Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 29 Novembre 2010

Les journaux britanniques font payer ceux qui les rendent visibles

Une société de gestion collective britannique, constituée à l'origine pour collecter et répartir des droits sur les photocopies des journaux, a obtenu que les agrégateurs d'actualités en ligne qui font payer leur service soient obligés d'obtenir l'accord des sites qu'ils référencent. Une victoire dont on cherche encore le bénéfice...

Il y a des batailles dont on se demande pourquoi elles ont été livrées. Le site PaidContent rapporte qu'une société de gestion collective de journaux en Grande Bretagne, la Newspaper Licensing Agency (NLA), a obtenu un premier jugement favorable contre un agrégateur d'actualités, dans une action judiciaire menée auprès de la Haute Cour. Comme le demandait la NLA, le tribunal a estimé que les services qui agrègent des contenus dans le but de fournir une revue de presse payante à leurs clients étaient coupables de violation de droits d'auteur s'ils ne signaient pas d'accord spécifique avec les différents journaux.

L'affaire est grotesque, puisque la NLA a attaqué la société Meltwater, qui ne diffuse pas de copie des articles à ses clients, mais leur envoie uniquement des liens vers les articles qui peuvent les intéresser, sur les sites des différents journaux indexés. Leur système se contente de copier et de stocker les articles en local, pour détecter les mots clés qui génèrent les différentes revues de presse automatisées.

Mais parce que la revue de presse est payante et qu'elle n'existerait pas sans les journaux qui fournissent la matière première, les journaux estiment qu'ils ont le droit de le faire payer. Visiblement la Haute Cour est d'accord avec eux, même si le droit communautaire autorise les reproductions lorsqu'elles visent simplement, comme ici, à mettre en cache des données par nécessité technique.

Cependant, même à considérer que la justice britannique a raison, ça n'est pas parce que les journaux ont un droit qu'il est pertinent de le faire respecter. Qu'ont-ils à gagner à faire payer ceux qui leur offre de la visibilité ? Si on l'appliquait à d'autres domaines, le raisonnement de la NLA reviendrait à accorder aux constructeurs de voiture le droit de recevoir une partie du prix des péages autoroutiers, parce qu'il n'y a pas d'autoroute sans voitures.

La question s'est posée aussi en France, avec Google News. Nous nous étions moqués l'an dernier du fait que Groupement des éditeurs en ligne (GESTE) souhaitait faire payer le moteur de recherche pour l'indexation des journaux en ligne sur le service d'actualités, alors qu'il participe à apporter de l'audience à chacun d'entre eux.

Publié par Guillaume Champeau, le 29 Novembre 2010 à 11h07
 
11
Commentaires à propos de «Les journaux britanniques font payer ceux qui les rendent visibles»
Inscrit le 19/03/2006
329 messages publiés
Dans un monde où l'information est abondante, ce qui a de la valeur, c'est le tri et la recherche d'informations...
Inscrit le 06/11/2009
2 messages publiés
Sauf qu'il n'y a pas de voitures telles qu'elles existent aujourd'hui sans routes non plus.
Alors qu'il y a toujours un site de news sans référencement. La publicité pour ce site se fera ailleurs, mais il existe.

Ce raisonnement est donc bidon.


De plus, ça leur offre, certes, de la visibilité, mais ce n'est pas ce que cherchent les journaux.
Ils cherchent à créer des habitués et des abonnés.

Un utilisateur qui s'abonne à Meltwater n'aura aucune raison de s'abonner aux journaux en ligne dont Metlwater diffuse les liens car ils auront déjà l'information qu'ils cherchent.
Ainsi, ces sites de news basés sur un journal papier sont perdant.

Seuls les journaux purement en ligne qui vont gagner de l'argent par le seul gain des publicités ont quelque chose à gagner : si le trafic augmente, les bénéfices publicitaires augmentent... Mais c'est tout.
Inscrit le 03/09/2010
193 messages publiés
Si on l'appliquait à d'autres domaines, le raisonnement de la NLA reviendrait à accorder aux constructeurs de voiture le droit de recevoir une partie du prix des péages autoroutiers, parce qu'il n'y a pas d'autoroute sans voitures.

La question s'est posée aussi en France, avec Google News. Nous nous étions moqués l'an dernier du fait que Groupement des éditeurs en ligne (GESTE) souhaitait faire payer le moteur de recherche pour l'indexation des journaux en ligne sur le service d'actualités, alors qu'il participe à apporter de l'audience à chacun d'entre eux.


+1

Sinon c'est l'arrivé de la neige qui ouvre cette tendance à taper sur ses propres clients ?
Inscrit le 16/08/2010
3 messages publiés
Bien vu, c'est exactement cela : Les agrégateurs (et readers) apportent des visiteurs , plutôt que l'inverse .. et particulièrement aux blogs.
Comme Webmaster de l'agrégateur 1001portails.com , j'ai été soumis à des pressions juridique de l'express , pour que leurs flux n'apparaissent pas. N'étant pas Netvibes ou Google (avec leurs services juridiques), je me suis pas opposé à leurs demande : S'ils ne veulent pas de ces visiteurs , c'est leur droit après tout.
Inscrit le 27/05/2009
421 messages publiés
1001portails, le 29/11/2010 - 13:59
Bien vu, c'est exactement cela : Les agrégateurs (et readers) apportent des visiteurs , plutôt que l'inverse .. et particulièrement aux blogs.
Comme Webmaster de l'agrégateur 1001portails.com , j'ai été soumis à des pressions juridique de l'express , pour que leurs flux n'apparaissent pas.


C'est vraiment dingue ça : je voudrais bien rencontrer le type de l'Express qui a eu cette idée de génie ! Y en a qui ont perdu leur place pour moins que ça !

1001portails, le 29/11/2010 - 13:59
N'étant pas Netvibes ou Google (avec leurs services juridiques), je me suis pas opposé à leurs demande : S'ils ne veulent pas de ces visiteurs , c'est leur droit après tout.


La question, c'est : si l'Express revient sur cette décision, mérite-t'il qu'on leur fasse cette fleur ?

Il n'y a pas déjà suffisament à faire avec tout un tas de trucs bien compliqués liés aux droits et à la propriété intellectuelle pour en plus en rajouter ?
Inscrit le 27/05/2009
421 messages publiés
CissWit, le 29/11/2010 - 11:21

Ce raisonnement est donc bidon.

De plus, ça leur offre, certes, de la visibilité, mais ce n'est pas ce que cherchent les journaux.
Ils cherchent à créer des habitués et des abonnés.

Un utilisateur qui s'abonne à Meltwater n'aura aucune raison de s'abonner aux journaux en ligne dont Metlwater diffuse les liens car ils auront déjà l'information qu'ils cherchent.
Ainsi, ces sites de news basés sur un journal papier sont perdant.


Encore faut-il connaître et/ou être un habitué du journal en question. C'est souvent à partir de liens externes que tu découvres un journal/magazine/blog pour la première fois. A partir de là, tu t'abonnes ou pas.

Plusieurs journaux en ligne proposent via leur flux RSS le titre de l'article + ses 4 ou 5 premières lignes. ça suffit à se faire une idée et ça n'empêche pas de s'abonner. Perso, cette démarche me parait plus intéressante voire intelligente.
[message édité par Jarno77 le 29/11/2010 à 15:21 ]
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Donc en gros ça veut dire que potentiellement toute page / site / appli qui reprendrait un flux RSS d'un site serait obligé de l'enlever si ça ne plait pas au site en question ?

Ca enlève pas mal d'utilité aux flux RSS...
Inscrit le 03/10/2008
1379 messages publiés
Donnez leur raison, surtout donnez leur raison! Aidez-les à disparaître du paysage! Exigez que les revues de presse ne parlent plus du tout de ces grincheux! Ils comprendront vite
Inscrit le 16/08/2010
3 messages publiés
Je ne sais pas, à mon avis le gars qui m'envoyait le mail ne savait pas ce que faisait 1001portails.com (puisqu'ils ont des Widjets sur netvibes) ... J'ai vu les menaces, j'ai essayé de lui expliquer les gains de visiteurs , et j'ai supprimé son flux ... Je dis qu'il faut respecter les demandes de droits de retraits (C'est leur choix)
Il y a eu d'autres cas similaires : http://bit.ly/f08jO2 .. Même Apple n'est pas contre, donc ... Pas de commentaires , on s'exécute !
Inscrit le 16/03/2009
1374 messages publiés
Et après ils viendrons se plaindre que sur ce genre de sites il n'y a plus que des blogueurs et plus du tout de pros

Pas très fufutes les mecs !


ColdFire
Inscrit le 27/05/2009
421 messages publiés
Et après ils viendrons se plaindre que sur ce genre de sites il n'y a plus que des blogueurs et plus du tout de pros

Pas très fufutes les mecs !


ColdFire


+1
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Novembre 2010
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12