Autrefois, une encyclopédie digne de son nom occupait une large place dans une bibliothèque. Aujourd'hui, un projet collaboratif aussi vaste que Wikipédia peut tout à fait tenir dans une petite clé USB de quelques grammes. La preuve avec l'initiative Framakey, qui permet de consulter l'ensemble des articles français de Wikipédia sans être relié à Internet.

Il n'est plus indispensable d'être connecté au net pour consulter Wikipédia. L'encyclopédie peut désormais être utilisée depuis n'importe quel appareil, même déconnecté du réseau des réseaux, à la condition que celui-ci dispose d'un port USB. En effet, les associations Framasoft et Wikimédia France se sont unies (.pdf) pour lancer la clé USB Framakey, qui contient tous les articles en français de Wikipédia et une sélection de logiciels libres.

Du côté des logiciels libres, l'utilisateur dispose d'une quarantaine de programmes incluant le navigateur web Firefox, le logiciel de messagerie Thunderbird, la suite bureautique LibreOffice, le logiciel de retouche d'images Gimp, le logiciel de dessins vectoriels Inkscape, le logiciel de montage audio Audacity ou encore l'outil de compression/décompression 7-Zip.

Du côté de l'encyclopédie, c'est la totalité de la version francophone de Wikipédia qui est stockée sur cette petite clé de 32 Go, soit plus de 1,3 million d'articles et leurs illustrations. La version francophone de l'encyclopédie est l'une des plus fournies, puisque seules les versions en anglais (plus de 4 millions d'articles) et en allemand (plus de 1,4 million de sujets) sont devant au classement général.

Les esprits chagrins débattront sans doute de l'intérêt d'avoir Wikipédia disponible hors ligne à l'heure où chacun peut se connecter à Internet à tout moment. Mais c'est oublier que tout le monde ne vit pas au cœur d'une grande ville. En déplacement, en vacances ou tout simplement dans des lieux où la fracture numérique reste une réalité, cette clé peut s'avérer fort pratique.

Mais passer par la clé USB Framakey pour consulter Wikipédia hors connexion, n'est-ce pas se priver des évolutions futures de l'encyclopédie en ligne ? À la différence du site web qui évolue en permanence, la copie disponible sur la clé USB est figée et ne profite pas des mises à jour les plus récentes apportées par les contributeurs. Cette situation est temporaire.

Comme l'explique la directrice des programmes de Wikimédia France, Adrienne Alix, il s'agit d'un projet encore en "beta". La version de Wikipédia proposée dans la clé USB date de juillet 2011, mais la prochaine vague disposera de la version datée de septembre 2012. À terme, la clé USB devrait pouvoir accueillir des mises à jour automatiques. Kiwix, en charge de ce développement, planche sur la question.

Deux possibilités s'offrent aux internautes : ils peuvent télécharger le contenu de la clé (16 Go à récupérer pour Wikipédia plus 2 Go pour les logiciels libres) et installer le tout sur leur propre clé USB. Ils peuvent également l'acquérir directement auprès du site En Vente Libre pour 25 euros.

Des informations complémentaires sont disponibles sur Wikimédia France et Framasoft.

( photo : CC-BY-SA Kelson )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés