Publié par Julien L., le Jeudi 21 Octobre 2010

DDOS : les Anonymous déconseillent d'attaquer Hadopi.fr

Le site Hadopi.fr va-t-il dormir tranquille ? Après le Parti pirate, c'est au tour de certains Anonymous de déconseiller la moindre attaque DDOS contre le site web officiel de la Haute Autorité. Ces derniers craignent qu'une attaque informatique serve à justifier une politique plus répressive encore.

Prévue le 5 novembre prochain à 15 heures, l'attaque informatique contre le site Hadopi.fr risque bien de ne jamais avoir lieu. En effet, la page web dédiée à l'opération Payback, opération visant à mener des attaques DDOS contre les sites des ayants droit et de leurs soutiens, a été mise à jour. Désormais, un message indique que le site "Hadopi.fr veut que le DDOS survienne ! C'est un piège".

Sur le compte Pastebin dédié à l'opération Payback, les responsables de ce mouvement expliquent les raisons les incitant à penser qu'une attaque DDOS contre Hadopi.fr serait une erreur. Selon eux, une attaque informatique contre ce site pourrait conduire à une riposte des autorités, grâce aux journaux de connexion Apache.

Dans un second temps, les Anonymous pensent que ces attaques seraient une occasion supplémentaire pour le gouvernement de défendre le principe d'une inspection profonde des paquets (DPI - Deep Packet Inspection) pour contrôler la nature des paquets transitant sur les réseaux des fournisseurs d'accès à Internet français. Une telle mesure pourrait compromettre.

"Si vous ne voulez pas être responsable du DPI et du filtrage d'Internet, ce qui conduirait finalement à une censure complète d'Internet, alors Hadopi.fr ne doit pas devenir une cible. Une attaque DDOS est ce qu'ils veulent, afin d'initier tout ce processus" est-il écrit. En somme, Hadopi.fr est une sorte de "pot de miel" informatique, dont la vulnérabilité servirait à piéger les pirates informatiques.

Dès la fin septembre, la Haute Autorité avait remarqué "un intérêt manifeste" pour ses serveurs, après avoir constaté plusieurs tentatives d'intrusions. Si le site n'a pour l'heure connu aucune attaque d'envergure, la Hadopi a néanmoins prévenu que l'infrastructure du site web était dimensionné pour encaisser un fort trafic naturel.

Le secrétaire général de la Haute Autorité, Eric Walter, avait également indiqué que le site n'était pas conçu pour résister à une attaque DDOS. Loin d'être anodine, cette phrase devait surtout éviter de réitérer la déplorable erreur de communication avec le site JaimeLesArtistes.fr. L'an dernier, le ministère de la culture avait affirmé sans trembler que le site était "super blindé". Avec le résultat que l'on sait.

Rappelons enfin que le Parti pirate français a également lancé un appel au calme. "Alors que des attaques par DDOS contre les serveurs de hadopi.fr et TMG se préparent, nous appelons leurs futurs auteurs à la raison et à l'engagement citoyen et/ou politique. Nous ne cautionnons pas ces attaques vaines et contre-productives, qui amènent de l'eau au moulin de nos adversaires, qui stigmatisent déjà les internautes et les criminalisent" était-il écrit dans un communiqué.

Publié par Julien L., le 21 Octobre 2010 à 17h21
 
42
Commentaires à propos de «DDOS : les Anonymous déconseillent d'attaquer Hadopi.fr»
Inscrit le 21/10/2010
405 messages publiés
Les Anonymous conseillent surtout d'attaquer des sites qui ne sont pas surveillés. Courageux, mais pas téméraires
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
opposant, le 21/10/2010 - 17:28

Les Anonymous conseillent surtout d'attaquer des sites qui ne sont pas surveillés. Courageux, mais pas téméraires

Ils conseillent surtout les stratégies ayant un impact.

Ce site Hadopi est effectivement bien trop pourri, il y a anguille sous roche.
[message édité par Goldoark le 22/10/2010 à 03:23 ]
Inscrit le 10/03/2009
26 messages publiés
Attaquer HADOPI.fr serait tendre la bâton pour se faire battre en effet. Je trouve cette décision assez sage, au contraire. Laissons cet organisme agir et démontrer de lui-même ce qui a été mainte fois démontré sur Numerama : son inutilité et son dépassement.... Le cinéma ne s'est jamais aussi bien porté (un exemple parmi d'autre) et HADOPI n'existait pas encore... Il faut que ça continue, HADOPI ou non. Trouvons des solutions, vu que la leur n'est pas adaptée...
Inscrit le 07/07/2010
6 messages publiés
Premier point :
Le truc de la riposte des autorités blahblahblah, imo c'est du flan.
Je vois mal avec quels moyens (et quelles compétences) les autorités pourraient lancer un payback-back (ou un pay-payback?) d'envergure.

Deuxième point :
Pas faux le coup du "je ne veux pas être de ceux par qui le Dpi est arrivé" mais bon...n'est ce pas dans les cartons du gouvernement ce truc?
Après ok les DDos c'est très très contestable mais y a un truc qui me gène dans le post d'Anonymous là. Bizarre, je traduis tout ce charabia par "on se laisse bouffer et wait and see".
Inscrit le 05/06/2009
478 messages publiés
Un DDOS par courrier pour contester le mail reçu et demander la liste des oeuvres soit-disant piratées est, lui possible Au lieu de s'attasuer au serveur apache il faut s'attaquer au service courrier
Inscrit le 22/09/2010
77 messages publiés
De toutes les façons ils trouveront une raison pour le DIP et le filtrage, DDOS ou non
Inscrit le 09/10/2008
3236 messages publiés
une censure d'internet serait tout aussi mal vu par les francais.
Inscrit le 07/07/2010
6 messages publiés
EDU, le 21/10/2010 - 17:45
une censure d'internet serait tout aussi mal vu par les francais.


Et puis quoi? Ils vont faire quoi les gens? Raler à la machine à café du taf? Appeler Bourdin et consorts? Ca empêchera d'autres lois du genre de passer?
Déjà que RSF a fait dégringoler la France dans son classement sur la liberté de la presse, je ne vois pas ce qui retiendrait nos élus (éwé) d'en remettre une couche.
Inscrit le 28/06/2006
2722 messages publiés
"inspection profonde des paquets"

C'est du vocabulaire de proctologue ?

Il faudrait trouver une autre formulation, je pense. Pourquoi pas "l'analyse des couches de trames", même si ça fait un peu gériatrique
Inscrit le 21/02/2005
372 messages publiés
@opposant, hors sujet, hadopi n'est en rien un site surveillé, c'est justement tout le contraire.

Sinon, de façon générale, je ne crois aux attaques DDOS sur un site et surtout pas sur un site comme l'HADOPI. Par contre sur des serveurs d'exploitation de TMG, OUI, ou à la rigueur, sur les sites web d'artistes "PRO-HADOPI".

Le top serait de reproduire, ce qui a été fait avec le cabinet d'avocats qui faisaient chanter les internautes.
[message édité par GammaGt le 21/10/2010 à 17:53 ]
Inscrit le 21/10/2010
2 messages publiés
Sage décision - Laissons Hadopi vivre et se développer le temps qu'il faudra pour constater, ou non, son utilité pour les créateurs d'oeuvres de l'esprit - films, musique, livres...

Et surtout, laissons le législateur (et donc les représentants du peuple) décider de son avenir.
C'est tout l'intérêt de nos démocraties occidentales.
Inscrit le 28/05/2009
1276 messages publiés
Très bonne décision de leur part.
Inscrit le 04/10/2005
1096 messages publiés
Tplm, le 21/10/2010 - 17:54
Sage décision - Laissons Hadopi vivre et se développer le temps qu'il faudra pour constater, ou non, son utilité pour les créateurs d'oeuvres de l'esprit - films, musique, livres...

Et surtout, laissons le législateur (et donc les représentants du peuple) décider de son avenir.
C'est tout l'intérêt de nos démocraties occidentales.


Oligarchie occidentale
Inscrit le 10/11/2008
3996 messages publiés
le DDOS qui doit faire mal c'est en 2012 dans les urnes et celui la il fortement encouragé de le faire avec intelligence et en grand nombre.

"le DDOS qui tue c'est dans les urnes pas sur le net"
Inscrit le 21/10/2010
405 messages publiés
GammaGt, le 21/10/2010 - 17:51
@opposant, hors sujet, hadopi n'est en rien un site surveillé, c'est justement tout le contraire.

Sinon, de façon générale, je ne crois aux attaques DDOS sur un site et surtout pas sur un site comme l'HADOPI. Par contre sur des serveurs d'exploitation de TMG, OUI, ou à la rigueur, sur les sites web d'artistes "PRO-HADOPI".

Le top serait de reproduire, ce qui a été fait avec le cabinet d'avocats qui faisaient chanter les internautes.


Ah bon, parce que tu crois vraiment que les flics ne sont pas en train de surveiller discrètement le site hadopi, prêts à collecter les IP de tous les couillons qui tenteront des attaques DDOS ?

Ensuite, je ne comprends pas bien ta phrase sur le cabinet d'avocats qui faisait chanter des internautes. Hadopi ne fait chanter personne.
Inscrit le 21/10/2010
405 messages publiés
ou à la rigueur, sur les sites web d'artistes "PRO-HADOPI"


Tu peux me dire à quoi ça sert des attaques DDOS contre le site de Michel Sardou ou Michel Polnaref ? Il n'y a vraiment qu'une poignée de fans absolus qui vont sur ces sites. Les autres, ils vont sur des sites qui leur permettent de télécharger ou acheter de la musique.

Pourquoi pas faire des attaques DDOS : mais contre des cibles médiatiques, contre des sites avec un fort trafic.


Pour faire un parallèle avec l'actualité : si tu veux faire parler de toi, il vaut mieux bloquer la raffinerie de Donges que bloquer la station service de la Rue de la République à Romorantin.
Inscrit le 12/09/2007
4118 messages publiés
Et il trouve quoi comme adresse ? Celle du proxy qui passe par un proxy qui passe par un proxy. Petit joueurs les anonymes pas si anonymes
Inscrit le 10/11/2008
3996 messages publiés
JJ2458, le 21/10/2010 - 18:09
le DDOS qui doit faire mal c'est en 2012 dans les urnes et celui la il fortement encouragé de le faire avec intelligence et en grand nombre.

"le DDOS qui tue c'est dans les urnes pas sur le net"

Ouais ! Votez pour Martine !
Lol. Juste lol.


ce propos n'engage que toi.

Pour en revenir au sujet dite du DPI qui sais tout et qui vois tout capable de "dire le droit" sur un réseau par commutation de paquet???????? je doute je recommande donc un voisinage illico de l'internet pour les nuls en trois épisodes dispo chez FDN.

Dans le sarkoware de sécurisation made in HADOPI installer sur un poste client peut être? ou un proxy HTTP transparent en sortie du réseau du FAI (horriblement couteux c'est pour cela que on les a virés entre autre) etc. etc.

le budget HADOPI risque d'être abyssale tout cout confondus (FAI contribuable et les titulaires du droit d'être et oui stupide car eux aussi cela va leur couter un max).
Inscrit le 21/10/2010
1 messages publiés
Cela dit si le gouvernement voulait que l'attaque DDOS ait lieu, elle aura lieu, et la paternité pourra être attribuée à la cible de son choix.
Raison très simple: l'anonymat est la "force" des Anonymous, voir d'un quelconque "hacker". Cependant c'est là également leur principale faiblesse. Et pour cause : comment prouver que X ne fait pas parti de ce groupe d'anonymes ? Par définition les membres ne sont pas connu. Dès lors il est très facile d'utiliser cet avantage pour "créer" un Anonymous.

Le gouvernement n'a qu'à planifier lui même l'attaque de son site et attribuer la paternité de l'attaque au groupe des Anonymous. Mesure qui sera renforcée par l'effet d'annonce des Anonymous selon laquelle, hadopi.fr devrait tomber à telle date.

Dès lors le gouvernement disposera alors de la "preuve" que les "hackers" sont dangereux dans cet internet "non-régulé" et obtiendront alors le parfait prétexte pour mettre en place une série de mesures visant à restreindre davantage les libertés individuelles.

Actuellement c'est ainsi que la majorité des décisions politiques sont prises après tout : un fait divers, une grosse dose de communication et hop, voilà la mesure inutile financée par les deniers publics sortie du chapeau gouvernemental.
Inscrit le 27/05/2009
426 messages publiés
Très bonne décision de leur part.


Tout à fait
Inscrit le 07/03/2006
2114 messages publiés
un bon DDOS aux cantonales suivi d'un epic DDOS en 2012.
Inscrit le 16/03/2009
335 messages publiés

"le DDOS qui tue c'est dans les urnes pas sur le net"


Un DDOS sur le net et dans les urnes, avec ça tu tue un troupeau de mammouths copyrightés sur la grotte de Lascaux.


L'idéal serait d'annoncer la semaine prochaine une autre cible, afin que l'adversaire ciblé n'y soit pas préparer.

Moi j'y foutrais volontiers ma main dans le peau de miel... Qu'ils essayent donc de surveiller le trafic, ça va être fun... Ca montrera définitivement que nous sommes dans une dictature, et alors là ça ne sera pas que les Anonymous qui monteront sur scène...
Inscrit le 02/04/2009
748 messages publiés
en meme temps ils attaquent minecraft.net... ce sont des gamins au final vu le niveau de reflexion...
Inscrit le 25/11/2009
1079 messages publiés
zanzibar, le 21/10/2010 - 19:06

en meme temps ils attaquent minecraft.net... ce sont des gamins au final vu le niveau de reflexion...


preuve ? Je vois pas pourquoi ils attaqueraient minecraft , qui est trop apprécié chez la plupart des anons !
Inscrit le 24/06/2008
21 messages publiés
Arkhein_lex, le 21/10/2010 - 18:45
Cela dit si le gouvernement voulait que l'attaque DDOS ait lieu, elle aura lieu, et la paternité pourra être attribuée à la cible de son choix.
Raison très simple: l'anonymat est la "force" des Anonymous, voir d'un quelconque "hacker". Cependant c'est là également leur principale faiblesse. Et pour cause : comment prouver que X ne fait pas parti de ce groupe d'anonymes ? Par définition les membres ne sont pas connu. Dès lors il est très facile d'utiliser cet avantage pour "créer" un Anonymous.

Le gouvernement n'a qu'à planifier lui même l'attaque de son site et attribuer la paternité de l'attaque au groupe des Anonymous. Mesure qui sera renforcée par l'effet d'annonce des Anonymous selon laquelle, hadopi.fr devrait tomber à telle date.

Dès lors le gouvernement disposera alors de la "preuve" que les "hackers" sont dangereux dans cet internet "non-régulé" et obtiendront alors le parfait prétexte pour mettre en place une série de mesures visant à restreindre davantage les libertés individuelles.

Actuellement c'est ainsi que la majorité des décisions politiques sont prises après tout : un fait divers, une grosse dose de communication et hop, voilà la mesure inutile financée par les deniers publics sortie du chapeau gouvernemental.


ça serait une déclaration de guerre pure et simple...
Inscrit le 11/08/2009
157 messages publiés
Wubai, le 21/10/2010 - 19:38
Arkhein_lex, le 21/10/2010 - 18:45
Cela dit si le gouvernement voulait que l'attaque DDOS ait lieu, elle aura lieu, et la paternité pourra être attribuée à la cible de son choix.
Raison très simple: l'anonymat est la "force" des Anonymous, voir d'un quelconque "hacker". Cependant c'est là également leur principale faiblesse. Et pour cause : comment prouver que X ne fait pas parti de ce groupe d'anonymes ? Par définition les membres ne sont pas connu. Dès lors il est très facile d'utiliser cet avantage pour "créer" un Anonymous.

Le gouvernement n'a qu'à planifier lui même l'attaque de son site et attribuer la paternité de l'attaque au groupe des Anonymous. Mesure qui sera renforcée par l'effet d'annonce des Anonymous selon laquelle, hadopi.fr devrait tomber à telle date.

Dès lors le gouvernement disposera alors de la "preuve" que les "hackers" sont dangereux dans cet internet "non-régulé" et obtiendront alors le parfait prétexte pour mettre en place une série de mesures visant à restreindre davantage les libertés individuelles.

Actuellement c'est ainsi que la majorité des décisions politiques sont prises après tout : un fait divers, une grosse dose de communication et hop, voilà la mesure inutile financée par les deniers publics sortie du chapeau gouvernemental.


ça serait une déclaration de guerre pure et simple...


Encore faudrait-il reussir a savoir si c'est bien le gouvernement qui c'est auto attaqué pour faire porté le chapeau au "hacker", il faudrait donc sniffer le site de l'HADOPI ce jour meme.
Pour ma part j'espere que le gouvernement et tout leurs copain on bien reflechit a un truc : Si jamais internet devient un lieu sans liberté je ne vois plus trop l'interet de s'en servir. De ce fait si plus personne n'a interet a aller sur internet il est hors de question qu'on "leur" laisse! Et se serait vraiment dommage qu'ils est plus accés a la bourse vu que les transactions boursières sont completement informatisé!

Enfin moi jdis ca...
Inscrit le 29/04/2010
393 messages publiés
Les comms de numérama ont quelques choses de savoureux...
Quand le Parti Pirate Fr déconseille les attaques de DDOS sur les sites comme hadopi.fr on hurle au manque de courage, mais quand ca vient des anonymous c'est de la sagesse...
Inscrit le 24/06/2008
21 messages publiés
@Ganonleboucher:
tu as raison encore faut il savoir de qui ça vient vraiment.
mais ce qui est sur c'est que cela entrainerais surement une réponse,d'où mes propos. et comme tu dis pourquoi "leur" laisser?
maintenant ce n'est qu'a l'échelle de la France.mais si la liberté du net tombe définitivement, ça ne sera pas la seule! d'ou mon commentaire

"ils étaient partis chercher un sandwich aux merguez et ils ne revinrent jamais"
Inscrit le 13/08/2010
8066 messages publiés
Jarno77, le 21/10/2010 - 18:45
Très bonne décision de leur part.


Bof, pas d'accord

Tout à fait
Inscrit le 26/08/2010
4 messages publiés
Ie gouvernement trouvera d'autre excuse pour justifier une politique plus répressive...
Inscrit le 08/10/2010
2 messages publiés
Pff ils vont faire passer le DPI avec le classique Pédo-nazi-hippies-pirate-mangeur d'enfants-violeur-assassin-multirecidivstes-surentrainer-dangereux-fait peur dans le noir....
Bref rien de très nouveau et toujours du très haut niveau pour ce gouvernement...
Inscrit le 28/07/2004
1241 messages publiés
Donc, comme d'habitude, il faut s'auto-censurer et s'auto-contrôler et baisser son pantalon, en face ils ne font rien de tout ça, pourquoi tout le temps se soumettre, de son propre fait en plus?
Inscrit le 03/10/2008
1379 messages publiés
rotabla, le 21/10/2010 - 23:09
Donc, comme d'habitude, il faut s'auto-censurer et s'auto-contrôler et baisser son pantalon, en face ils ne font rien de tout ça, pourquoi tout le temps se soumettre, de son propre fait en plus?

Ne pas attaquer un site, tu appelles ça "s'auto-censurer" et "baisser son pantalon"?

Quand je ne suis pas d'accord avec un article de Numerama, je ne lance pas une attaque DOS contre le site. Ce n'est pas pour autant que j'ai l'impression de baisser mon pantalon.
Inscrit le 20/02/2009
959 messages publiés
J'ai quand-même un peu de mal à les comprendre. Ils ont peur qu'une attaque sur hadopi.fr ne serve de prétexte, mais n'est-ce pas trop tard? Dans les pays attaqués, ils pourraient s'en servir pour prétexter des lois, et si hadopi.fr ne l'est pas, qu'est-ce qui les empêchent de citer les autres attaques en exemples?
Inscrit le 09/07/2008
1100 messages publiés
GammaGt, le 21/10/2010 - 17:51
Sinon, de façon générale, je ne crois aux attaques DDOS sur un site et surtout pas sur un site comme l'HADOPI. Par contre sur des serveurs d'exploitation de TMG, OUI, ou à la rigueur, sur les sites web d'artistes "PRO-HADOPI".

Les gens assument leurs opinions donc la réaction logique c'est de leur matraquer la gueule à coup d'attaque DDOS.
Ca va hurler au scandale à la moindre loi liberticide mais finalement ça rêve d'une bonne vieille dictature.
Inscrit le 20/10/2010
14 messages publiés
C'est une bonne décision.
Au contraire, j'irai même jusqu'à dire que si une chose à l'hadopi doit fonctionner, c'est leur site ! C'est une formidable vitrine de la bêtise de cette loi et de l'incompétence de ceux qui l'ont mise en place.

Quand d'honnêtes gens (français moyen, pas trop au courant des questions numériques) recevront par milliers leur lettre recommandée Hadopi, et voudront se renseigner sur les "logiciels de sécurisation", savoir de quoi on les accuse, etc. en se connectant sur le site hadopi, il vont bien sûr tomber sur cette farce qui ne les aidera en rien. et là c'est le 2ème effet kisscool assuré. Pour ceux qui croyaient encore aux bienfaits de cette loi, ça va commencer à paniquer, et s'énerver envers leurs élus et le gouvernement qui ont voté ce bouzin.

Alors que si le site ne marche pas, qu'on leur dit "c'est la faute des pirates si on peut pas vous aider sinon vous pensez bien qu'on l'aurait fait", et bien ce serait retirer une énorme épine du pied de l'hadopi.

je ne pensais pas avoir à dire ça un jour mais : vive le site de l'hadopi !!!
Inscrit le 20/10/2010
14 messages publiés
Arkhein_lex, le 21/10/2010 - 18:45
Cela dit si le gouvernement voulait que l'attaque DDOS ait lieu, elle aura lieu, et la paternité pourra être attribuée à la cible de son choix.
Raison très simple: l'anonymat est la "force" des Anonymous, voir d'un quelconque "hacker". Cependant c'est là également leur principale faiblesse. Et pour cause : comment prouver que X ne fait pas parti de ce groupe d'anonymes ? Par définition les membres ne sont pas connu. Dès lors il est très facile d'utiliser cet avantage pour "créer" un Anonymous.

Le gouvernement n'a qu'à planifier lui même l'attaque de son site et attribuer la paternité de l'attaque au groupe des Anonymous. Mesure qui sera renforcée par l'effet d'annonce des Anonymous selon laquelle, hadopi.fr devrait tomber à telle date.

Dès lors le gouvernement disposera alors de la "preuve" que les "hackers" sont dangereux dans cet internet "non-régulé" et obtiendront alors le parfait prétexte pour mettre en place une série de mesures visant à restreindre davantage les libertés individuelles.

Actuellement c'est ainsi que la majorité des décisions politiques sont prises après tout : un fait divers, une grosse dose de communication et hop, voilà la mesure inutile financée par les deniers publics sortie du chapeau gouvernemental.


entièrement d'accord !

les opérations false flag www.fr.wikipedia.org/wiki/False_flag , même les plus grossières, n'ont jamais aussi bien marché sur le peuple, avec l'appui des médias de masse en guise de vaseline, c'est tellement plus facile.
Inscrit le 21/01/2005
368 messages publiés
"Il ne faut pas s'attaquer à Hadopi sinon ils vont jouer les victimes."

Bon et ensuite ? Faut arrêter toute contestation sinon ils vont jouer les victimes ? Faut devenir de bons citoyens obéissants sinon ils vont jouer les victimes ? Faut baisser son pantalon et se pencher en avant sinon ils vont jouer les victimes ?

Je comprends pas le raisonnement.
Inscrit le 29/04/2009
1494 messages publiés
- Ce qu'il convient de faire , surtout ... c'est de bien sécuriser votre connexion web et de mettre à l'abri votre IP : préférez Firefox à IE !
Laissez dire Anonymous, mais restez à l'écart & n'essayez pas de les imiter ...et je leur fais confiance pour agir !
- La sagesse d'Arkhein_lex, est bonne conseillère ...sauf pour l'affaire des Retraites ! On n'a en face de nous un chef d'Etat clientéliste, vis à vis des "marchés" & des "lobbies" aussi !
http://www.marianne2...es_a198752.html
donc rien d'étonnant ...
Inscrit le 22/10/2010
1 messages publiés
Et pis bon... le site hadopi.fr se suffit à lui même pour se discréditer... Pas besoin de le mettre en carafe
Inscrit le 02/09/2010
201 messages publiés
Le top serait que des hackers s'infiltrent chez TMG et qu'ils remplacent les adresses IP des Français lambda par les IP de l'Élysée, de l'HADOPI, de la police, de la gendarmerie et des différents ministères...

Ce serait marrant qu'ils se fassent couper leur connexion Internet...
Inscrit le 20/09/2010
203 messages publiés
Tplm, le 21/10/2010 - 17:54
Et surtout, laissons le législateur (et donc les représentants du peuple) décider de son avenir.
C'est tout l'intérêt de nos démocraties occidentales.


Ou passons-nous de représentants tout court !

Car quand on voit leur degré de compétence, on se demande si on ne ferait pas mieux de se passer d'eux pour prendre les décisions qui nous concernent, non ?

J'avais cru comprendre que c'était ça l'utilité et l'objectif de 1789 mais bon, j'ai du confondre : il s'agissait sans doute de réactualiser l'absolutisme...
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Octobre 2010
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
1 2 3 4 5 6 7