Candidat déclaré à l'élection présidentielle de 2012, François Asselineau n'a pas de page Wikipédia pour présenter le parcours et les idées de l'énarque. Malgré un CV bien rempli, sa page est fermée et bloquée depuis 2008, parce qu'il ne remplirait les conditions pour l'ouverture d'un article dédié.

Totalement inconnu du grand public, François Asselineau est l’un des quelques candidats déclarés à l’élection présidentielle, parti en quête des fameuses 500 signatures nécessaires à l’officialisation de sa candidature. Mais il est une anomalie.

Gaulliste diplômé de l’ENA en 1985, ancien conseiller de Gérard Longuet sous le gouvernement Balladur, ancien directeur de cabinet de Françoise de Panafieu, ancien collaborateur d’Hervé de Charette sous le gouvernement Juppé, ancien conseiller de Paris, fondateur de l’Union Populaire Républicaine (UPR) qu’il préside,… François Asselineau a un curriculum vitae bien rempli. Et pourtant sa page Wikipédia est fermée, depuis 2008.

Comble de l’ironie, alors qu’en France l’encyclopédie a décidé de bloquer toute lecture ou modification de la page, la version anglophone de Wikipédia propose une page riche d’informations, régulièrement mise à jour. C’est même le premier résultat offert par Google France lorsqu’un utilisateur recherche le nom du candidat de l’UPR, résolument opposé à la construction européenne.

« Il a certes un beau CV, mais rien dans tout cela n’entre dans les critères d’admissibilité des hommes politiques« , écrivait en 2008 un contributeur de Wikipédia, pour proposer le rejet de la page Wikipédia de François Asselineau. « C’est quelqu’un qui gravite dans les couloirs du pouvoir, comme il y en a des centaines qui n’ont pas pour autant de notice sur Wikipédia. La raison de fond pour laquelle « on » souhaite l’inscrire est qu’il fonde un parti et se présente à des élections ? OK, qu’il se fasse élire, il sera alors -peut-être- admissible ; mais en attendant non« .

La fermeture de la page a été validée en janvier 2008 par DocteurCosmos, un contributeur très actif devenu administrateur de l’encyclopédie Wikipédia francophone. « Après dix jours de débat, malgré quatre avis pour conserver la page et fort de onze avis contre le maintien, le bon Dr Cosmos la supprime d’office, arguant d’un ‘quasi-consensus’« , racontait en février 2008 un blogueur qui avait tenté de rouvrir la page et de faire valoir ses arguments. « Il faut noter que nombre d’intervenants en faveur de la suppression se sont contentés de dire qu’ils étaient du même avis que l’intervenant précédent (on notera avec intérêt que simultanément la page de l’UPR a été supprimée : marrant la suppression de la page d’un parti deux mois avant des élections ou il annonce présenter des candidats)« .

Dans les archives de Wikipédia, le « cas controversé de l’article de François Asselineau » est détaillé. Il est expliqué que l’homme ne respecterait pas les conditions d’accès aux entrées Wikipédia pour un personnage politique, parce qu’il n’a jamais été élu au niveau national et qu’il n’a pas assez de notoriété. Or c’est le serpent qui se mord la queue.

Dans une tribune publiée sur Agoravox, l’Union Populaire Républicaine (UPR) explique qu’elle a fait appel au CSA pour se plaindre de l’absence de couverture médiatique de la candidature de François Asselineau. Le parti affirme malgré tout compter 1200 adhérents et disposer d’une notoriété croissante sur Internet, chiffres à l’appui.

Contacté par Numerama, Wikimédia France n’a pas souhaité réagir, n’étant pas elle-même responsable des choix d’édition effectués par la communauté de Wikipédia.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés