Bouygues Télécom dément Bouygues Télécom. Ce lundi, l'opérateur explique que le message publié samedi sur son compte Twitter qui affirmait qu'Internet et les mails étaient deux choses distinctes n'était qu'un "DMFail", c'est-à-dire un message privé diffusé publiquement par erreur. Il rassure sur le fait que le distingo n'a pas lieu d'être.

Bouygues Télécom rattrape sa bourde. Ce matin, nous rapportions que l’opérateur télécom avait fait sursauter plus d’un client en affirmant samedi sur Twitter que « internet et les mails sont deux choses distinctes« . Il justifiait ainsi la surtarification dont aurait été victime un client qui, abonné d’un forfait avec Internet et SMS illimités, s’était étonné que se voir facturé du hors-forfait.

Mais aujourd’hui, rétropédalage. « Un week-end marqué par la finale de #TheVoice et 1 joli #DMFail« , dédramatise l’opérateur sur le même compte Twitter. Il renvoie à son site pour les explications et le démenti de son propre message :

Un échange privé sur Twitter entre un conseiller de clientèle Bouygues Telecom et un client Universal Mobile a été diffusé en public ce week-end. Son contenu a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, nous tenons à apporter les précisions suivantes.

Les propos tenus ont été maladroits et ne reflètent pas les offres actuelles de Bouygues Telecom qui ne distinguent pas le surf internet et l’email.

Une première analyse du dossier montre qu’un montant hors forfait aurait été généré suite à l’utilisation de la data à l’étranger. Nous rappelons que la tarification de nos offres est différente selon un usage en France Métropolitaine ou à l’étranger, et que l’Internet et l’email sont traités de la même manière.

Bon surf, bon email :)

Voilà qui semble plus conforme aux bonnes pratiques de neutralité, même si les puristes s’amuseront de voir que « l’internet et l’email » restent distingués dans ce qui n’est, pour le coup, qu’une expression maladroite et vulgarisatrice.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés