Publié par Guillaume Champeau, le Mardi 17 Avril 2012

Hadopi : un rapport évalue très généreusement les finances du piratage

Un rapport commandé par l'Hadopi pour évaluer les modèles économiques du piratage conclut que les plus gros sites de streaming et de téléchargement direct en France gagneraient jusqu'à 36 millions d'euros par an, pour un marché global du piratage (hors P2P) évalué entre 51 et 72,5 millions d'euros. Des chiffres qui paraissent largement surévalués lorsqu'on les compare à ce qu'a gagné MegaUpload, l'ancien leader du marché.

La Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des Droits sur Internet (Hadopi) a publié lundi un long rapport commandé à l'IDATE, riche de 136 pages, à propos du "modèle économique de sites ou services de streaming et de téléchargement illégal de contenus illicites". Le rapport (.pdf) vise à déterminer le volume des flux financiers du piratage, pour donner de la légitimité à la politique voulue par l'Hadopi. Comme nous l'avions indiqué en fin d'année dernière, l'autorité administrative qui rejette le filtrage ou le blocage des sites sur internet est en effet favorable à une coupure des flux financiers qui permettent aux sites pirates d'exister.

Dans son rapport, l'IDATE conclut que "au final, le marché total de la consommation de services et sites de contenus en streaming et téléchargement direct (hors P2P), dans le périmètre de l'étude, sur un an glissant de contenus vidéos et musiques est donc de l'ordre de 51 à 72,5 million EUR en France". L'essentiel du marché serait constitué par les sites de streaming, qui généreraient entre 40,9 et 58,5 millions d'euros en France. Les sites de téléchargement direct gagneraient entre 11,7 et 18,36 millions d'euros, tandis que les sites de liens qui référencent les contenus piratés rapporteraient 6,2 à 7,33 millions d'euros.

Aussi selon l'IDATE, "les plus gros sites de streaming [illégaux] pouvaient générer près de 2 à 3 millions d'euros par mois en France", soit au minimum 24 millions d'euros par an, contre "1 à 2 millions d'euros par mois par mois pour un gros site de téléchargement direct", soit au minimum 12 millions d'euros par an.

Des sommes hallucinantes qui justifient de s'attaquer durement au piratage à vocation commerciale.

Sauf que.

D'elle-même, l'IDATE note dans le cours de son étude que "les utilisateurs français représentent environ 10 % des utilisateurs totaux de MegaVideo-MegaUpload dans le monde". Or le dossier d'accusation contre MegaUpload dit très officiellement que l'empire Mega n'a empoché "que" 175 millions de dollars de recettes entre septembre 2005 et fin 2011, pour toutes ses activités sur l'ensemble du globe, en allant de MegaUpload à MegaVideo en passant par MegaPorn et quelques autres services.

Si la France comptait pour 10 % des utilisateurs de Mega, les internautes français ont donc généré autour de 17,5 millions de dollars de recette en cinq ans. Il paraît dès lors très (très !) exagéré d'affirmer que les plus gros sites de sites de streaming en France génèrent au minimum 24 millions d'euros par an.

Lorsque que l'on voit que l'IDATE se base pour son étude sur des chiffres fournis par Alexa, à la fiabilité douteuse, ou que le cabinet extrapole à l'ensemble du marché les données (non vérifiées) d'un seul acteur, on comprend que l'étude est totalement bidon dans ses conclusions. "La méthodologie et les analyses retenues ainsi que et les résultats obtenus sont de la seule responsabilité de l'IDATE et n'engagent pas la Haute Autorité", prévient d'ailleurs le document.

Mais qu'importe la réalité des chiffres pour l'Hadopi, qui croit que s'attaquer aux liens financiers du piratage va suffire à le combattre. Comme l'avaient cru ceux qui ont abattu en leurs temps les éditeurs commerciaux de Napster et Kazaa, et qui n'ont fait que donner naissance aux projets open-source eMule ou BitTorrent.

L'histoire de la lutte contre le piratage n'est qu'une éternelle répétition des mêmes erreurs : celle de ne pas voir que la solution est dans la construction de l'offre et non dans la pénalisation de la demande.

Publié par Guillaume Champeau, le 17 Avril 2012 à 09h27
 
27
Commentaires à propos de «Hadopi : un rapport évalue très généreusement les finances du piratage»
Inscrit le 28/07/2004
1181 messages publiés
Le mensonge permanent, politique et social...
Inscrit le 13/08/2002
1802 messages publiés
Mais alors vraiment c'est n'importe quoi...
Inscrit le 11/10/2004
235 messages publiés
Comme dirai Rocco, plus c'est gros plus ça passe...

Ne me cherchez pas, je suis deja sorti...
Inscrit le 09/08/2010
134 messages publiés
C'est génial !!!!
Voyez le côté positif du rapport !!!!
Le piratage ça rapport un max d'argent !!!!!
Enfin un rapport qui démontre que si l'industrie du disque changeait son modèle économique et passerait au tout gratuit, et bien l'industrie gagnerait des millions d'euros !
Au lieu de quoi, elle se complait à payer des gens qui disent que le gratuit, ça rapport....
Moi je dis, je serais Sony, Universal, ou un label indépendant, et bien j'ouvrirai un site pirate !
Inscrit le 29/05/2011
204 messages publiés
C'est quand même marrant, MU a fait 175M de recettes en 6 ans et il paraît que ce sont des profils scandaleux et tout et tout, mais dans le même temps, rien qu'en France, on paye environ 150M d'euros, par an, au titre de la redevance sur copie privé.

J'ai tout de suite plus de mal à voir où ont été réalisé les profils les plus scandaleux moi :s
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
ah , le marcher des louches marche bien.
[message édité par golem le 17/04/2012 à 09:57 ]
Inscrit le 10/09/2011
6 messages publiés
Ne critiquons pas ces chiffres et restons naïfs jusqu'au bout :
si ces sites génèrent autant de millions d'euros, cela peut donc justifier de lancer des plate-formes de téléchargement dites *légales* qui pourraient alors générer ces mêmes millions mais en les redistribuant équitablement aux artistes.

Ces chiffres montrent que, vraisemblablement, le téléchargement, qu'il soit légal ou illégal, peut être rentable !
Inscrit le 18/05/2008
829 messages publiés
NhiKo, le 17/04/2012 - 09:41
Comme dirai Rocco, plus c'est gros plus ça passe...

Ne me cherchez pas, je suis deja sorti...


LOLLLLLLLLLL
Inscrit le 18/10/2008
1842 messages publiés
Quelqu'un s'attendait à ce qu'un spammeur notoire fournisse des informations correctes ?
Inscrit le 28/11/2008
3151 messages publiés
Oh ben ça alors, qui c'est qu'a piraté et inséré le rapport sur Freenet ?
[message édité par Arkados le 17/04/2012 à 10:58 ]
Inscrit le 18/05/2008
829 messages publiés
Arkados, le 17/04/2012 - 10:58
Oh ben ça alors, qui c'est qu'a piraté et inséré le rapport sur Freenet ?

le lien ne fonctionne pas en Belgique
Inscrit le 28/11/2008
3151 messages publiés
blackball666, le 17/04/2012 - 11:07
Arkados, le 17/04/2012 - 10:58
Oh ben ça alors, qui c'est qu'a piraté et inséré le rapport sur Freenet ?

le lien ne fonctionne pas en Belgique

Il faut un peu avoir Freenet d'installé sur son poste pour que ça marche
Inscrit le 09/10/2008
3217 messages publiés
il faut retenir ceci :

"les plus gros sites de streaming [illégaux] pouvaient générer près de 2 à 3 millions d'euros par mois en France",

si les majors et autres ayants droits mettait une offre légale en place sur le même modèle voilà ce qu'il pourrait gagner, bizarrement ça n'arrive que sur l'illégale. a trop vouloir manger on choppe une indigestion avant même d'avoir commencer.. @ méditer pour les ayants droits, poser vous la question du pourquoi eux marche et pas vous.
la réponse ;
L'histoire de la lutte contre le piratage n'est qu'une éternelle répétition des mêmes erreurs : celle de ne pas voir que la solution est dans la construction de l'offre et non dans la pénalisation de la demande.
[message édité par EDU le 17/04/2012 à 11:25 ]
Inscrit le 29/04/2009
1492 messages publiés
+1 pour Odoc ! En + des taxes "copie privée" ajoutons aussi le coût de la Hadopi :
http://lesite.lesind...adopi-en-france
- Une ruine et pour quel résultat ?!
Non Jerck; aux plateformes "légales" ( les internautes reculeront & biaiseront toujours lorsqu'il s'agit de mettre la main au portefeuille ), mais la Licence Globale évoquée par les petits partis dans cette campagne, me paraît + pertinente... mais les vrais problèmes ne sont jamais évoqués dans cette campagne; surtout avec l'UMPS ( on constate; c'est tout !)! Lorsqu'on paie sa taxe d'habitation ; une partie ( taxe télévision+ radio ); c'est bien une LG; non ! Eux qui sont forts pour faire des études ( il faut bien les occuper 1 peu !); ils devraient aussi s'empresser d'en sortit 1 sur la LG .. et on pourrait en discuter !
- Si ces chiffres sortent aujourd'hui; c'est à dessein : une manoeuvre électorale destinée à influencer les négociations de l'entre 2 tours ! Ces chiffres sont aussi fantaisistes qu'invérifiables et faux probablement ( comme le fait à chaque fois , la Cabale du Copyright ). Ils ont fourni des chiffres d'entreprises menacées de faillites, à la Commission EU, pour les pousser à appuyer l'adoption de l'ACTA ...Lobbying encore, lobbying toujours !
Les seedbox ou les VPN, payants ou pas, ont encore de beaux jours devant eux... en attendant la LG ou les CC .
Inscrit le 18/05/2008
829 messages publiés
Arkados, le 17/04/2012 - 11:21

blackball666, le 17/04/2012 - 11:07

Arkados, le 17/04/2012 - 10:58
Oh ben ça alors, qui c'est qu'a piraté et inséré le rapport sur Freenet ?


le lien ne fonctionne pas en Belgique


Il faut un peu avoir Freenet d'installé sur son poste pour que ça marche

Il est là au chaud depuis avant 1991
Inscrit le 10/03/2009
900 messages publiés
Ca me rappelle du spéctacle de "Jamel 100% Debouzze", quand il parle de trafic de Marijuana : "Ils nous disent qu'ils gagnent 12 000€ par jour... 12 000€ par jour vous vous rendez compte ? A 12 000€ par jour même Bernadette Chirac elle vendrait du shit à ce prix là !".

J'ai le même ressentiment sur ces chiffres xD
Inscrit le 16/03/2009
986 messages publiés
Dans le même genre : d'après nicolas sarkosy, le pouvoir d'achat des français a augmenté.
Inscrit le 29/09/2008
608 messages publiés
quand ils parlent de "s'attaquer aux liens financiers du piratage ", ils parlent pas des editeurs commerciaux, mais des regies publicitaires.

donc oui s'attaquer aux liens financiers du piratage est une tres bonne idée, tu coupes le cordon qui alimente la machine,

tous ceux qui creent des trackers,des sites de referencement,etc,etc.. ne le font pas pour la beaute du geste, c'est que ca rapporte de la tune.

"L'histoire de la lutte contre le piratage n'est qu'une éternelle répétition des mêmes erreurs : celle de ne pas voir que la solution est dans la construction de l'offre et non dans la pénalisation de la demande"

pas d'accord du tout, l'offre existe chez tous les FAI,mais on n'y va pas parce qu'on peut l'avoir gratuit, donc si on ne trouve plus de gratuit, on consommera payant (pas autant qu'en gratuit mais tout de meme).

et dans tous les cas, il faudra toujours une police pour surveiller,parce que y'aura toujours des abus de toute facon.
Inscrit le 29/01/2009
45 messages publiés
Dans ce fameux rapport accessible sur le site de l'Hadopi, il y a une superbe liste de tout les meilleurs sites de streaming Français.

Merci Hadopi pour ce fail involontaire.

Une belle liste que je ne connaissais pas, avec pas mal de choix.
Inscrit le 06/02/2012
12 messages publiés
C'est marrant, pour les pubs, ils comptent même le système de pub des utilisateur de dpstream (la pub en dessous des vidéos c'est celle que les utilisateurs choisissent, plus ils ajoutent de vidéos et plus leur pub sera vu, le site gagne rien là dessus).
Et dans leur dossier, ils mélangent les hébergeurs avec les sites qui référencent les liens... dingue quand même o_o
Encore une étude à la con.
Inscrit le 05/05/2009
145 messages publiés
mikegyver, le 17/04/2012 - 12:55
quand ils parlent de "s'attaquer aux liens financiers du piratage ", ils parlent pas des editeurs commerciaux, mais des regies publicitaires.

donc oui s'attaquer aux liens financiers du piratage est une tres bonne idée, tu coupes le cordon qui alimente la machine,

tous ceux qui creent des trackers,des sites de referencement,etc,etc.. ne le font pas pour la beaute du geste, c'est que ca rapporte de la tune.

"L'histoire de la lutte contre le piratage n'est qu'une éternelle répétition des mêmes erreurs : celle de ne pas voir que la solution est dans la construction de l'offre et non dans la pénalisation de la demande"

pas d'accord du tout, l'offre existe chez tous les FAI,mais on n'y va pas parce qu'on peut l'avoir gratuit, donc si on ne trouve plus de gratuit, on consommera payant (pas autant qu'en gratuit mais tout de meme).

et dans tous les cas, il faudra toujours une police pour surveiller,parce que y'aura toujours des abus de toute facon.


Faudrait ptet aller au bout de la chose.
Perso, je cherche un torrent, j'ai toujours acès à pirate bay, google m'aide dans mes recherches, et les trackers sur lesquels je vais ne fonctionnent absolument pas sur la publicité, mais sur des dons des membres pour payer le coût des serveurs. Ensuite, comme c'est du tracker privé, la nécessité de maintenir un ratio élevé de partage fait le reste du boulot.

En attendant, on attend toujours que l'hébergeur de MU soit jugé alors qu'il avait forcément sa part du gateau dans le trafic généré par MU.

Pour le reste, je suis parfaitement d'accord avec le fait que la pénalisation de la demande n'est pas une solution. Une canalisation, peut-être, mais est-il judicieux de venir pénaliser le public ?

Absolument pas.

Quand on aura coupé le public des artistes, comment feront les artistes ?

Les porte feuilles ne sont pas extensibles à envi, et c'est une donnée qu'aucun étude pro-ayant droits ne prend en compte.

Aujourd'hui, on dit "l'offre existe, et chaque DL illégal est du pognon en moins pour les ayant droits."

C'est intellectuellement malhonnête et biaisé de soutenir cette théorie, car moi, une fois que j'ai dépensé mon budget mensuel, y a pu de sous. Alors je DL les films que j'estime moins m'intéresser. Si c'est bien, je les achéterai utlérieurement, ou je les reverrai à la TV, ou peut-être en salles si ressortie. Sinon, que dalle. Mais nulle part je n'ai 15€ qui vont apparaître pour que je puisse direct acheter le film.

NULLE PART.

Quant à l'offre, elle existe en matériel. Pour le démat', tant qu'on aur une bouillie MPEG 2 en VF uniquement pendant 48h pour 4-5€, je suis désolé, mais je préfère essayer de retrouver un video club pas loin, parce qu'un simple DVD fait mieux. Et je ne parle même pas du nombre de titres limités (malgré les efforts de Carlotta et Wild Side) et de ce qu'on peut trouver chez Tonton.

Bien sûr il y aura toujours des abus, mais le bâton doit s'accompagner de la carotte. Tant qu'on ne développera pas un Netflix, on n'avancera pas.
Inscrit le 17/03/2009
40 messages publiés
Il est intéressant de noter que les plateformes de libre diffusion gratuites et légales, tel www.dogmazic.net qui préfigurent l'archive publique que l'on pourrait souhaiter pour developper la culture en france, ne semblent pas avoir bénéficié d'hadopi...
Inscrit le 17/03/2009
40 messages publiés
Au passage c'est pas un fail, a moins d'être parano, quand on analyse l'impact de la prohibition sur le peer to peer cela n'a nuit qu'a l'accès à la culture libre et gratuite qui était bien implanté sur ces réseaux, au bénéfice des sites de massives down d'où la culture libre s'exclue pour ne pas etre vampirisée par la pub. De là à imaginer qu'ils lacheraient volontairement des listes de site de partage de contenus commerciaux... Il n'y a qu'un pas. Vous voulez des films gratuits essayez "entropie killed the cat" "The Acid Kaleidoscope Experience" "Sita sing the blue" "The Tunnel" etc...
Inscrit le 21/03/2009
1725 messages publiés
Si ca rapporte autant, qu'est ce que les ayants droits attendent pour développer une offre légale comparable ?
[message édité par identifiant le 17/04/2012 à 23:46 ]
Inscrit le 19/05/2011
1071 messages publiés
C'est marrant cette tendance à se tirer des balles dans le pieds avec des rapports a la con....Quand bien même les flux financiers générés seraient aussi important, cela montre d'autant plus que des boites arrivent a générer de l'argent avec du partage, et que si nos chers "ayants droit" avaient appliqué ce modèle un peu plus tôt ils auraient pu se goinfrer et payer les auteurs, au lieu d'enrichir des "escrocs" (ce dernier terme n'est pas de moi).

Plus ils montreront que les sommes d'argent ramassées par les plateformes illégales seront importante, plus cela mettra en avant le fait que ce sont des gros blaireaux.
Inscrit le 04/07/2008
118 messages publiés
On est tous bien d'accord pour dire que ce sont des gros blaireaux incompétents, en plus en imaginant que si ils se bougeaient les fesses pour faire pareil, les gens seraient encore plus motivés à sortir leurs euros sans rechigner ! car cela serait légal ! ça serait un carton énorme ! non ?

j'ai vraiment du mal à comprendre leurs délires depuis longtemps de toute façon.

Ils y en a pourtant des choses à faire ! moi si j'étais eux:

- Choisir de faire payer ou non une option de sorte de "licence globale" ou de "soutien numérique" via notre FAI (on oblige personne, et on préférait donner légalement 15€ / mois ici, que de se payer des MU et cie)

- Créations d'un site centralisé qui regrouperait tout les partages sans limite, ce qui permettrait d'identifier les documents numérique téléchargés, et suivant le nombre de téléchargement, il serait donc identifié et rémunérés en conséquence, presque avec précision sur ce côté là !

au pire, si ils ont du mal avec ce concept, ou en plus de ça:

- Obliger les autres sites de partage à utiliser des régis pub labellisées qui elles reverseraient des % sur les C.A. ou bénéfices réalisés, ce qui rendrait ce site légal !, il y aurait un problème de répartition, mais pourquoi ne pas extra-pôler avec le site centralisé ?

Enfin je sais pas moi, c'est eux les cerveaux ! des choses à faire il y en a ! et vue combien certains sont payé pour réfléchir, depuis ces années ils n'arrivent pas à trouver un modèle économique...

Leur problème je pense, ils s'entête à vendre très peu et très cher, alors qu'ils n'ont pas compris que vendre beaucoup et (beaucoup) moins cher ça peut aussi bien le faire... nous avons les technologie réseaux pour le numérique sans problème pourtant pour ce modèle économique !

Vraiment incompréhensible. Je cherche du boulot, ils n'embauchent pas ? mdr
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Avril 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6