Selon nos calculs, pour son premier réveillon, Free Mobile devra réussir à délivrer environ 100 millions de SMS de "bonne année". Il le fera toutefois avec l'aide d'Orange, dont il utilise toujours le réseau dans les zones qu'il ne couvre pas.

Ce lundi soir, Free Mobile connaîtra son premier baptême du feu, un tout petit peu moins d'un an après son lancement. Comme tous les opérateurs mobiles, Free devra gérer à minuit un pic extraordinairement élevé de SMS envoyés au même moment par des millions de possesseurs de téléphones portables qui souhaiteront la bonne année à tous leurs contacts. Un festival d'originalité rendu plus volumineux encore par la généralisation des forfaits intégrant un nombre illimité de SMS.

Contacté, Free était injoignable ce lundi pour nous indiquer le nombre de SMS qu'il s'attend à devoir affranchir, seul ou par l'intermédiaire d'Orange dont il exploite le réseau là où ses propres antennes ne sont pas présentes. Il faut donc s'en remettre à nos propres prévisions.

Au 30 septembre 2012, selon les derniers chiffres publiés par Free, Free Mobile comptait 4,4 millions d'abonnés. A l'époque, nous avions estimé en voyant les courbes de croissance que l'opérateur pourrait atteindre les 5 millions d'abonnés en cette fin d'année. L'an dernier, 1,13 milliards de SMS avaient été échangés pour 68,6 millions de mobiles, ce qui représentait en moyenne 16,5 SMS par abonné. Si cette moyenne reste constante, Free devrait donc acheminer enfin 82 millions de SMS de bonne année. Mais c'est sans compter sur l'effet "forfaits illimités", qui devrait sensiblement augmenter ce nombre, qui plus est depuis l'intégration des SMS illimités dans le forfait à 2 euros. Une estimation que l'on confirme par recoupement.

Au total, les opérateurs s'attendent en effet à devoir acheminer 1,4 milliard de SMS. Sachant que Free Mobile compte pour environ 7 % du marché, c'est 100 millions de SMS qui pourraient être envoyés par ou pour des abonnés de Free. Là encore, on peut recouper ce chiffre avec les prévisions de SFR. L'opérateur estime devoir délivrer 300 millions de SMS ; or il compte 16,4 millions d'abonnés mobiles, soit un peu plus de trois fois le volume des abonnés Free.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés