C'est une petite révolution dans le monde audiovisuel, et une première au monde. TF1 annonce aujourd'hui qu'elle proposera dès le 25 septembre les épisodes de la saison 2 de Heroes sur son service de VOD TF1 Vision, moins de 24 heures après leur diffusion américaine. Une manière intelligente de lutter contre le piratage.

Les chaînes l’ont bien compris, les séries TV sont devenues une mine d’or sur leurs grilles de programmes. Qu’elles s’appellent Desperate Housewives, 24, CSI, Prison Break, Lost ou Heroes, elles arrachent régulièrement la pôle position dans les classements d’audience, au détriment du cinéma et des émissions de flux, de plus en plus reléguées à l’arrière plan. Mais si elles ont autant de succès, ça n’est pas uniquement pour leur indéniable qualité. Les séries TV produites par Hollywood sont aujourd’hui ciselées au moindre détail pour accrocher le spectacteur dans un suspense halletant ou par un investissement émotionnel important. Connaître la suite devient compulsif.

Dans ce royaume du feuilleton passionnel, le piratage est roi. Il suffit de quelques jours et parfois de quelques heures seulement après la diffusion d’un épisode aux Etats-Unis pour que celui-ci soit traduit par une communauté de passionnés, sous-titré et diffusé sur les réseaux P2P. L’impatience du téléspectateur internaute fait le reste. Très vite, la série est propagée en version originale sous-titrée (VOST), des mois voire des années avant la diffusion locale en France. Depuis quelques années, conscientes du problème, les chaînes (qui veulent préserver leur attractivité) et les studios (qui veulent assurer des ventes de leurs coffrets DVD) cherchent à réduire le délai de localisation entre la diffusion aux USA et la diffusion locale. Dexter est ainsi diffusé avec très peu de décalage en version française intégrale.

Pour Heroes, TF1 vient de franchir une étape très importante. Chacun des trente nouveaux épisodes de la saison 2 de la série sera proposé sur TF1 Vision seulement 24 heures après sa diffusion sur NBC aux Etats-Unis. Les services affiliés sur Free, Neuf Cegetel et Club Internet bénéficieront par ricochet de l’offre. En l’absence d’un doublage, c’est bien sûr la version originale sous-titrée en français qui sera proposée. Avec une qualité de sous-titrage garantie et uniforme, à un prix très raisonnable. Chaque épisode sera en effet proposé à 1,99 euro l’unité en streaming et en téléchargement (temporaire).

A ce prix, beaucoup de « pirates » pourraient se laisser tenter. Et le piratage et le sous-titrage des séries devenir beaucoup moins tolérés. Car s’il se comprenait par l’absence d’une offre alternative légale équivalente, le piratage des séries TV pourrait vite devenir la nouvelle tendence à abattre si l’initiative de TF1 se répandait à toutes les séries que la chaîne diffuse, et si elle était imitée par M6 ou Canal+.

Avec cette annonce, TF1 montre en tout cas qu’elle a parfaitement pris la mesure de la globalisation de la diffusion vidéo dans le monde, et qu’elle cherche à s’adapter le plus vite possible avec une offre attractive. Si l’on ajoute à cela la recherche par TF1 d’un modèle de VOD gratuite entièrement financée par la publicité, l’avenir pourrait être encore plus radieux pour les séries TV américaines en France…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés