Orange a organisé une conférence de presse pour faire le point sur l'incident qui a paralysé son réseau mobile pendant une longue partie de la journée de vendredi. Stéphane Richard a également précisé les indemnisations qui seront accordées à la rentrée aux clients de l'opérateur historique. Selon le PDG d'Orange, les abonnés Free Mobile et des MVNO exploitant le réseau du groupe pourront aussi en profiter.

À situation de crise, communication de crise. Après la panne nationale du réseau mobile d’Orange, qui a duré près de huit heures, le directeur de l’entreprise Stéphane Richard a tenu une conférence de presse pour tirer les enseignements de cet incident rarissime et préciser les indemnisations auxquelles peuvent s’attendre les clients de l’opérateur historique.

Sur la panne en elle-même, « l’analyse des causes est en cours » mais « il ne s’agit pas d’une attaque externe » a expliqué le chef d’entreprise. Le trafic mobile n’est pas non plus en cause, pas plus que les activités des opérateurs de réseau mobile virtuel ou de Free Mobile, qui a un accord d’itinérance avec l’opérateur historique. « Il n y a pas de problème de surcapacité sur le réseau mobile Orange« .

« Personne n’est à l’abri de ce genre d’incidents extrêmement rares« , a souligné Stéphane Richard. Même lorsque l’on s’appelle Orange. D’après le PDG, « il s’agit d’une panne logicielle du c
?ur de réseau qui gère la signalisation du réseau
 » et en aucune façon « ce problème n’est pas lié à éventuel manque d’investissement » dans les infrastructures.

Concernant les dédommagements, Stéphane Richard annonce qu’une journée Cinédays sera offerte à ses clients. Les forfaits Orange (voix / SMS) bénéficieront en outre d’une journée de communication gratuite. Les abonnés aux offres illimitées recevront un gigaoctet de données en plus pour l’Internet mobile. Ces indemnisations seront disponibles à la rentrée.

Ces indemnisations ne se limitent pas aux seuls abonnés Orange. Stéphane Richard affirme que les clients chez Free Mobile ou n’importe quel autre MVNO exploitant le réseau de l’opérateur historique en profiteront aussi. « Les partenaires que nous hébergeons sur notre réseau seront aussi dédommagés« . « Nos efforts vont à la mise en
?uvre du dédommagement pas à l’évaluation du coût
« , assure-t-il.

« Chaque client sera informé de la journée offerte par Orange en dédommagement » et « il se peut qu’il y ait des cas spécifiques qui seront étudiés dans le cadre contractuel« . « Le réseau est entièrement rétabli et j’ai décidé de lancer un audit de nos procédures. Il faut tirer les enseignements« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés