la PS4 est trop différente de celle de la PS3.

Mercredi soir, Sony s'est livré à un exercice un peu étrange. L'entreprise japonaise a organisé une vaste conférence de presse aux États-Unis pour annoncer la PlayStation 4, sans toutefois dévoiler la console elle-même. Seule la manette DualShock 4 a été effectivement présentée. Il faudra donc attendre la prochaine édition de l'E3, début juin, pour découvrir le look de la PS4.

À la place, Sony a concentré sa communication sur les fonctionnalités sociales de la console et ses dispositions en matière de contenus multimédias. En marge de cet évènement, le groupe nippon a également précisé que la PS4 ne bloquera pas les jeux d'occasion. En revanche, il ne faudra pas compter sur une rétrocompatibilité matérielle avec les jeux sortis sur les consoles précédentes.

Plus embêtant, la PlayStation 4 ne devrait pas être en mesure de récupérer les titres PS3 achetés depuis le PlayStation Store. Selon Engadget, qui rapporte les propos de Shuhei Yoshida (PDG de SCE Worldwide Studios), ces acquisitions faites via la boutique de téléchargement du PSN ne pourront pas être transférées vers la nouvelle console de salon.

En l'état, il apparaît qu'un joueur voulant rejouer depuis sa PS4 à un PS3 jeu acquis sur le PlayStation Store devra à nouveau sortir son porte-monnaie. À en croire les propos de Shuhei Yoshida, c'est l'architecture de la PlayStation 4 qui est la cause de ce blocage, celle-ci étant très différente de celle embarquée dans les PS3. L'entreprise souhaite éviter de trop solliciter les capacités de la PS4 pour l'émulation.

L'impossibilité de transférer ces achats n'est évidemment pas un très bon argument de vente en faveur de la PlayStation 4, qui est déjà critiquée pour ne pas être en mesure de lire les disques de jeux sortis sur PS3. Shuhei Yoshida a toutefois laissé entendre que Sony va faire son possible pour résoudre cet handicap. Les jeux ne nécessitant pas une forte puissance pour l'émulation logicielle ne devraient pas être touchés.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés