Déclaré candidat à l'élection présidentielle, François Asselineau avait vu sa page Wikipédia bloquée depuis 2008. Finalement, la page a été rouverte, le temps d'organiser un débat sur son éventuelle re-fermeture.

Il n’aura probablement pas ses 500 signatures, mais il aura au moins sa page Wikipédia pour se consoler. L’homme politique François Asselineau, dont nous racontions il y a quelques jours qu’il avait été privé de page Wikipédia à son nom par les contributeurs de l’encyclopédie collaborative, a finalement bénéficié d’un nouvel examen de son cas. Au moins temporairement.

Quatre ans après le blocage de la page en 2008, François Asselineau est de nouveau le sujet d’une entrée de l’encyclopédie Wikipédia. Il y est décrit comme « une personnalité politique française », inspecteur général des finances, fondateur du parti politique de l’Union Populaire Républicaine et candidat à l’élection présidentielle française. La notice bibliographique rappelle par ailleurs sa formation (HEC et ENA) et les grandes étapes de son parcours politique, au cabinet de Charles Pasqua ou au Conseil de Paris.

Sa page n’a cependant été ouverte que pour rouvrir le débat sur sa fermeture ou son maintien. « De nombreuses demandes de restauration ont besoin d’obtenir un avis communautaire« , explique la page du débat, qui confronte les différents points de vue. Les partisans de la suppression de la page sont actuellement largement majoritaires, avec plus d’une soixantaine d’avis exprimés contre le maintien de la page, contre moins d’une dizaine d’avis favorables à sa conservation. Pour voter, il faut compter au moins 50 contributions dans l’encyclopédie.

En principe, une personnalité politique ne peut avoir une entrée dans Wikipédia que si elle a été membre d’un gouvernement ou d’un parlement national (ou assimilés), ce qui n’est pas le cas de François Asselineau qui n’a été que haut fonctionnaire et président de parti politique, et élu local. Mais les critères de Wikipédia prévoient une exception pour le cas où la personnalité politique « a été l’objet de plusieurs articles, sur plusieurs années différentes, dans des publications d’envergure au moins nationales« .

L’essentiel de la discussion porte donc sur l’évaluation de cette notoriété au regard de la couverture presse dont a bénéficié Asselineau ces dernières années. Paradoxalement, Wikipédia s’appuie principalement sur la presse traditionnelle, alors que François Asselineau prétend s’être forgé son début de notoriété avant tout sur Internet, avec par exemple plus de 50 000 vues pour la vidéo de son discours programmatique.

Selon les règles de Wikipédia, « si un consensus clair se dégage après une semaine, que ce soit pour la conservation ou pour la suppression, la proposition peut être clôturée. Sinon, la discussion se poursuit encore pendant une semaine. Passé ce délai, si aucun consensus clair ne se dégage pour la suppression, la page en question est conservée. »

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés