Publié par Julien L., le Mercredi 30 Mai 2012

L'ASIC plaide pour une "offre légale riche" sur les sites de vidéos

Suite au dénouement du procès opposant TF1 à YouTube, où ce dernier a vu son statut d'hébergeur confirmé et a échappé à toutes les demandes de la chaîne de télévision, l'ASIC a plaidé pour le développement d'une offre légale riche sur les sites de vidéos, en partenariat avec les ayants droit.

Le tribunal de grande instance de Paris a rendu mardi un jugement particulièrement favorable à YouTube, confirmant son statut d'hébergeur et déboutant toutes les demandes de TF1. La première chaîne française a néanmoins obtenu du tribunal la reconnaissance du manque de diligence de la plate-forme d'hébergement pour retirer les contenus qui lui avaient été notifiés.

À l'origine du conflit entre TF1 et YouTube se trouve les utilisateurs, qui envoient des vidéos piratées sur la plate-forme. Estimant que c'est à YouTube de filtrer efficacement les contenus protégés par le droit d'auteur, TF1 a porté plainte pour contrefaçon, concurrence déloyale et parasitisme, réclamant 150 millions d'euros de dommages et intérêts et le blocage de certains mots-clés (TF1, LCI ou le titre de programmes TV).

TF1 interjettera-t-il appel ? Alors que la bataille juridique pourrait reprendre entre la chaîne de télévision et le premier service de vidéos au monde, l'association des services Internet communautaires (ASIC) souhaite que ce jugement serve de point de départ au développement d'une offre légale riche sur les plate-formes communautaires comme Dailymotion et YouTube.

"L'ASIC espère que ce jugement viendra clore le chapitre contentieux et est le départ d'une ère de coopération forte entre les plates-formes communautaires de vidéos et tous les ayants droit, et par la même de développement d'une offre légale riche sur ces plates-formes au bénéfice des internautes", écrit l'ASIC, en rappelant que les services de vidéo ont installé des technologies permettant de contrer le piratage.

YouTube propose ainsi le service Content ID, qui permet de marquer et suivre les œuvres grâce à un mécanisme d'identification. "Les plates- formes d'hébergement de vidéos membres de l'ASIC ont investi et mis en place des technologies qui permettent, sur la base d'une coopération étroite avec les ayants droit, non seulement de protéger les œuvres mais également de les valoriser via de nouvelles sources de revenus".

Publié par Julien L., le 30 Mai 2012 à 16h07
 
6
Commentaires à propos de «L'ASIC plaide pour une "offre légale riche" sur les sites de vidéos»
Inscrit le 13/02/2012
586 messages publiés
Leur offre légale pourrait être intéressante quand ils feront pour 7€/mois maxi un site qui propose du contenu équivalent à celui présent ici: downparadise.ws.
Inscrit le 24/03/2010
379 messages publiés
Torfirion, le 30/05/2012 - 16:54
Leur offre légale pourrait être intéressante quand ils feront pour 7
€/mois maxi un site qui propose du contenu équivalent à celui présent ici: downparadise.ws.


Impossible, sur ce genre de board, il y aurait trop de copyright à négocier...
Inscrit le 13/02/2012
586 messages publiés
zabu64, le 30/05/2012 - 17:02
Torfirion, le 30/05/2012 - 16:54
Leur offre légale pourrait être intéressante quand ils feront pour 7

€/mois maxi un site qui propose du contenu équivalent à celui présent ici: downparadise.ws.


Impossible, sur ce genre de board, il y aurait trop de copyright à négocier...


Je dis pas qu'il faut que Downparadise fasse ça, mais si les majors font un truc illimité à 7€/mois qui donnent accès à un contenu aussi complet que celui de downparadise ou d'autres boards, alors peut-être...
Inscrit le 29/04/2009
1494 messages publiés
http://www.lasic.fr/?p=484
Je lis:
"l'Autorité de la Concurrence pourrait représenter un précédent structurant dans les relations entre les FAI et les prestataires de service de la société d'information (PSI).... l'Autorité de la Concurrence valide sans réserve le principe d'un "peering payant" imposé par les FAI au motif d'un déséquilibre dans le trafic échangé. Une telle orientation risque de pousser les FAI à généraliser un système de péage sur leurs réseaux pour donner accès à leurs abonnés"
... encore une escroquerie, par paiement de services cloisonnés et séparés : une Licence Globale (je souligne le mot)devrait être discutée d'urgence pour ne pas être roulés dans la farine, par quelques margoulins ( suivez mon regard ! ).
-" Ainsi l'Autorité devrait clairement indiquer que les principaux FAI doivent permettre un peering à différents niveaux de leur réseau et que s'ils peuvent imposer un peering payant lorsque le point d'échange est éloigné des internautes, le peering doit être gratuit à un niveau (à déterminer) du réseau".
....quel culot ! l'amélioration des réseaux pour recevor ccet accroissement du peering ne doit pas être à la charge du client: les FAI gagnent assez d'argent pour le faire seuls ! Faut pas se laisser faire....
Inscrit le 09/10/2008
3225 messages publiés
une offre légale riche ou POUR les riches au vu des tarifs actuels ???
Inscrit le 09/10/2008
3225 messages publiés
Torfirion, le 30/05/2012 - 17:24
zabu64, le 30/05/2012 - 17:02
Torfirion, le 30/05/2012 - 16:54
Leur offre légale pourrait être intéressante quand ils feront pour 7


€/mois maxi un site qui propose du contenu équivalent à celui présent ici: downparadise.ws.


Impossible, sur ce genre de board, il y aurait trop de copyright à négocier...


Je dis pas qu'il faut que Downparadise fasse ça, mais si les majors font un truc illimité à 7
€/mois qui donnent accès à un contenu aussi complet que celui de downparadise ou d'autres boards, alors peut-être...


tu est obligé de citer des sites ? ou alors tu le fait exprès pour balancer ?
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mai 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10