Sony ne commercialisera pas sa nouvelle console portable, la PlayStation Vita, dès cette année. Le vice-président de la société japonaise a indiqué que la sortie de la future concurrente de la Nintendo 3DS est désormais programmée pour 2012.

C’est un report qui pourrait bien profiter à la Nintendo 3DS, dont les ventes connaissent quelques signes de faiblesse. Sony, par la voix de son vice-président, a annoncé que sa prochaine console portable, la PlayStation Vita, ne sera pas commercialisée cette année. Kazuo Hirai a expliqué que la firme japonaise souhaitait grossir le catalogue de jeux qui accompagnera le lancement de la console en 2012.

Sony a manifestement revu ses ambitions à la baisse, puisque l’entreprise avait laissé entendre tout au long du printemps que la PlayStation Vita sortirait dès 2011 sur au moins l’un des trois principaux marchés du jeu vidéo. Plusieurs hauts responsables avaient même indiqué que l’Europe serait – aussi étonnant que cela puisse paraître – le premier secteur à recevoir la nouvelle console portable.

C’était le cas du directeur de Sony Computer Entertainment America, Jack Tretton. « Il sera très difficile d’avoir la quantité suffisante de consoles pour réaliser un lancement mondial basé sur la même date » avait-il expliqué, précisant que l’entreprise vise néanmoins « au moins un territoire servi avant la fin de l’année 2011« . Une information confirmée par le directeur de Sony Computer Entertainment France quelques jours plus tard.

La décision de reporter le lancement de la PlayStation Vita à l’an prochain obligera Sony à faire une croix sur les fêtes de Noël, une période propice aux achats. Cette période, cruciale pour le secteur du jouet en général et du jeu vidéo en particulier, avait toutefois aussi été manquée par Nintendo en 2010. En effet, sa console portable, la 3DS, n’a été lancée qu’en début d’année.

La richesse du catalogue de jeux prévu pour le lancement n’est peut-être pas la seule raison qui a poussé Sony à revoir son calendrier. L’entreprise continue de se remettre de la catastrophe naturelle qui a frappé le Japon en mars dernier. Le secteur high tech a en effet été fortement touché, dans la mesure où certaines usines ont suspendu temporairement leurs activités, soit à cause des fournisseurs en difficulté soit à cause des coupures d’électricité.

Quant à savoir si Sony compte s’aligner sur Nintendo, qui veut relancer les ventes de la 3DS en réduisant fortement son prix, Kazuo Hirai a balayé cette hypothèse. « Ce n’est pas la peine de baisser le prix de la console car un autre acteur du jeu vidéo a décidé de baisser le prix de la sienne ! » a-t-il lancé. En Europe, le prix de PlayStation Vita est donc toujours fixé à 249 euros. La Nintendo 3DS, elle, sera disponible à 169,99 euros à partir du 12 août.

( photo : BY-SA Tokyoship )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés