Wikileaks est toujours dans la course, malgré les déboires de son porte-parole. Réfugié dans l'ambassade d'Équateur à Londres, Julian Assange assure que le site lanceur d'alerte a encore beaucoup de choses à révéler. Pour l'an prochain, l'Australien annonce en effet la publication d'un million de documents.

Réfugié depuis juin dans l'ambassade d'Équateur à Londres, Julian Assange n'a rien perdu de ses talents de communicant. Alors que sa liberté de circulation est quelque peu réduite, le porte-parole de Wikileaks reste toujours aussi combatif. Et alors qu'il entame son 186ème jour dans l'enceinte protectrice de l'ambassade, l'Australien de 41 ans promet une année 2013 très active.

"L'an prochain sera tout aussi rempli que 2012. Wikileaks prévoit la publication d'un million de documents, des documents touchant tous les pays dans le monde", a-t-il lancé. Julian Assange a profité de cette seconde intervention devant les caméras pour afficher sa solidarité envers tous les journalistes  emprisonnés, ainsi qu'envers Bradley Manning, cet Américain accusé d'avoir d'avoir transmis des documents à Wikileaks.

Actif depuis décembre 2006, Wikileaks est devenu particulièrement célèbre au cours de l'année 2010. En coopération avec de prestigieux journaux, le site publie des dizaines de milliers de documents militaires américains sur les guerres en Afghanistan et en Irak. Quelques mois plus tard, le site s'illustre à nouveau en dévoilant des télégrammes confidentiels de la diplomatie américaine.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos