Publié par Julien L., le Mardi 20 Novembre 2012

Les USA seraient à l'origine de la cyberattaque contre l'Élysée

Alliés dans le réel, adversaires dans le virtuel ? Selon les informations du magazine L'Express, ce n'est pas un pays ennemi de la France qui a lancé une cyberattaque contre le réseau informatique de l'Élysée... mais son plus vieil allié, les États-Unis.

Dans l'univers opaque du cyberespace, la frontière séparant les alliés des ennemis s'efface pour ne laisser que des adversaires, mus par des intérêts aussi divers que variés. Tel pourrait être l'enseignement de la longue enquête publiée ce jour par L'Express, qui revient sur l'attaque informatique critique qui a frappé le réseau informatique de l'Élysée et dont l'existence n'a été révélée que cet été.

Car l'origine de la cyberattaque qui a touché le cœur de l'exécutif français n'est pas un lointain pays dictatorial ou une obscure théocratie. Selon l'hebdomadaire, c'est un État de droit séculaire qui est à l'origine de l'agression. Pire, ce sont même les États-Unis, le plus vieil allié de la France, qui ont organisé l'attaque contre les services élyséens, afin d'y dérober une multitude de documents.

Pourquoi l'Amérique s'attaquerait-il à la France, alors qu'il a déjà fort à faire avec tant d'autres pays à travers le monde ? "Vous pouvez être en très bons termes avec un 'pays ami' et vouloir, en même temps, vous assurer de son soutien indéfectible, surtout dans une période de transition politique", explique à L'Express une source proche du dossier, dont l'anonymat a été respecté.

Dans cette affaire, c'est la naïveté des employés de l'Élysée qui est regrettable. D'après L'Express, les assaillants ont simplement fait de l'ingénierie sociale (se faire passer pour des amis sur Facebook) et mis en place une fausse page web de l'intranet du palais présidentiel pour hameçonner les identifiants et les mots de passe. En les incitant par message privé à s'y connecter, ils ont ainsi pu récupérer les données.

Difficile de faire plus simple. En revanche, la seconde partie de la cyberattaque a mis en œuvre des programmes plus complexes, avec l'emploi d'un code malveillant utilisant les mêmes fonctionnalités qu'un ver informatique extrêmement puissant, baptisé Flame. Ce ver aurait été développé conjointement par les USA et Israël afin d'affecter le développement nucléaire de l'Iran.

Parmi les victimes du ver informatique se trouve Xavier Musca, secrétaire général de la présidence de la République française du 27 février 2011 au 15 mai 2012. Peu d'ordinateurs auraient été touchés, mais cela a tout de même permis aux USA de récupérer "des notes secrètes [...] sur des disques durs, mais aussi des plans stratégiques". Nicolas Sarkozy, peu féru d'informatique, n'a pas été touché.

Ni l'Élysée ni l'ANSSI n'ont commenté l'article de L'Express. Mais vu la complexité de l'attaque, l'ANSSI ayant mis plusieurs jours à nettoyer le réseau informatique du palais présidentiel, seule une poigne de nations avait la capacité de mettre en place une telle attaque : la Chine, la Russie, Israël, certains pays européens... et bien sûr les États-Unis.

Publié par Julien L., le 20 Novembre 2012 à 18h33
 
29
Commentaires à propos de «Les USA seraient à l'origine de la cyberattaque contre l'Élysée»
Inscrit le 02/09/2009
343 messages publiés
Bah faut augmenter la taxe copie privée de 500%, pour faire chier ces putins de pirates ..
Inscrit le 23/04/2011
24 messages publiés
Mince, le pare feux openoffice a été troué...
Inscrit le 03/11/2008
551 messages publiés
merde je voulais la faire
Inscrit le 23/04/2011
24 messages publiés
Désolé, c'était facile mais trop tentant !
Inscrit le 13/08/2010
6271 messages publiés
Etats Unis ?


Alliés ????


Image IPB


Pour eux, nous sommes des larbins comme tant d'autres.
La preuve, leur comportement parfaitement irrespectueux.

http://lidiotduvilla...-totalitarisme/
[message édité par dedefr le 20/11/2012 à 21:46 ]
Inscrit le 18/03/2008
729 messages publiés
Pas non plus faire dans la démago, la France ferait la même chose si l'occasion se présentait.
Inscrit le 21/02/2006
4173 messages publiés
Suffit que l'url de la fausse page soit proche a une lettre pret de la vrai pour tromper pas mal de monde...
C'est un gros défaut de faire des url qui des fois font plus de 200 caractéres
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
Pareil. Quand Guillaume parle d'état de droit, j'espère qu'il plaisante.

Les USA sont exactement l'inverse du'une démocratie, d'un état de droit, du pays de la justice ou de la liberté.
Inscrit le 22/05/2012
279 messages publiés
Pracequ'en France on est en démocratie?
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
Question stupide.

Je parle des USA, pas de la France, c'est hors-sujet.

Evidemment que non, en France, nous sommes une république bananière corrompue jusqu'au trognon qui se donne des allures de démocratie en se ventant d'être pro-droits-de l'Homme alors qu'on a toujours été l'un des premiers pays d'Europe à les violer.
Inscrit le 29/10/2012
46 messages publiés
des larbins larbins tout de suite ..

un protectorat tu veux dire qu'il faut éduquer ...
Inscrit le 10/07/2008
2609 messages publiés
... une fausse page web de l'intranet du palais présidentiel. En les incitant par message privé à s'y connecter, ils ont ainsi pu récupérer les données.

Les gens qui savent lire un url ont un avantage dans la sélection naturelle. Le Darwinisme est impitoyable.
Inscrit le 24/04/2012
198 messages publiés
Heu pas que je sois naïf vis-à-vis des USA, mais là, au vue de la lecture de l'article de l'express, on est pas loin du vide sidérale. La seule preuve fournie dans le texte est "Pour preuve, le cyberpompier de l'Etat, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), a mis plusieurs jours pour restaurer le réseau de l'Elysée." LOL

Bon c'est vrai les gros vilains de hackers, ils ont pleins de virus informatiques à libérer sur le monde, regardez Stuxnet, Duqu et Flame. CQFD

Franchement si vous avez d'autres sources, je veux bien d'autres sources...
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
En lisant un peu vite, j'ai lu "c'est un État de droit sécuritaire qui est à l'origine de l'agression", au lieu de "c'est un État de droit séculaire qui est à l'origine de l'agression".

Mais comme on parle des USA, je pense que ma lecture rapide était plus juste. Les USA sont devenus une place-forte qui a investi des milliards dans l'infowar, et qui a pris une avance certaine sur ses concurrents (qu'ils soient "alliés" ou non).

D'ailleurs, la notion "d'alliés" est quelque peu réductrice : alliés militaires certainement. Mais l'Europe et les USA sont en guerre économique, et la crise n'arrange pas cette situation.

Bref, l'ANSSI et l'Elysée se sont fait foutre à poil sur ce coup-là. ça valait bien la peine de claquer des forunes dans l'Iridium du Nabot ou dans son avion officiel.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Après en effet, il s'agit de l'Express. Ils ont des journalistes plus ou moins carrés, mais ils ont surtout Christophe Barbier. Et là, question bouffon, on bat pas mal de records.
Inscrit le 04/09/2002
2512 messages publiés
bah! la france n'est plus à un acte honteux prêt...
on est nul dans ce pays, et ça se confirme jour après jour...
Inscrit le 13/08/2010
6271 messages publiés
Ils sont vraiment terrifiants ces pirates chinois made in USA !
C'est qu'ils seraient bien capables de nous inventer un Stuxnet.
Inscrit le 24/12/2011
2168 messages publiés
Oh la belle histoire ! Quand on ne sait rien on invente, c'est le principe du journalisme.
Je cite le point le plus important de l'article original :
"Mais, selon les informations recueillies par L'Express auprès de plusieurs sources, leurs conclusions, fondées sur un faisceau de présomptions, convergent vers le plus vieil allié de la France : les Etats-Unis."
Et pour le faisceau de présomptions vous repasserez, vous n'aurez pas plus de détails.
Inscrit le 05/10/2010
76 messages publiés
Inscrit le 05/10/2010
76 messages publiés
Inscrit le 05/10/2010
76 messages publiés
Inscrit le 18/05/2008
829 messages publiés
On a pas d'amis, surtout sur les réseaux sociaux!
Inscrit le 24/12/2011
2168 messages publiés
laskov, le 21/11/2012 - 04:50
Suffit que l'url de la fausse page soit proche a une lettre pret de la vrai pour tromper pas mal de monde...
C'est un gros défaut de faire des url qui des fois font plus de 200 caractéres

Il faut quand meme que la différence se situe dans la partie nom de domaine. Mais ca reste en effet possible de bluffer la grande majorité des utilisateurs
Inscrit le 18/05/2008
829 messages publiés
Inscrit le 29/10/2012
46 messages publiés
ça me rappel une phrase dans trainspoting

"t'est pas fière d'être écossais"
"mais c'est la purge d'être écossais, on est gouverné par des balaies à chiottes"

france, on peux pas rebaptiser ça... territoire 152 de l'oncle sam .. mais qu'elle en*** cet oncle sam
Inscrit le 10/04/2009
212 messages publiés
les americains sont les champions du terrorisme et du cyber terrorisme quand ils n'attaquent pas leurs alliés ils s'attaquent eux memes...
Inscrit le 29/08/2008
944 messages publiés
Oui bon la seule chose qui fait penser aux USA, c'est le code qu'on a retrouvé. En même temps quelle idée de laisser l'accès à facebook à l'Elysée...

Par contre, lancer des accusations comme ça dans la presse, sans preuve tangible, ça risque de réveiller des vocations (déjà que les français ne portent pas tous les américains dans leur coeur) et tant mieux .
Inscrit le 24/12/2011
2168 messages publiés
Mise à jour :
U.S. Denies Malware Attack Against France
http://www.informati...rance/240142516
"We categorically deny the allegations by unnamed sources that the U.S. government participated in a cyber attack against the French government," said Department of Homeland Security spokesman Matthew Chandler via email. "France is one of our strongest allies. Our outstanding cooperation in intelligence sharing, law enforcement and cyber defense has never been stronger, and remains essential in successfully combating the common threat of extremism."
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Novembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9