Gare aux membres trop jeunes. Soucieux de faire respecter sa politique de confidentialité, Facebook s'emploie à bannir 20 000 enfants trop jeunes de son service. Le réseau social interdit en effet aux jeunes de moins de 13 ans de s'inscrire. Dans les faits, ces derniers n'hésitent pas à mentir sur leur âge pour rejoindre leurs proches déjà en ligne.

Facebook ne badine pas avec sa politique de confidentialité. Régulièrement attaqué sur le terrain de la vie privée, le réseau social s’emploie à redorer son image auprès des utilisateurs. Preuve en est, le responsable en charge de la vie privée chez Facebook, Mozelle Thompson, assure que le site communautaire se montre intraitable avec les enfants de moins de 13 ans.

Selon le site d’information australien The Daily Telegraph, le réseau social expulse chaque jour près de 20 000 enfants de son service. Le responsable de la confidentialité était entendu par le comité de cyber-sécurité du parlement fédéral australien. Selon Mozelle Thompson, Facebook dispose de mécanismes permettant de détecter les enfants qui trichent sur leur âge.

Tous les mineurs ne sont pas concernés. En effet, Facebook autorise l’ouverture d’un profil à partir du moment où la personne est âgée d’au moins 13 ans. Si malgré tout le profil voit le jour, Facebook le supprimera dans les plus brefs délais à partir du moment où le site sera au courant. Mozelle Thompson n’a pas précisé si les mécanismes comprennent également les signalements effectués par les autres membres de Facebook.

En théorie, les mineurs de 13 ans et plus ne doivent pas s’inscrire sans autorisation parentale. C’est du moins ce que souhaite Facebook. Dans les faits, rares sont les enfants à demander l’autorisation pour rejoindre leurs amis déjà en ligne sur le réseau social. Puisque c’est impossible à vérifier, Facebook n’entreprend aucune action et s’en remet à la responsabilité des parents.

Facebook parviendra-t-il à éjecter tous les mineurs qui ne respectent pas sa politique de confidentialité ? Rien n’est moins sûr. Le centre de recherche Pew s’est penché sur les activités numériques des jeunes adolescents. Les conclusions révèlent que 46 % des jeunes américains de 12 ans sont inscrits sur des réseaux sociaux. Et cette tendance ne montre aucun signe de faiblesse.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés