C'est encore loin d'être fait, mais au moins ils y réfléchissent. Le président de THQ, Jason Rubin, a assuré que sa société évaluait actuellement l'opportunité de créer des versions Linux des jeux vidéo qu'il édite traditionnellement pour Windows et les consoles de jeux vidéo.

En décidant de créer une version de Steam pour Linux, et en annonçant la sortie prochaine d'une console de jeux Steam Box sous Linux, Valve a ouvert la porte à une plus grande prise en compte du système d'exploitation libre et open-source par les éditeurs de jeux vidéo. Même si Linux ne représente environ que 1 % des ordinateurs utilisés par le grand public, l'éditeur THQ a annoncé qu'il évaluait actuellement l'opportunité de porter ses jeux pour le célèbre pingouin.

Néanmoins, le signal envoyé par Valve n'est pas à l'origine de la réflexion amorcée par l'éditeur de célèbres titres comme l'excellentissime Supreme Commander, Red Faction, Dawn of War, Company Of Heroes, ou encore Darksiders.

Comme l'indique le président de THQ Jason Rubin dans un tweet, c'est l'initiative controversée d'un Humble Bundle dédié aux jeux THQ qui a suscité une volée de critiques et l'amorce d'une réflexion interne. En effet, traditionnellement les Humble Bundle sont des packs de jeux vidéo indépendants que les joueurs peuvent acheter au prix qu'ils veulent, et qui avaient jusqu'à présent comme particularité d'être tous jouables y compris sous Linux, et de ne pas avoir de DRM.

Or avec le Humble THQ Bundle, la règle a été brisée. Les jeux proposés dans le pack (Saint Row : The Third, Darksiders, Company Of Heroes et deux extensions, Red Faction : Armageddon et Metro 2033) pouvaient certes être achetés à prix libre, mais il fallait ensuite les télécharger dans l'environnement Steam, ce qui est une forme de DRM, et n'étaient jouables que sous Windows. Les linuxiens ont donc fait connaître à Humble Bundle et à THQ leur mécontentement.

"Nous avons reçu le message de Linux cinq sur cinq à travers les retours du Humble Bundle", assure Jason Rubin. "Nous évaluons les coûts/bénéfices (d'un portage des jeux sous Linux) au moment-même où nous parlons".

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos