Apple a demandé mardi à un juge américain d'ajouter Android 4.1 "Jelly Bean" à la liste des produits qui violeraient ses droits de propriété intellectuelle.

La bataille gagne encore en intensité entre Samsung et Apple, et rejaillit sur Google. Bloomberg révèle en effet qu'Apple a demandé mardi à la cour fédérale de San Jose d'ajouter le Galaxy Note 10.1 et le système d'exploitation Android 4.1 (Jelly Bean) de Google à la liste des produits qui violeraient ses brevets. La firme de Cupertino répond à Samsung, qui avait demandé dans le même procès que le juge californien prononce l'interdiction de l'iPhone 5, au nom de la violation de brevets portant sur la 4G. Le procès n'aura pas lieu avant 2014.

Apple avait déjà obtenu auparavant l'interdiction du Galaxy Nexus, et demandé en août dernier l'ajout du Galaxy S3 à la liste des produits bannis.

Le 1er octobre dernier, le juge en charge de l'affaire Apple vs Samsung avait décidé d'annuler l'interdiction d'importer des tablettes Samsung Galaxy Tab 10.1 sur le territoire américain, après que le jury avait conclu que le design des iPad n'était pas contrefait par le produit sud-coréen. Mais Apple demande que l'ordre d'interdiction soit maintenu, sur la base d'autres brevets.

Selon Bloomberg, Apple aurait aussi demandé que soient ajoutés à la plainte 17 téléphones et tablettes qui pourraient être utilisés avec un stylet (à l'instar du Galaxy Note), quand bien même ses propres produits tactiles ne s'utilisent qu'avec les doigts. L'agence ne précise pas à quel titre.

En août 2012, un jury a estimé que Samsung était coupable de contrefaçon des droits de propriété intellectuelle d'Apple, et condamné Samsung à payer 1 milliard de dollars de dommages et intérêts à son concurrent américain. Le verdict prononcé par un jury contesté devra cependant être confirmé par le juge lors d'une audience prévue au mois de décembre. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés