Après 60 Millions de Consommateurs, c'est au tour de l'INSEE de constater un effet positif de Free Mobile sur le portefeuille des Français. L'institut constate un recul important des prix de télécommunications suite à l'instauration de tarifs plus avantageux. Tarifs apparus suite à l'arrivée de Free dans le secteur de la téléphonie puis adoptés par les autres opérateurs tout au long de l'année 2012.

"Le lancement de Free Mobile sera un jour important pour le consommateur français. Nous voulons rendre du pouvoir d'achat aux Français". C'était la promesse faite l'an dernier par Xavier Niel. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le vice-président et directeur de la stratégie d'Iliad a tenu ses engagements. Depuis l'arrivée du quatrième opérateur, les prix des forfaits sont globalement moins chers.

En août, l'effet Free Mobile avait déjà été remarqué par le magazine 60 Millions de Consommateurs. Selon ses calculs, une concurrence à 4 opérateurs a permis de redonner en 2012 près de 7 euros par mois et par ménage, en permettant aux Français de faire de substantielles économies grâce à une baisse des tarifs. Cet argent ainsi sauvegardé a pu ensuite être mobilisé pour d'autres postes de dépense.

Cette fois, c'est l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) qui note un net repli des prix des services, dans une étude plus générale consacrée aux prix à la consommation. "Le recul du mois de novembre est dû principalement à une nouvelle baisse des prix des télécommunications (-3,3 % sur un mois, -15,1 % sur un an), à la suite de l’instauration de tarifs de téléphonie mobile plus avantageux".

Cette inflexion, qui participe à la limitation de la hausse de l'indice des prix à la consommation, devrait se ressentir encore sur 2013 si la guerre des prix continue. Et c'est bien possible, dans la mesure où les autres opérateurs subissent une forte pression de la part de Free Mobile, le nouveau venu ayant d'ailleurs récemment enrichi son offre à 2 euros par mois.

Le pouvoir d'achat des Français est l'un des axes de la communication de Free Mobile. Ainsi, l'opérateur se félicitait en novembre d'une étude publiée dans Les Échos, notant que "depuis le lancement des offres mobiles de Free en janvier dernier et la baisse des prix dont ont bénéficié les consommateurs, ce sont près de 2 milliards d’euros de pouvoir d’achat qui ont été rendus aux Français".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés