Des Anonymous ont mis la main sur le code source de plusieurs produits Symantec en 2006. Plus que les versions de Norton concernées, c'est surtout l'utilitaire de contrôle à distance pcAnywhere qui inquiète la firme. Elle enjoint même ses clients à ne plus l'utiliser avant la prochaine mise à jour.

Si les Anonymous font la une de l’actualité en ce moment, certains d’entre eux voulant venger la fermeture de Megaupload, ce n’est pas la première action menée par les membres de ce groupe anarchique de hackers.

Le géant de la sécurité informatique Symantec a en effet confirmé que des Anonymous avaient mis la main sur le code source de plusieurs produits, dont certaines versions de son célèbre antivirus Norton. Si elle affirme qu’aucun risque n’est encouru par les utilisateurs de ces outils, elle est plus prudente à propos de pcAnywhere qui permet d’accèder à son ordinateur à distance.

La firme a expliqué que l’attaque avait eu lieu en 2006, mais qu’elle a été contrainte d’en parler aujourd’hui après la menace des hackers de publier le code du logiciel. Elle estime cependant que les utilisateurs n’ont pas à s’inquiéter car le code en question est vieux et que, depuis 2006, de nombreuses améliorations y ont été apportées.

Pourtant, Symantec recommande à ses clients de ne plus utiliser pcAnywhere avant qu’une nouvelle version ne vienne totalement corriger ses failles. « Des personnes mal intentionnées disposant du code source pourraient identifier des vulnérabilités et réaliser de nouveaux exploits » explique la firme dans un livre blanc. « Pour les clients qui en ont besoin pour leur activité professionelle, nous leur recommandons de bien comprendre les risques, de mettre à jour le logiciel régulièrement et de respecter les règles élémentaires de sécurité« , ajoute-t-elle.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés