Le site d'hébergement de vidéos a révélé mercredi de nouveaux chiffres autour de son service. En 2010, les internautes ont visionné plus de 700 milliards de vidéos. En parallèle, ils ont envoyé sur la plate-forme plus de 13 millions d'heures de contenus supplémentaires.

Incontestablement, YouTube va s’engager dans la nouvelle décennie en position de leader sur le marché du streaming vidéo. Lancé en février 2005, le site d’hébergement de vidéos s’est rapidement imposé comme un incontournable du web. Cinq ans plus tard, la plate-forme communautaire aligne des statistiques toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

Alors que les fêtes de fin d’année sont proches, YouTube a glissé quelques nouvelles informations chiffrées sur son service. Ainsi, le nombre cumulé de vidéos vues par les internautes a dépassé le cap des 700 milliards pour la seule année 2010. En parallèle, les utilisateurs ont mis en ligne plus de 13 millions d’heures de contenus sur la plate-forme vidéo.

Si nous partons du principe qu’une année standard fait 365 jours et que le nombre de vidéos vues en 2010 par les internautes est exactement de 700 milliards, cela représente une moyenne d’environ 1,9 milliard de vidéos vues par jour. Dit autrement, cela représente aussi près de 101 vidéos vues par chaque être humain (si nous partons du principe que la population est de 6 889 567 476 individus au moment où nous écrivons ces lignes).

Ces derniers mois, YouTube avait déjà créé la sensation en annonçant quelques statistiques assez remarquables. En mai dernier, la plate-forme indiquait recevoir chaque minute 24 heures de contenus supplémentaires, représentant environ 1 440 jours de vidéos envoyés quotidiennement sur le site d’hébergement. À l’époque, il aurait fallu 1 700 ans pour regarder tout le contenu de YouTube.

Le mois dernier, YouTube a explosé les statistiques précédentes avec la réception de 35 heures de vidéos par minute. Selon la plate-forme américaine, cela signifie que le site s’enrichit de 2 100 heures de vidéos par heure. En une journée, pas moins de 50 400 heures de contenus sont ainsi envoyés en ligne.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés