Alors que Crysis 2 doit être commercialisé le mois prochain, une version interne du jeu vidéo circule depuis quelques jours sur les réseaux peer-to-peer, dont BitTorrent. Les premiers retours indiquent que les fichiers contiennent le jeu solo, mais également la clé maître permettant de générer des clés CD.

C’est un coup dur pour Electronic Arts. Alors que l’éditeur américain doit commercialiser Crysis 2 à partir du 25 mars prochain en Europe, une version interne du jeu vidéo s’est retrouvée la semaine dernière sur les réseaux peer-to-peer. Bien qu’inachevée et truffée de bugs, cette fuite a déjà été téléchargée plusieurs milliers de fois par les internautes adeptes du P2P.

« Crytek (le studio en charge du développement du jeu, ndlr) a été alerté qu’une version initiale et inachevée de Crysis 2 est apparue sur des sites de liens torrent. Crytek et EA sont profondément déçus par cette nouvelle. Nous encourageons les fans à soutenir le jeu et l’équipe de développement en attendant et achetant la version finale et aboutie du jeu le 22 mars prochain (date de lancement en Amérique du Nord, ndlr) » a réagi l’éditeur.

Mais il y a plus embêtant pour Electronic Arts. Selon différentes sources, la version interne qui s’est retrouvée sur le net ne contiendrait pas uniquement le jeu solo. La master key (clé maître) serait également présente dans les fichiers. Or, c’est grâce à cette clé qu’il est possible de générer des clés d’authentification valides.

La situation n’est cependant pas désespérée pour Electronic Arts. Dans la mesure où la fuite est arrivée assez rapidement, cela offre à l’éditeur américain un délai nécessaire pour produire une nouvelle clé maître lorsque le jeu sera lancé dans le commerce. A priori, l’ancienne master key sera complètement révoquée et toutes les clés CD générées seront inopérantes.

Malgré tout, Electronic Arts met en garde les internautes qui seraient tentés de télécharger le jeu vidéo. « Le piratage continue d’affecter le marché des jeux vidéo sur ordinateur et la communauté de développeurs » a averti l’éditeur sur son site Internet.

En l’état actuel des choses, il est difficile de savoir comment cette version interne est arrivée en ligne. En effet, il ne s’agit pas à proprement parler d’une version beta du jeu. On peut donc raisonnablement penser que cette fuite a été causée par erreur… ou par malveillance. En effet, difficile de comprendre l’intérêt de récupérer un jeu inachevé et bugué alors que la version finale arrive bientôt… et qu’elle sera sans doute piratée bien assez tôt.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés