Pour soutenir le projet du gouvernement, à qui l'opposition demande de reporter l'examen de la loi sur le mariage pour tous, l'association SOS Homophobie a acheté des mots clés sur Google, comme Le Jour Du Seigneur. Jamais les internautes ne s'étaient autant servi de Google pour s'informer sur le mariage gay.

Alors que le gouvernement doit présenter mercredi en conseil des ministres son projet de loi légalisant le mariage pour les personnes de même sexe, les internautes en France sont beaucoup plus nombreux que jamais à s'informer sur les tenants et aboutissants de l'union des personnes homosexuelles. Le graphique présenté par Google pour illustrer la popularité de la recherche "mariage gay" ou "mariage homosexuel" est éloquent, avec une véritable explosion des recherches depuis quelques semaines (il est aussi intéressant de noter un glissement sémantique, le terme "gay" ayant récemment remplacé celui de "homosexuel") :

En terme de popularité, les recherches sur le "mariage gay" ont même dépassé les recherches sur le "chômage", qui est pourtant la première préoccupation des Français  :

A la vue de tels graphiques, à l'instar de ce que l'on voyait plus tôt concernant le duel Obama/Romney, on comprend que les résultats renvoyés par Google ont une importance (difficile à mesurer) dans la formation de l'opinion. D'autant que les avis sur le sujet sont mouvants. En un an, la proportion de Français favorables au mariage homosexuel a reculé de 5 points, à 58 %. 

Or lorsque l'on recherche "mariage gay" actuellement sur Google, le premier résultat affiché est une publicité achetée par l'association SOS Homophobie, qui est bien sûr favorable à l'adoption du projet de loi. "Le débat sur la loi « mariage pour tou-te-s » gagne actuellement en intensité", indique la page sur laquelle arrive l'internaute qui clique sur la publicité. "Ce débat, nous y participons et nous l’encourageons. C’est pourquoi nous le souhaitons riche et approfondi mais surtout respectueux et pertinent (…) Dans un débat, il y a les pour et les contre. SOS homophobie est pour le mariage pour tou-te-s et répond ici aux arguments des opposant-e-s".

En bas de page (donc avec un budget moindre par clic), c'est Le Jour du Seigneur, géré par l'association productrice de l'émission TV du même nom, qui présente sa publicité. Le site a acheté des mots clés pour conduire l'internaute vers la vidéo d'un micro-trottoir qui demande si le mariage homosexuel est un changement de civilisation – avec des points de vue divers exprimés.

De son côté, l'Eglise a choisi une autre voie, beaucoup plus classique : la presse. La principale opposante au projet du gouvernement s'est assurée une couverture médiatique, en particulier grâce au discours du cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris. Idem pour l'UMP, qui s'est activé ce week-end.

Or lorsque l'on recherche "mariage gay" sur Google ce lundi après-midi, 6 des 13 résultats proposés en première page de Google sont des articles présentant les arguments "contre" de l'Eglise et/ou de l'UMP. 3 autres résultats mènent aux pages portail de sites de presse, consacrés à l'actualité sur le mariage gay, dans lesquelles les positions "contre" sont fortement représentées. Preuve que les anciennes stratégies ont encore une longue vie devant elle ; à condition que Google ne finisse pas par dé-référencer les sites de presse.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés