Ancien conseiller de Nicolas Sarkozy chargé du numérique, Nicolas Princen serait candidat à la direction de Twitter France.

Mise à jour – C'est finalement Aurélien de Sorbay, ancien manager chez Facebook France, qui occupera le poste de directeur général au sein de Twitter France.

Bien que l'intéressé ait démenti dans un premier temps, l'information a été confirmée par la suite par le directeur général de Twitter Royaume-Uni, Tony Wang.

Sujet du 19 juin 2012 – Twitter se cherche un directeur général pour son futur bureau en France, et selon L'Expansion l'un des candidats ayant passé un entretien d'embauche serait Nicolas Princen. L'homme n'est autre que l'ancien conseiller technique de Nicolas Sarkozy à l’Élysée, où il était chargé de mettre en œuvre la communication numérique du président puis du candidat. C'est lui, notamment, qui avait fait en sorte de mettre au point l'une des toutes premières "timeline Facebook", sur la page de campagne de Nicolas Sarkozy.

L'hebdomadaire n'oublie pas de rappeler que lors de la visite du cofondateur de Twitter Jack Dorsey à Paris, en mars dernier, l’Élysée avait diffusé un communiqué de presse pour raconter son entrevue avec l'ancien chef de l’État. Il est intéressant, à la lumière de l'éventuelle embauche, d'en relire des extraits :

Ils ont évoqué ensemble la place de Twitter en France et l'essor de cet usage grandissant chez nos compatriotes internautes Ils ont notamment évoqué l'apport potentiel de Twitter à la participation citoyenne, à la modernisation de la relation entre État et citoyens, ainsi qu'au projet présidentiel de solliciter les citoyens par voie de référendum dans les grandes décisions à prendre pour l'avenir du pays.

(…) Le président de la République a conclu que la France ne devait pas seulement être une terre de consommation de produits numériques, mais également une terre de production de technologies numériques et d'usages innovants. Aussi le chef de l’État a encouragé Twitter à ouvrir un bureau en France, comme l'ont fait de nombreuses entreprises internationales du secteur d'Internet qui ont choisi d'implanter leurs activités européennes dans notre pays (Google ou Microsoft par exemple). M. Jack Dorsey a répondu positivement à cette invitation.

Nicolas Sarkozy avait ouvert son compte Twitter au début de l'année 2012, pour lancer sa campagne électorale. Son arrivée s'était accompagnée, en février, d'une série de fermeture de comptes hostiles à l'ancien président, ce qui avait soulevé une vive polémique sur le respect de la liberté d'expression par le président-candidat. Nicolas Princen avait alors confirmé être à l'origine de la fermeture de certains des comptes, pour usurpation d'identité, mais avait démenti avoir exigé la fermeture d'autres comptes parodiques.

Signe, peut-être, que l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy se détourne de ses fonctions militantes, le dernier message publié par Nicolas Princen sur Twitter était pour féliciter sa rivale Fleur Pellerin de sa nomination au poste de ministre délégué à l'économie numérique. "Le portefeuille numérique continue au gouvernement. C'est une bonne chose", s'était-il réjoui.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés