TF1 agrandit son offre de vidéo à la demande, via une application Facebook qui permet d'accéder à huit séries télévisées américaines. L'accès, payant, permet de visionner des épisodes en VOSTF à peine 24 heures après leur diffusion aux USA. De quoi concurrencer le piratage avec beaucoup plus d'efficacité.

Les chaînes de télévision le savent, les séries télévisées américaines sont particulièrement prisées en dehors des États-Unis. Il suffit pour s’en convaincre de fréquenter les sites spécialisés dans les liens BitTorrent ou de téléchargement direct. Des programmes par dizaines sont disponibles, sous-titrés dans de nombreuses langues et diffusés en quelques heures par une communauté de passionnés.

Pour séduire les téléspectateurs et les détourner des offres de piratage, les chaînes de télévision ne peuvent pas se contenter de la simple diffusion à la TV. L’impatience du public est en effet suffisamment fort pour que celui-ci s’en remette aux réseaux P2P pour connaître la suite des aventures de ses héros préférés. La série piratée a ainsi un avantage certain : elle est propagée en ligne des semaines voire des mois avant sa programmation officielle.

Des séries disponibles en VOSTF 24 heures après la diffusion US

C’est au niveau de l’offre légale que la riposte doit se jouer. TF1 semble l’avoir compris, puisque la première chaîne française a indiqué lundi, via un communiqué, que son offre de vidéo à la demande va se renforcer grâce à une application Facebook permettant de regarder des séries télévisées américaines en streaming, 24 heures après leur diffusion outre-Atlantique, en version originale sous-titrée en français (VOSTF).

L’application, baptisée Séries en direct des USA, propose à l’heure actuelle huit séries TV : Dr House (saison 8), Esprits Criminiels (saison 7), Gossip Girl (saison 5), Grey’s Anatomy (saison 8), The Mentalist (saison 4), Nikita (saison 2), Person Interest (saison 1) et The Vampire Diaries (saison 3). L’offre est donc composée de séries anciennes et populaires mais aussi de programmes plus récents.

Un épisode facturé 1,99 euro ou 30 crédits Facebook

Chaque épisode coûte 1,99 euro ou 30 crédits Facebook, la monnaie du réseau social, tandis que le prix du pack de la saison devrait se baser sur un calcul dégressif. L’offre devrait a priori séduire les internautes dans la mesure où elle propose un délai d’accès en ligne très court (à peine 24 heures après la diffusion aux USA) pour un prix relativement bas. Le tout disponible en sous-titré. De quoi permettre à TF1 de rivaliser avec le piratage.

Interrogé par 20 Minutes, le directeur général de MyTF1, Tristan du Laz, espère que l’offre saura persuader les plus grands fans des séries de revenir dans le giron de la légalité. « C’est compliqué de dire aux gens que le piratage est interdit s’il n’y a pas d’offre légale en face« . Jusqu’à présent, les chaînes n’avaient pas une alternative légale crédible au téléchargement illicite. TF1, qui avait expérimenté le dispositif avec Heroes, prouve désormais le contraire.

Lutte contre le piratage

Conséquence de ces efforts, le piratage et le sous-titrage des séries, qui n’étaient pas tolérés, risquent de l’être encore moins. Si cette activité pouvait se comprendre au regard de l’absence d’une offre alternative légale de qualité, elle est plus difficilement justifiable au regard des tentatives initiées par TF1 aujourd’hui et peut-être par Canal+ et M6 demain.

Toute la question est de savoir si les internautes seront disposés à mettre la main au porte-monnaie pour voir ces épisodes. L’habitude prise par une frange de téléspectateurs de ne plus rien débourser pourrait les tenir longtemps à distance de ce type d’offre. Reste à savoir si un jour TF1 construira une offre de VOD légale et gratuite, financée par la publicité.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés