Publié par Guillaume Champeau, le Mardi 25 Septembre 2012

Hadopi / Lescure : vers une légalisation des échanges de films anciens ? (MàJ)

Pierre Lescure a sorti vendredi matin la surprise du chef . "Il y aura forcément une partie de la réponse qui comportera la légalisation des échanges non marchands", a indiqué au Mouv' l'ancien président de Canal+, chargé par le Gouvernement de réfléchir à l'avenir de l'Hadopi. Entre les lignes, on croit comprendre qu'une chronologie des médias nouvelle va naître, avec une partie du catalogue des oeuvres ouvert aux échanges gratuits sur Internet, moyennant la perception d'une taxe.

Mise à jour : Lors de la conférence de presse de lancement officiel de sa mission, Pierre Lescure a encore confirmé ce matin qu'il souhaitait promouvoir une "solution composite" avec licence globale "sur certains volets". L'ancien patron de Canal+ avait déjà précisé que pour lui, "moins c’est exclusif, moins c’est frais, moins cela se paie", ce qui confirmait une piste pouvant mener à légaliser les échanges hors marché de contenus culturels anciens, qui ne sont pas encore entrés dans le domaine public.

Article du 31 août 2012 - Invité ce vendredi matin au 7-9 du Mouv', Pierre Lescure a lancé des indices inattendus sur ce que pourrait être la future loi "de l'acte 2 de l'exception culturelle", que devra adopter le Parlement sur la base d'une feuille de route rendue publique d'ici mars ou avril 2013. 

"Chaque usager est un diffuseur", a débuté Pierre Lescure, qui montre ainsi qu'il a pris conscience que sur Internet, l'usager est tout à la fois un consommateur d'oeuvres culturelles qu'un émetteur, soit de ses propres oeuvres, soit de celles des autres. Quoi qu'autorise la loi, c'est un fait. "Il va falloir trouver un système absolument différent d'aujourd'hui, et qui fasse que la dynamique du financement de la culture continue. Mais on est maintenant avec des millions, des millions, des millions d'usagers. Il faut tenir compte - ce qu'on a pas fait suffisamment avec Hadopi - de ce nouvel entrant absolument vital, qui est l'usager."

Surprise : "il y aura forcément une partie de la réponse qui comportera la légalisation des échanges non marchands. Je ne crois pas à autre chose", a annoncé Pierre Lescure, qui satisfait là une attente de La Quadrature du Net. "Il y a forcément une partie qui abordera cela et qui l'intégrera".

"Une partie". Oui, mais laquelle ?

Pierre Lescure emploie deux fois cette réserve de taille. Mais comment peut-on légaliser seulement en partie les échanges hors marchand, ce qui désigne implicitement une forme de licence globale ? 

La réponse apparaît en filigrane dans la suite de son explication : "On parle tout le temps de la riposte graduée à propos d'Hadopi, et bien la riposte graduée sera aussi sur les offres. Si on ne réussit pas à changer votre perception, à ce que vous soyez vraiment intéressés par tout ce qu'on aura proposé pour développer l'offre légale, que ce soit payée en licence plus ou moins globale, ou payée au coût par coût quand c'est très exceptionnel et très frais, presque instantané... si on ne fait pas tout ça, Hadopi c'est que des gendarmes".

L'idée semble être ainsi de créer une nouvelle forme de chronologie des médias, qui ne décide plus seulement du support de diffusion autorisé selon l'âge de l'oeuvre concernée. Elle déciderait aussi du modèle économique applicable.

Pour les oeuvres les plus récentes, en particulier les films tout juste sortis au cinéma, la consommation à la demande avec un prix à l'acte serait autorisée. Pour les oeuvres un peu moins récentes, la consommation par offres forfaitaire serait possible, par exemple dans le cadre d'un abonnement à une plateforme de VOD.

Puis, pour les oeuvres les plus anciennes, mais sans aller jusqu'aux très (beaucoup trop) rares passées dans le domaine public, l'échange des films serait autorisé entre internautes, à des fins non marchandes, notamment sur les réseaux P2P. A condition bien sûr de payer une nouvelle taxe, qui serait distribuée aux ayants droit, et au financement de films plus récents. Une manière de créer un stade intermédiaire entre l'oeuvre protégée par le droit d'auteur le plus strict, et l'oeuvre du domaine public qui ne donne plus droit à la moindre rémunération.

Si c'est bien cela, la mission Lescure pourrait prendre un chemin réellement intéressant et constructif. Reste à voir quelles mesures de rétorsion envisage Pierre Lescure pour l'échange des films qui ne sont pas assez vieux pour être concernés par la "partie de licence globale". Et à voir, surtout, à quel niveau d'ancienneté des oeuvres se situerait la légalisation. La chose serait beaucoup plus intéressante pour les oeuvres de plus de 10 ans que pour celle de plus de 50 ans. 

Par ailleurs, Pierre Lescure a annoncé que le site officiel de sa mission sera lancé en début de semaine prochaine, sous l'adresse Culture-Acte2.fr. Y figurera notamment la liste de ceux qui l'accompagneront. "Je ne suis pas du tout un techno. J'ai demandé à ce qu'il y ait une jeune génération de technos, aussi bien des fiscalistes, des juristes, des gens spécialisés de la high-tech, des gens qui sont nés avec le net. On est entre 12 et 13, et puis j'ai amené 2-3 observateurs extérieurs pour travailler avec eux", a-t-il indiqué.

Publié par Guillaume Champeau, le 25 Septembre 2012 à 11h50
 
43
Commentaires à propos de «Hadopi / Lescure : vers une légalisation des échanges de films anciens ? (MàJ)»
Inscrit le 15/05/2012
138 messages publiés
Un pas en avant !
On attend quand même les deux pas arrière avant d'applaudir...
Inscrit le 27/10/2008
499 messages publiés
En efet, il est absurde de "protéger" les films de Dreyer, de Carné ou de Renoir. Ceux-là devraient être libres d'accès. Il n'y a pas d'autre moyen d'empêcher qu'ils tombent dans l'oubli.
Inscrit le 04/10/2009
107 messages publiés
Guillaume, le 31/08/2012 - 11:31
une partie du catalogue des oeuvres ouvert aux échanges gratuits sur Internet, moyennant la perception d'une taxe


et faudrait peut-être voir à arréter de dire des conneries aussi
gratuit ou taxé ?

toujours des articles médiocres, sans fondement, sans réel info mais par contre que de SEO dedans
[message édité par Decerebrain le 31/08/2012 à 12:05 ]
Inscrit le 16/03/2009
863 messages publiés
Il y a déjà des sites intéressants comme http://emol.org/movi...rror/index.html et ce serait une excellente chose s'ils se diversifiaient et si il y avait un équivalent français. Les rares que j'ai trouvé faisaient payer les films...
Inscrit le 27/05/2009
130 messages publiés
Même si je trouve étrangement l'approche très bonne il y a quelque chose qui me gène ! La phrase : "Je ne suis pas du tout un techno."
Pourquoi alors est-ce qu'il est en charge d'une mission pareille !!
[message édité par slig le 31/08/2012 à 12:36 ]
Inscrit le 31/03/2009
616 messages publiés
Tant qu'il sera plus facile de partager entre internautes que de consommer du payant c'est perdu d'avance. Vu que chaque industriel veut tirer toute la couverture à lui et conserver un contrôle total sur ses produits nous arrivons à une situation ridicule ou il y a autant de magasins, autant de plateformes différentes qu'il y a d'industriels.
Cela est du au fait qu'il est extrêmement rentable pour eux de contrôler l'ensemble de la chaine.
Cette situation est invivable pour le client qui doit avoir de multiples abonnement, de multiples comptes, une foultitude de contrôles logiciels.

Sur un site de torrent rien de tout cela. Tout est disponible en VO ou non, dans différents formats, de façon très rapide, compatible multi-systèmes etc...

Toutes leurs tentatives sont donc vouées à l'échec à moins de faire tourner la machine à sanctions de manière bien plus violente et d'imposer une analyse DPI du trafic internet, de cloisonner le réseau. Tuer la machine à croissance ou se faire tuer par elle, rien ne vas plus faites vos jeux.
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Je te vois Lescure, toi et tes commanditaires!

Je ne semble pas être le seul, en apparence en tout cas.
http://paigrain.deba...lic.net/?p=5871

Quant à mon ami Guillaume, à mon avis, il abuse de l'opium depuis quelques temps, je le répète.
Car comment ne pas voir que derrière les nouvelles gentillettes rhétoriques lescuriennes et pffffietiennes et hollandiennes et sacemiennes et universaliennes et et et la liste doit compter 100 acteurs de théâtre pas plus...,
on trouve cette idée carrément g-é-n-i-a-l-e d'une nouvelle taxe aveugele et généralisée remontée vers un/des gestionnaires bien connus et cooptés, et redistribuée (moins les habituels et très "légers" frais de gestion, bien entendu...) selon des "ventilations" trop bien connues elles aussi?!!!

Guillaume, Guillaume... :/
Inscrit le 01/09/2004
313 messages publiés
au coût par coût


au coup par coup, non ??
Inscrit le 01/09/2004
313 messages publiés
Pour que l'offre numérique soit réellement intéressante et à même de concurrencer le téléchargement, il faudrait qu'elle soit disponible au format MKV, sans aucune protection.

Sinon, les contraintes de la solution légale sont trop fortes.
Inscrit le 11/01/2011
137 messages publiés
Une idée intéressante mais on voit mal pourquoi il faudrait payer au delà de dix ans.

Les oeuvres sont déja amorties et les auteurs rémunérés.
Et la création actuelle a déja bien assez de financements inutiles.
Ou bien si la création a besoin de financement public alors il faut plafonner les recettes et rémunérations et rendre à l'état les excédents.

Il n'est pas normal que producteurs et artistes se payent des ferraris alors que leur business est financé par l'état et les impôts.
Inscrit le 04/09/2002
2521 messages publiés
mouais... je sens l'usine à gaz à plein nez.

et donc un film genre star wars (le 4) sorti en 1977 serait donc considéré comme un vieux film?
ça va faire plaisir à fox le distributeur qui ne risque pas d'accepter l'idée.

et si les échanges p2p sont autorisés (moyennant le paiement d'une taxe donc?) pour les soit-disant vieux films, comment s'assurer que le film téléchargé est considéré comme un vieux film ou non: y a une liste qui sera mise à jour quelque part?
et sinon, si on se fait prendre avec un film en téléchargement en p2p, la hadopi ira vérifier qu'on paye bien la taxe donnant le droit de télécharger en p2p?

y a sûrement des idées dans ces débats, mais je pense que le principe de licence globale reste le système le plus simple à mettre en place, voire une (petite taxe) sur tous les abonnements internet, et on n'en parle plus. ensuite, charge à la hadopi de repérer les téléchargements pour répartir les sommes de la taxe auprès des ayants droits selon ce qui est téléchargé.

en effet, dans le domaine du cinéma, les films sont largement amortis par les entrées salle et les diffusions tv. sans compter les dvd et blu-ray qui continueront malgré tout d'être vendus auprès de ceux que ça intéresse. même constat pour les séries tv d'ailleurs, prévues à la base pour les chaines et non la vidéo.
Inscrit le 04/09/2002
2521 messages publiés
dronarg, le 31/08/2012 - 12:55
Une idée intéressante mais on voit mal pourquoi il faudrait payer au delà de dix ans.


ça dépend: si c'est par un exemple un vieux film qui a fait l'objet d'une restauration, ça me semble logique de rémunérer le travail réalisé. si on supprime tout paiement, les majors ne s'embêteront plus avec les restaurations, et donc c'est le cinéphile qui s'en trouvera lésé.
en revanche, oui, s'il n'y a pas de restauration, inutile de payer quoi que ce soit.
Inscrit le 15/09/2010
29 messages publiés
et faudrait peut-être voir à arréter de dire des conneries aussi
gratuit ou taxé ?

toujours des articles médiocres, sans fondement, sans réel info mais par contre que de SEO dedans


L'appel aux Sapeurs-Pompiers, ainsi que leurs interventions relevant de l'urgence sont gratuits. Néanmoins, ils sont financés en partie grâce aux taxes d'habitations et foncières en parties reversées pour ces besoins.

On a bien là l'exemple d'un service, gratuit, néanmoins financé par des taxes.

Donc rien de choquant.
[message édité par kycka le 31/08/2012 à 13:15 ]
Inscrit le 04/10/2009
107 messages publiés
kycka, le 31/08/2012 - 13:12

L'appel au Sapeurs-Pompiers, ainsi que leurs interventions relevant de l'urgence sont gratuits. Néanmoins, ils sont financés en partie grâce aux taxes d'habitation et foncières en parties reversées pour ces besoin.

On a bien là l'exemple d'un service, gratuit, néanmoins financé par des taxes.

Donc rien de choquant.

mais bien sur, dans le cas precis de l'article tout les produit son déja taxer 10 ou 15 fois, donc pas besoin d'en rajouter,

et puis je relever surtout la tournure de la phrase "gratuit & taxe" gratuitement payant
Inscrit le 13/08/2010
6293 messages publiés
"vers une légalisation des échanges de films anciens ?"

S'ils sont dans le domaine public, la question en se pose même pas.
Inscrit le 16/03/2009
986 messages publiés
Un bel enfumage qui se profile. Une pseudo licence globale pour remplir les poches des multinationales du divertissement, et autoriser les internautes à télécharger quelques très vieux films.
Une licence globale ne devrait être que facultative, créer une taxe pour engraisser des compagnies privées, c'est du racket.
Et puis qui dit autoriser le téléchargement de quelques miettes en interdisant toujours le reste, dit contrôle des flux, et donc surveillance de l'activité des internautes.
Bref, rien ne change, le grand n'importe quoi va continuer.
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
mynameisfedo le 31/08/2012 à 12:57

(...) mais je pense que le principe de licence globale reste le système le plus simple à mettre en place, voire une (petite taxe) sur tous les abonnements internet, et on n'en parle plus. ensuite, charge à la hadopi de repérer les téléchargements pour répartir les sommes de la taxe auprès des ayants droits selon ce qui est téléchargé (...)

Pile poil le très mauvais concept de mon point de vue!

Je ne développe pas, hein...
Inscrit le 23/12/2011
346 messages publiés
mynameisfedo, le 31/08/2012 - 12:57
ensuite, charge à la hadopi de repérer les téléchargements pour répartir les sommes de la taxe auprès des ayants droits selon ce qui est téléchargé.


Oh ben oui. Tu sais comment ça s'appelle ça ? Du DPI...
Inscrit le 13/08/2010
6293 messages publiés
Amicalement, le 31/08/2012 - 13:31
mynameisfedo le 31/08/2012 à 12:57

(...) mais je pense que le principe de licence globale reste le système le plus simple à mettre en place, voire une (petite taxe) sur tous les abonnements internet, et on n'en parle plus. ensuite, charge à la hadopi de repérer les téléchargements pour répartir les sommes de la taxe auprès des ayants droits selon ce qui est téléchargé (...)

Pile poil le très mauvais concept de mon point de vue!

Je ne développe pas, hein...


En fait, il n'y a rien à toucher (double sens).
Il y a un très bon texte, là-dessus, je ne sais plus où, pas le temps de chercher.
Inscrit le 30/06/2009
174 messages publiés
kycka, le 31/08/2012 - 13:12

L'appel au Sapeurs-Pompiers, ainsi que leurs interventions relevant de l'urgence sont gratuits. Néanmoins, ils sont financés en partie grâce aux taxes d'habitation et foncières en parties reversées pour ces besoin.

On a bien là l'exemple d'un service, gratuit, néanmoins financé par des taxes.

Donc rien de choquant.

mais bien sur, dans le cas precis de l'article tout les produit son déja taxer 10 ou 15 fois, donc pas besoin d'en rajouter,

et puis je relever surtout la tournure de la phrase "gratuit & taxe" gratuitement payant


Affligeant de mauvaise fois...
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
mosquito33, le 31/08/2012 - 13:35
Amicalement, le 31/08/2012 - 13:31
mynameisfedo le 31/08/2012 à 12:57

(...) mais je pense que le principe de licence globale reste le système le plus simple à mettre en place, voire une (petite taxe) sur tous les abonnements internet, et on n'en parle plus. ensuite, charge à la hadopi de repérer les téléchargements pour répartir les sommes de la taxe auprès des ayants droits selon ce qui est téléchargé (...)

Pile poil le très mauvais concept de mon point de vue!

Je ne développe pas, hein...


En fait, il n'y a rien à toucher (double sens).
Il y a un très bon texte, là-dessus, je ne sais plus où, pas le temps de chercher.


Hum, j'ai pourtant repris des forces depuis hier soir, mais je n'ai pas saisi le "double sens".

Pour le texte, je crois que le tour de la question a été fait, dans de nombreux textes et sur plein de blogs sites forums, pdf, études, etc.
Mais on est en deçà de l'argumentation dans toute cette histoire de toute façon, depuis le début. Alors, les textes... :/ Damned!
Inscrit le 06/03/2009
861 messages publiés
La proposition semble équilibrée, attendons d'avoir plus de détail.
Inscrit le 28/05/2003
434 messages publiés
Si c'est pour payer quelques euros par mois pour avoir le droit de télécharger ben hur ou la grande vadrouille... Ou encore, si c'est pour avoir le même choix que les films diffusés en vod gratuite... Je vois pas l'intérêt...

De toutes façons, je vois mal les studios, qui ressortent des films vieux de 20 ans en blu-ray, et bientôt en 4K, accepter que leurs anciens films soient téléchargeables gratuitement...

ça sent la taxe sur les abonnements internet pour financer le cinéma, qui fait croire aux français qu'ils auront des contreparties... un peu comme la taxe sur la copie privée...
[message édité par Nycom le 31/08/2012 à 15:03 ]
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
J'attends vraiment de voir.

Lescure était président de Canal+ avant le rachat par Vivendi. A l'époque où Canal+ était une chaine réservée à l'humour, à la culture et au politiquement incorrect (non aseptisé ). Regardez bien "La Cité de la Peur", on aperçoit Lescure dans une scène de petite sauterie en l'honneur de "Red id Dead".

Le rachat de Canal+ par Vivendi a fait des ravages au niveau de la qualité des programmes, le problème, c'est que Lescure est resté.

La question est, est-il resté pour essayer de conserver l'esprit de la chaine ou bien pour collaborer à 100% avec le grand ménage de Vivendi ?

Si c'est la première proposition qui est vérifiée alors, on peut penser que Lescure a une certaine intégrité et qu'il saura peut-être faire quelque chose de l'Hadopi. Sinon, un gros FAIL comme le premier Hadopi est à prévoir.

En gros, soit il y aura un mieux, soit il n'y en aura pas, mais dans tous les cas, nous sommes en crise et c'est financé par nos impôts. C'est autant d'argent que la Santé, l'Education ou les autres services publiques n'auront pas...
[message édité par Samuel_Vimaire le 31/08/2012 à 15:17 ]
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Dingue cette incapacité notoire à tirer des conclusions du passé et du présent pour inférer l'avenir!

"Attendons" disent certains...

NON. Anticipons!
Inscrit le 21/02/2006
4179 messages publiés
mynameisfedo, le 31/08/2012 - 12:59
dronarg, le 31/08/2012 - 12:55
Une idée intéressante mais on voit mal pourquoi il faudrait payer au delà de dix ans.


ça dépend: si c'est par un exemple un vieux film qui a fait l'objet d'une restauration, ça me semble logique de rémunérer le travail réalisé. si on supprime tout paiement, les majors ne s'embêteront plus avec les restaurations, et donc c'est le cinéphile qui s'en trouvera lésé.
en revanche, oui, s'il n'y a pas de restauration, inutile de payer quoi que ce soit.


Dans ce cas les studio feront des restauration de vieux films histoire que et les sortirons en DVD ou autre de façon confidentiel

Mais bon par exemple a par les classique indémodable on a tous un film qu'on veut revoir mais qui n'est plus édité depuis un bail

tien moi hier j'ai retrouvé par hasard le titre d'un film de 79 peut connu C.H.O.M.P.S je le cherche sur le net il n'existe que en VHS merde j'ai pas de lecteur... en DVD nada meme au US et en torrent encore moins surtout en français...

des films comme ça qui ont une existence confidentiel voir sont meme des morceaux de nos souvenir doivent étres partagé légalement et gratuitement ça sert a quoi de garder un film dans un catalogue film que personne connait et que deux pelés et un tondu veulent voir
Inscrit le 02/07/2011
477 messages publiés
Toujours les mêmes niaiseries, le principe taxe plus ou moins licence globale est la chose la plus orwellienne possible :
http://iiscn.wordpre...icence-globale/
Ce qu'il faut c'est ça :
http://iiscn.wordpre...umerique-draft/
(disons principe gg play, itunes cloud, amz non monopolistique)
Et si lutte antipiratage ça :
http://iiscn.wordpre...age-hadopi-etc/

C'est tout.
Mais bon tout cela va se finir par deux ou trois monstres (gg, appl, amz) et piratage, résultat du viol débile de virtuel depuis les 90ies sans doute ...
[message édité par yt75 le 31/08/2012 à 17:40 ]
Inscrit le 02/04/2010
987 messages publiés
Juste un detail ici:
(...) et l'oeuvre du domaine public qui ne donne plus droit à la moindre rémunération.

Ce n'est pas exactement vrai. Le domaine public signifie que le droit patrimonial (qui est proche de la notion de copyright) est epuise pour une oeuvre. Donc, son auteur... ou celui a qui il a cede ce droit... n'est plus automatiquement dans la boucle de remuneration. Cela n'interdit pas pour autant une utilisation commerciale de l'oeuvre... Et cela n'epuise pas non plus les droits d'interpretation qui sont bien differents.

A part ce detail, je suis curieux de l'avenir de cette mission. Va-t-elle reellement tenter d'assouplir, au moins un peu, la stricte application du droit d'auteur sur Internet? Il serait temps. Mais est-il sincere? C'est possible. Lui laissera-t-on, plus haut, le droit de faire de tels changements? Pas impossible, mais pas sur non plus.

Enfin, pourrait-on commencer a penser aux sanctions contre les ayants-droits qui abusent des systemes de signalement et qui accusent a tort et a travers les sites et internautes? Ca me semble un volet reellement important si l'on veut equilibrer la situation.
Inscrit le 04/09/2002
2521 messages publiés
neeko, le 31/08/2012 - 13:33
mynameisfedo, le 31/08/2012 - 12:57
ensuite, charge à la hadopi de repérer les téléchargements pour répartir les sommes de la taxe auprès des ayants droits selon ce qui est téléchargé.


Oh ben oui. Tu sais comment ça s'appelle ça ? Du DPI...


pas besoin de faire du DPI: suffit de conserver ce qui a été mis en place, et tant pis si c'est loin de refléter la vérité.
mais ça vaut mieux que l'usine à gaz auquel ils sont en train de réfléchir.

enfin bon, je dis ça, mais le système actuel me va très bien ceci dit. et je me demande bien qui reçoit les fameux mails de la hadopi.
Inscrit le 18/10/2008
1842 messages publiés
En gros, le partage occasionnel de ce qu'ils n'arrivent plus à vendre sera taxé histoire de créer un nouveau canal de revenus réguliers vu que ça sera une taxe payée de gré ou de force et en prime on nous présente ça comme un progrès

Avec Hollande, le changement n'est pas pour maintenant, les taxes et la poudre aux yeux, par contreâ?
Inscrit le 18/10/2008
1842 messages publiés
yt75, le 31/08/2012 - 17:39
Toujours les mêmes niaiseries, le principe taxe plus ou moins licence globale est la chose la plus orwellienne possible

Pas avec le mécénat global mais on en avait déjà discuté et vous avez préféré ignorer la réalité et continuer à spammer votre blog sur des dizaines de sites si ce n'est sur des centaines.

Avec les mêmes articles qui contiennent des erreurs grossières. C'est triste.
Inscrit le 02/04/2010
987 messages publiés
yt75, le 31/08/2012 - 17:39
Toujours les mêmes niaiseries, le principe taxe plus ou moins licence globale est la chose la plus orwellienne possible :
(...)

Ces liens presentent une reflexion assez bornee sur le sujet. Les possibilites ne derivant pas vers l'Orwellien existent, il suffit de ne pas rentrer dans une reflexion binaire avec d'un cote le 100% inapplicable parce qu'on ne trace rien et de l'autre le 100% parano ou tout est trace pour une remuneration exacte au centime pres.

Apres, je persiste a penser que la premiere etape avant de se demander comment taxer plus, c'est de retablir un equilibre legal des forces en presence. Si c'est bien fait, l'Etat aura meme un paquet de pognon a se faire en amendes sur les abus juridiques ou extra-juridiques des "ayants-droits".
Inscrit le 08/09/2009
871 messages publiés
Je te vois Lescure, toi et tes commanditaires!

Je ne semble pas être le seul, en apparence en tout cas.
http://paigrain.deba...lic.net/?p=5871


Merci pour le lien ! P.Aigrain a les bons mots pour expliquer tout le bien que je pense du choix de P.Lescure.
Les personnes qui s'intéressent à Hadopi sont pourtant nombreuses à crier au gaspillage, mais finalement, ce nouveau gouvernement continue sur la lancée du précédent.
Combien P.Lescure est-il rémunéré pour sa mission ? En tout cas, un site à 61kEuros rien que pour ça, c'est tous simplement affligeant. Dès qu'ils font un pet, ils sont obligés d'en faire un site ?
[message édité par P.Olisbo le 01/09/2012 à 00:08 ]
Inscrit le 12/09/2007
3970 messages publiés
Un moulin à vent nommé Lescure. àa représente combien, en pourcentage, des échanges de vieux films ? Il s'avoue pas techno mais pas très malin pour le reste non plus.
Inscrit le 07/07/2004
61 messages publiés
Avant de penser à de nouveaux concepts, certes bienvenus, il faut songer à améliorer ce qui est proposé, et daigner répondre aux clients honnêtes. L'offre légale de musique, si elle s'est développée, est encore loin d'être parfaite et complète : sur certains magasins existants, pas de souci technique mais encore des barrières géographiques (restriction par IP) surréalistes. Exemple Ubuntu One Music Store : http://ur1.ca/a2yw9 ! L'ensemble des majors et de nombreux indépendants sont inaccessibles aux internautes français, le catalogue n'est disponible entièrement qu'en Allemagne, Angleterre, USA. Super pour les artistes francophones et les utilisateurs d'Ubuntu qui veulent profiter de ce store intégré et de la synchronisation entre PC et smarthones... :-( Et pour la vidéo subsistent effectivement les problèmes de DRM et chronologie des médias !
Inscrit le 18/05/2008
829 messages publiés
mynameisfedo, le 31/08/2012 - 12:57
mouais... je sens l'usine à gaz à plein nez.

et donc un film genre star wars (le 4) sorti en 1977 serait donc considéré comme un vieux film?
ça va faire plaisir à fox le distributeur qui ne risque pas d'accepter l'idée.

et si les échanges p2p sont autorisés (moyennant le paiement d'une taxe donc?) pour les soit-disant vieux films, comment s'assurer que le film téléchargé est considéré comme un vieux film ou non: y a une liste qui sera mise à jour quelque part?
et sinon, si on se fait prendre avec un film en téléchargement en p2p, la hadopi ira vérifier qu'on paye bien la taxe donnant le droit de télécharger en p2p?

y a sûrement des idées dans ces débats, mais je pense que le principe de licence globale reste le système le plus simple à mettre en place, voire une (petite taxe) sur tous les abonnements internet, et on n'en parle plus. ensuite, charge à la hadopi de repérer les téléchargements pour répartir les sommes de la taxe auprès des ayants droits selon ce qui est téléchargé.

en effet, dans le domaine du cinéma, les films sont largement amortis par les entrées salle et les diffusions tv. sans compter les dvd et blu-ray qui continueront malgré tout d'être vendus auprès de ceux que ça intéresse. même constat pour les séries tv d'ailleurs, prévues à la base pour les chaines et non la vidéo.


salut à toi mynameisfedo,

je peux te citer sur d'autres forums svp?
Inscrit le 04/03/2010
271 messages publiés
Nycom, le 31/08/2012 - 15:02

ça sent la taxe sur les abonnements internet pour financer le cinéma, qui fait croire aux français qu'ils auront des contreparties... un peu comme la taxe sur la copie privée...


Mais si ! par exemple après ajustement du texte et acceptation par tous les acteurs du marché, tous les films libre de droits pourront être téléchargé gratuitement moyennant le paiement d'une taxe ...
Inscrit le 20/09/2009
364 messages publiés
Petite question comment rendre constitutionnel que ce soit légal de télécharger un film de 2001 et interdit d'en télécharger un de 2012?
Inscrit le 04/09/2002
2521 messages publiés
bah! faut pas trop rêver à mon avis: ils vont nous imposer des contraintes telles que le téléchargement illégal continuera tel qu'on le connait continuera son petit bonhomme de chemin...
Inscrit le 18/07/2011
141 messages publiés
Téléchargement autorisé via la bibliothèque nationale, qui dispose de tous les biens culturels disponibles sur le territoire.

Stats sur ces téléchargements + répartition en fonction = Licence globale fonctionnelle.

Y a qu'à transformer/adapter la bibliothèque nationale et un Megaupload/Megavideo à la Française.
Inscrit le 18/07/2011
141 messages publiés
Inscrit le 04/09/2002
2521 messages publiés
à propos, je me demande si ça touchera également les films américains...
Inscrit le 06/04/2011
3771 messages publiés
Pour lui , c 'est quoi un film ancien ?

sans plus de précisions , ça ne veut rien dire
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Septembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
1 2 3 4 5 6 7