Eric Besson a annoncé la mise à disposition d'un fonds destiné à soutenir le développement des sociétés du numérique. Doté de 400 millions d'euros, il vise à aider le décollage d'entreprises françaises dans ce secteur. Le ministre espère voir émerger d'ici la fin de l'année une trentaine de projets à financer.

Parmi ses attributions, Éric Besson a notamment en charge les sujets touchant à l’économie numérique. De ce fait, le ministre doit favoriser l’essor d’un secteur économique qui, selon le rapport McKinsey, a contribué à 25 % de la croissance française entre 2009 et 2010. Fort de ce constat, le ministre a annoncé que l’État allait rentrer dans le capital de certaines sociétés du numérique.

Un fonds commun de placements à risque, baptisé FNS PME et doté de 400 millions d’euros, doit permettre à l’État d’investir jusqu’à 10 millions d’euros et 30 % du capital dans les petites et moyennes entreprises innovantes du secteur numérique. « 81 % des dirigeants de PME numériques rencontrent des difficultés à se financer » a déploré Éric Besson, cité par Net PME.

Autrement dit, ce fonds « doit répondre à une problématique bien connue dans le domaine du numérique, où de nombreuses start-up ne parviennent pas à financer leur croissance et à accroître leurs fonds propres pour se développer« . Plusieurs secteurs pourront solliciter ce fonds et soutenir leur développement, comme l’informatique en nuage, l’e-santé, l’e-éducation ou encore les industries de contenus (culturels, scientifiques et éducatifs).

Le fonds doit également permettre de financer les technologies de base du numérique (nanoélectronique et logiciel embarqué), les systèmes de transport intelligents, la ville numérique, la sécurité et la résilience des réseaux. « Cette intervention de l’État doit permettre de faire émerger en France les champions de l’internet du futur » a déclaré Eric Besson, espérant voir une trentaine de « projets innovants » émerger d’ici la fin de l’année.

Ce n’est pas la première fois que l’État intervient dans l’univers de l’économie numérique. En 2009, le fonds stratégique d’investissements a choisi d’investir 7,5 millions d’euros dans la plate-forme française de streaming vidéo Dailymotion. Avec cet investissement, le fonds stratégique d’investissements a pu ainsi être représenté au Conseil d’administration du site et de suivre ses activités.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés