Comme nous l’indiquions cette nuit, le Parti Pirate n’a pas réussi son pari d’obtenir au moins 1 % des voix dans au moins 50 circonscriptions, comme l’imposait la loi pour accéder au financement public dans les cinq prochaines années. La jeune formation politique qui présentait 101 candidats ne pourra compter que sur les dons et les adhésions de ses militants pour constituer le trésor de guerre lui permettant de livrer les prochaines batailles électorales de 2014.

Toutefois, ses scores restent intéressants dans plusieurs circonscriptions, et lui permettent de mobiliser sa base en certaines régions. C’est à cet égard en Alsace que le Parti Pirate s’est probablement le mieux organisé et a su attirer le plus les électeurs. Dans les commentaires de notre article, Wistiti68 détaillait ainsi les résultats dans les circonscriptions du Haut-Rhin et du Bas-Rhin :

Ce que je retiens surtout sur ma région, plus que ça proximité avec l’Allemagne, c’est que sur les 5 candidats sur 10 qui ont fait les 1 %, tous l’ont été dans les grandes villes. 3 sur Strasbourg, 1 sur Colmar et 1 dans ma circonscription : Sélestat, 3ième plus grande ville du département. Seule Hagenau (2ième ville du 67) a raté le pari, mais son candidat est vraiment passé à un cheveux : 0.99 % (avec 457 voie obtenue, ça fait quoi ? 4 ou 5 électeurs, c’est vraiment rageant).

Le site Toxicode.fr a de son côté créé plusieurs cartes électorales suite aux résultats de dimanche soir, dont une sur les résultats du Parti Pirate. Elle permet difficilement de dégager une tendance (il faudra sans doute analyser bureau de vote par bureau de vote pour comprendre la sociologie du PP), mais elle confirme la forte performance alsacienne. A noter aussi les bons résultats obtenus en Haute-Garonne :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés