Regarder des films ou séries TV tout en apprenant l'anglais. C'est le pari de Fleex, un service français très prometteur qui propose un sous-titrage VOST ou VOSTFR adapté au niveau d'anglais du spectateur.

Peut-on apprendre l'anglais en regardant des séries TV ? On se souvient que c'est l'avis du député UMP Denis Jacquat, qui a déposé une proposition de loi pour rendre la version originale sous-titrée (VOST) obligatoire sur les chaînes TV, grâce à un canal supplémentaire sur les modes diffusion numériques (satellite, câble, ADSL, fibre). Mais il n'est toujours pas toujours simple de se convaincre de franchir le pas entre la VO sous-titrée en français (VOSTFR), et la VO intégrale. C'est là qu'intervient Fleex, un nouveau service français qui vient d'ouvrir sa nouvelle version en bêta.

Très bien pensé, Fleex permet aux internautes de regarder des films, séries TV ou autres conférences en anglais, et d'adapter le sous-titrage au niveau du spectateur, de façon très personnalisée. Les grands débutants peuvent ainsi choisir de regarder la vidéo sous-titrée intégralement en français, tandis que ceux qui sentent le plus à l'aise pourront faire disparaître tout sous-titrage. En cas de doute, il suffit de mettre en pause pour que le sous-titre apparaisse, à la fois en anglais et en français :

Mais le service va plus loin. Entre les deux options radicales, Fleex propose de regarder la série TV avec les sous-titres anglais, voire de mixer entre le français et l'anglais, en fonction du dosage choisi par l'internaute. Il est ainsi possible d'introduire progressivement une dose supplémentaires de sous-titres anglais, pour s'habituer à ne plus lire la traduction française. Puis, il est possible de ne plus afficher qu'une partie des sous-titres, avec un réglage de 10 paliers :

Par ailleurs, Fleex propose parfois de découvrir la définition d'une expression lorsqu'elle peut paraître difficile à comprendre, ce qui permet au spectateur d'enrichir son vocabulaire et de progresser dans l'apprentissage de l'anglais. Le mot s'affiche en surimpression dans le haut de la vidéo, et il suffit de cliquer dessus pour faire apparaître sa définition tirée de Wikipedia :

Enfin, Fleex permet de regarder la définition d'un mot en cliquant sur le mot dans les sous-titres, de l'entendre isolément, et de l'ajouter à une liste de vocabulaire à maîtriser. Si le mot apparaît de nouveau dans une phrase, il sera mis en évidence pour permettre à l'internaute de cliquer à nouveau dessus pour confirmer qu'il maîtrise désormais le mot. Il est ainsi possible de suivre sa progression au jour le jour, y compris grâce à une courbe qui retrace l'évolution du nombre de sous-titres affichés au cour du temps.

Mais qu'en est-il des contenus ?

Pour le moment, la version bêta de Fleex propose aux internautes de regarder en streaming des vidéos diffusées gratuitement et légalement sur Internet, comme les séries Blue, Battlestar Gallactica : Blood & Chrome, ou Halo 4, le film amateur The Hunt for Gollum, ou toute une collection de conférences TED, toujours passionnantes à écouter.

Mais le service propose aussi un logiciel pour "fleexer" ses propres vidéos téléchargées par des biais plus ou moins (et surtout moins) légaux. Il consulte alors sa base de données (mise à jour : il s'agit de la base OpenSubtitles.org) pour trouver les sous-titres correspondants, et la vidéo se lit en local via un plugin VLC, mais intégrée au navigateur façon streaming. Les fonctionnalités sont alors exactement les mêmes. 

Nous n'avons pas pu (ou réussi à) tester cette dernière fonctionnalité qui risque de fortement déplaire aux ayants droit, mais Fleex en avait fait la démonstration dans cette vidéo :

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos