Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 20 Septembre 2010

HADOPI : la CNIL avait dénoncé l'absence de contrôle de TMG !

Dans son rapport rédigé sur l'autorisation des collectes d'adresses IP par les ayants droit sur les réseaux P2P, la CNIL avait dénoncé l'absence de contrôle des procédures suivies par leur prestataire TMG, qui aboutit à une sanction quasi automatique et aveugle par l'Hadopi. Elle a pourtant autorisé la riposte graduée.

C'est à se demander comment, autrement que par pression politique, la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) a pu accepter d'autoriser la collecte des adresses IP nécessaire à la mise en œuvre de l'Hadopi. En effet, PC Inpact a publié ce lundi le rapport établi pour l'examen des demandes d'autorisation de collectes d'adresses IP sur les réseaux P2P par la SCPP, la SPPF, la SDRM, et la SACEM. Il laisse songeur sur l'abandon du rôle de la CNIL, qui se doit d'être le garant du respect des libertés et de l'équilibre des traitements automatisés de données.

Dans son rapport, la CNIL constate en effet elle-même que l'équilibre n'est pas respecté, tant le système est disproportionné par rapport aux contrôles exercés. Il rappelle d'abord que ce sont les agents assermentés des sociétés d'ayants droit qui vont valider les constatations d'infractions, faites par la société nantaise Trident Media Guard (TMG). Ils doivent ensuite signer les saisines envoyées à l'Hadopi, qui elle-même les relaye aux FAI pour qu'ils renvoient le nom des abonnés correspondants en vu de les avertir.

Mais c'est là que le bât blesse :

Le système proposé laisse peu de marges d'appréciation aux agents assermentés, qui sont chargés de constater les potentielles infractions et saisir la Hadopi. Vu le nombre élevé de saisines prévues (25 000 par jour dans un premier temps, puis 150 000 par jour), il est impossible que les agents assermentés vérifient les constatations une à une. Pour autant, le système ne prévoit pas de procédure particulière, par exemple par échantillonnage, pour qu'un agent puisse détecter des anomalies dans une session de collecte. Votre rapporteur regrette qu'une telle procédure ne soit pas mise en place.

Par ailleurs, l'action de la Hadopi se limitera à accepter ou refuser les constats transmis, sans possibilité de les vérifier. Les premières étapes de la " riposte graduée " (envoi d'email et de lettre recommandée) reposeront donc uniquement sur la collecte opérée par le système de TMG. Votre rapporteur considère qu'il serait préférable que le système de collecte soit " homologué " par un tiers de confiance, pour renforcer la sécurité juridique des constats.

La CNIL a donc constaté que les ayants droit faisaient ce qu'ils voulaient, dans une chambre noire incontrôlée, où la fiabilité des collectes d'adresses IP n'est pas vérifiée. "Les seules procédures d'audit prévues sur le système de TMG sont des audits internes trimestriels par les (sociétés de gestion)", note la CNIL. Et pourtant, elle a donné son accord.

Selon nos informations, l'Hadopi a elle-même prévu de procéder à des audits de TMG dans les mois à venir. Mais peut-on vraiment dire qu'il s'agirait-là d'un tiers de confiance ?

Publié par Guillaume Champeau, le 20 Septembre 2010 à 11h45
 
51
Commentaires à propos de «HADOPI : la CNIL avait dénoncé l'absence de contrôle de TMG !»
Inscrit le 16/12/2009
943 messages publiés
Ca laisse rêveur. Est ce que ça marche pour le défaut de sécurisation?
"J'ai fait vérifier ma machine par un tiers de confiance pour voir si elle est protégée."
"Et qui est ce tiers?"
"Ben... moi."
Inscrit le 07/05/2010
51 messages publiés
On est pas dans la merde! Il faut vraiment tout faire pour que cette loi ne soit pas appliqué.
Inscrit le 21/02/2006
124 messages publiés
Le pire, c'est que je suis sûr que c'est assez révélateur de ce qui fait (en douce parce que y a pas l'écho médiatique d'Hadopi derrière) sur pas mal d'autres lois. Bref, les contre-pouvoirs qui capitulent sous la pression, ça la fout mal.
Inscrit le 10/05/2010
16 messages publiés
"elle a pourtant autoriser"

J'adore les articles de Numérama, vraiment, mais j'en ai vraiment marre de lire des fautes de français aussi grossières.
Inscrit le 13/08/2002
24764 messages publiés
robin_de_vaucelles, le 20/09/2010 - 12:00
"elle a pourtant autoriser"

J'adore les articles de Numérama, vraiment, mais j'en ai vraiment marre de lire des fautes de français aussi grossières.


Désolé, corrigé.
Inscrit le 03/09/2010
193 messages publiés
"Sur le volet préventif :
ï€ en l'état actuel de la législation, les fournisseurs d'accès à internet ne sont pas autorisés à conserver les données de connexion des internautes pour envoyer des messages pédagogiques pour le compte de tiers"

+

"En revanche, en ce qui concerne l'envoi de messages pédagogiques, l'analyse retenue par la CNIL a été validée par le Conseil d'Etat. Ce dernier indique ainsi que c'est à bon droit que la Commission a considéré que ces envois étaient illégaux dans la mesure où ils ne relèvent pas des cas de figure où les fournisseurs d'accès à internet sont autorisés à conserver les données de connexion des internautes."

Quelqun peut-il m'éclairer sur ce point svp.

J'aimerais savoir est ce que ça veut dire que les FAI ne sont pas autorisés à conserver les informations de connections de leurs abonnées ? ou bien qu'ils ne sont pas autorisés à les conserver "pour envoyer des messages préventifs" ?
ouf !!!
enfin, depuis le temps qu'on le dit ...
[message édité par superadmin le 20/09/2010 à 12:46 ]
Inscrit le 21/07/2010
682 messages publiés
En gros, les ayants droits peuvent ajouter des listings d'adresses IP à tout va pour accroitre la peur du gendarme, condamner des innocents, et faire accepter les mouchards et le filtrage...

Parano, moi ? Nooon.
Inscrit le 16/10/2009
261 messages publiés
A la première lettre recommandée :
Suppression du prélèvement automatique bancaire et lettre recommandée de résiliation.
S'il y a seulement 1000 résiliations par jour, le résultat ne se fera pas attendre.
Inscrit le 09/02/2009
1815 messages publiés
Cela va faire les pieds à tous ceux qui disaient que le système de collecte d'IP serait fiable (Enter, Malaga, VIDEOCLUB, etc...)
Il me tarde de les voir accusés à tort par la Hadopi, s'appuyant sur un relevé de TMG effectué à la va-vite
Inscrit le 16/08/2010
1280 messages publiés
eax13, le 20/09/2010 - 12:49
En gros, les ayants droits peuvent ajouter des listings d'adresses IP à tout va pour accroitre la peur du gendarme, condamner des innocents, et faire accepter les mouchards et le filtrage...

Parano, moi ? Nooon.


Il vont surtout pouvoir ajouter "à la main" sans aucun contrôle un gêneur.
Imaginons un blogueur, un syndicaliste, un adversaire politique, un penseur influent qui dénonce les magouilles mais toujours sur la fil du rasoir sans dire un seul mot de trop qui pourrait le faire traîner devant les tribunaux. Un petit coup d'hadopi, lettre recommandée toussa et hop on lui coupe le net et donc la parole.

Le pen l'a rêvé, sarko l'a fait.
Inscrit le 16/07/2004
913 messages publiés
*biiiiiiip*

John Spartan,vous avez une amende de 1500€ pour infraction au droit d'auteur pour avoir fredonné une chanson a succès.
Inscrit le 19/06/2009
446 messages publiés
eax13, le 20/09/2010 - 12:49
En gros, les ayants droits peuvent ajouter des listings d'adresses IP à tout va pour accroitre la peur du gendarme, condamner des innocents, et faire accepter les mouchards et le filtrage...

Parano, moi ? Nooon.


Surtout quand on sait que certaines boites privés (dont certaines appartenant à Thierry Lhermite il me semble) font déjà de la collecte d'IP, je trouve que ça sens les milices du net...

Je rêve d'un moyen de plomber la HADOPI d'adresse IP des différents ministères...
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
DarKCaLLiSTo, le 20/09/2010 - 13:07
*biiiiiiip*

John Spartan,vous avez une amende de 1500€ pour infraction au droit d'auteur pour avoir fredonné une chanson a succès.


*Biiip*

DarkCalisto, vous avez 3 ans de prison avec sursis assorti d'une amende de 30'000€ et de la coupure de votre accès internet pour une période d'un an révolu pour avoir cité, sans permission de l'auteur, une oeuvre protégré par le droit d'auteur.
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
Mais sinon, c'est quoi déjà le P2P ?
Inscrit le 16/07/2004
913 messages publiés
qaruk.zurack, le 20/09/2010 - 13:12
DarKCaLLiSTo, le 20/09/2010 - 13:07
*biiiiiiip*

John Spartan,vous avez une amende de 1500� pour infraction au droit d'auteur pour avoir fredonné une chanson a succès.


*Biiip*

DarkCalisto, vous avez 3 ans de prison avec sursis assorti d'une amende de 30'000� et de la coupure de votre accès internet pour une période d'un an révolu pour avoir cité, sans permission de l'auteur, une oeuvre protégré par le droit d'auteur.


Hmmm... Récalcitrante la bestiole.

$sudo -s
#rm -rf /

L'homme a encore vaincue la machine. \o/
[message édité par DarKCaLLiSTo le 20/09/2010 à 13:26 ]
Inscrit le 21/07/2010
682 messages publiés
Le moyen le plus efficace pour diffuser des fichiers (même légaux), surtout en entreprise.
Inscrit le 09/02/2009
1815 messages publiés
eax13, le 20/09/2010 - 13:31
Le moyen le plus efficace pour diffuser des fichiers (même légaux), surtout en entreprise.

Pilotes ASUS : http://www.pcinpact....nt-p2p.htm?vc=1
Inscrit le 08/09/2003
4580 messages publiés
Donc, la question du jour est : A quoi sert la CNIL ?
La plupart des députés de droites n'osent plus, depuis longtemps, oser contredire le gouvernement. Il en va de même de certains hommes de gauche.
C'est maintenant aux organismes tels que la CNIL de fermer leur gueule et de dire Amen aux ordres du gouvernement.
Ne reste plus qu'à prendre le pouvoir de la justice, ce qui semble être en marche avec les nouveaux projets de loi que nous prépare le gouvernement.
Perso, j'appelle ça un gouvernement autoritaire ; quelle est la prochaine étape ?
Inscrit le 22/09/2009
92 messages publiés
si on peut prouver techniquement sa bonne foi,je me demande si je peux attaquer mon fai pour denonciation calomnieuse.
hadopi n'a pas a justifier ses accusations mais le fai en donnant des informations personnels a une entreprises privé entre dans une système tres a la limite de la légalité. et c'est a elle juridiquement de prouvé devant un tribunal que l'utilisateur a fait ce que pretend hadopi.
Inscrit le 02/09/2009
343 messages publiés
C'est cool, ça rendra encore plus simple de faire acquitter les internautes .
Inscrit le 20/08/2010
952 messages publiés
trismus37, le 20/09/2010 - 12:51
A la première lettre recommandée :
Suppression du prélèvement automatique bancaire et lettre recommandée de résiliation.
S'il y a seulement 1000 résiliations par jour, le résultat ne se fera pas attendre.


Il n'y a, en effet, que lorsqu'on touche au pognon que certain commencent à comprendre.
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
"Pression politique" : joli mot pour "corruption" / "chantage" / "abus de pouvoir".
Inscrit le 05/05/2009
1192 messages publiés
Et après alex vient pleurer parce qu'on lui fait pas confiance...
Quelle ordure, comme tous les autres...
Inscrit le 15/04/2010
887 messages publiés
Bande de pourris !!!!!!!!!!!! OU .... pourriture sur pieds !!!!!!!
Inscrit le 15/04/2010
887 messages publiés
qaruk.zurack, le 20/09/2010 - 13:24
Mais sinon, c'est quoi déjà le P2P ?


C'EST ????????????? Noooonnnn ! C'ETAIT !!!!!!!!!!!!!!
Inscrit le 04/10/2005
1096 messages publiés
La justice automatique, aveugle et aléatoire...
Inscrit le 26/08/2010
751 messages publiés
C'est quoi ce rapport ?

1ère page :

ANNEXES
1) Projet de délibération n° 2010-XXX du 10 juin 2010 modifiant l'autorisation de mise en ?uvre par la SCPP d'un traitement de données à caractère personnel ayant pour finalité la recherche et la constatation des délits de contrefaçon commis via les réseaux d'échanges de fichiers dénommés " peer to peer " ;
2) Projet de délibération n° 2010-XXX du 10 juin 2010 modifiant l'autorisation de mise en ?uvre par la SPPF d'un traitement de données à caractère personnel ayant pour finalité la recherche et la constatation des délits de contrefaçon commis via les réseaux d'échanges de fichiers dénommés " peer to peer " ;
3) Projet de délibération n° 2010-XXX du 10 juin 2010 modifiant l'autorisation de mise en ?uvre par la SDRM d'un traitement de données à caractère personnel ayant pour finalité la recherche et la constatation des délits de contrefaçon commis via les réseaux d'échanges de fichiers dénommés " peer to peer " ;
4) Projet de délibération n° 2010-XXX du 10 juin 2010 modifiant l'autorisation de mise en ?uvre par la SACEM d'un traitement de données à caractère personnel ayant pour finalité la recherche et la constatation des délits de contrefaçon commis via les réseaux d'échanges de fichiers dénommés " peer to peer " ;

4 fois la même "annexe". Et en plus, en référence aux projets de délibération n°2010-xxx.
xxx ??? Quel super numéro ...

Dans les propriétés du document Word

Auteur : Madame Johanna CARVAIS, attachée au service des affaires juridiques;Monsieur Bertrand PAILHES, ingénieur-expert au service de l'expertise

Mais le rapport est signé "Monsieur Emmanuel de GIVRY, Vice-président délégué, rapporteur"

Et le dernier enregistrement du document a été fait par ETT, ce qui ne correspond ni aux initiales de Mme Carvais, ni à celles de Messieurs Pailhes ou de Givry.

A de nombreuses reprises dans le texte :
Votre rapporteur regrette ceci ... Votre rapporteur rappelle cela ...

Comment un document censé être écrit par le rapporteur peut-il contenir des phrases disant "votre rapporteur ..." ?
Et si c'est un rapport écrit par un autre personnel de la CNIL, il ne dirait pas "votre rapporteur", mais "notre rapporteur".

Extrait
Pour rappel, le traitement fonctionne de la manière suivante. Les SPRD définissent une liste [...] de référence sur lesquels les constats porteront. Le prestataire TMG calcule pour chaque titre une empreinte musicale unique, qui permettra d'identifier les fichiers illicites partagés identiques aux titres originaux. Chaque jour, TMG collecte auprès des utilisateurs les fichiers illicites identifiés et enregistre l'adresse IP de l'utilisateur qui a mis à disposition le fichier pour constituer un " incident ". [...] La base des incidents est transmise aux agents assermentés des SPRD, qui valident les constatations et signent les saisines. Seules les saisines signées par les agents assermentés sont alors transmises par TMG à la Hadopi. Pour les requêtes judiciaires, la transmission des constats est faite par les sociétés de perception et de répartition des droits.


A quoi correspondent les "[...]" ? A quel texte supprimé correspondent-ils ? A quel texte de référence correspondent-ils ?

Bref, d'où sort ce rapport ? Qui l'a écrit ?

Et pourquoi l'article de Numerama n'explique pas que les relevés porteront sur une empreinte unique du fichier à télécharger ?
[message édité par malaga le 20/09/2010 à 15:29 ]
Inscrit le 13/04/2007
8712 messages publiés
malaga, le 20/09/2010 - 15:26


Et pourquoi l'article de Numerama n'explique pas que les relevés porteront sur une empreinte unique du fichier à télécharger ?



Et pourquoi le rapport fait-il état de l'absence d'homologation et de contrôle des "outils" utilisés par TMG ?


Toi qui aimes faire la comparaison entre les contrôles routiers de vitesse (quand il ne s'agit pas des contrôles sur l'hygiène dans la restauration...) et la surveillance de l'internet, ne penses-tu pas que les avocats des internautes qui contesteront ces relevés, vont se régaler ?



Inscrit le 12/09/2007
4145 messages publiés
malaga, le 20/09/2010 - 15:26

C'est quoi ce rapport ?


Si tu sais lire :
Le rapporteur est Monsieur Emmanuel de GIVRY, Vice-président délégué.
Il fait bosser des gens qui y connaissent quelque chose : Monsieur Bertrand PAILHES et Madame Johanna CARVAIS.
Il emploi la formule « votre rapporteur » pour ne pas employé « je », Il fait le rapport pour les pontes de la CNIL.
Le doc est passé par la censure « ETT » d’où les points de suspension.
Tu comprends ? Ou faut encore t’expliquer ?
Inscrit le 13/05/2007
153 messages publiés
TotoRhino, le 20/09/2010 - 13:49
Donc, la question du jour est : A quoi sert la CNIL ?
La plupart des députés de droites n'osent plus, depuis longtemps, oser contredire le gouvernement. Il en va de même de certains hommes de gauche.
C'est maintenant aux organismes tels que la CNIL de fermer leur gueule et de dire Amen aux ordres du gouvernement.
Ne reste plus qu'à prendre le pouvoir de la justice, ce qui semble être en marche avec les nouveaux projets de loi que nous prépare le gouvernement.
Perso, j'appelle ça un gouvernement autoritaire ; quelle est la prochaine étape ?


Un nouvel empire avec Sarko comme empreur Napoléon IV.
Inscrit le 09/10/2008
3236 messages publiés
quel boxon cette LOI lol...

la CNIL est pied et poind lié par l'état.. ca date pas d'hier...

un bon gros bourbier jurique.. la peur du gendarme .. ? lol... pas trop vu que c'est déjà dans le mur avant davoir commencer..

juridiquement nous avons assez d'armes poru faire tomber la chose au 1er mail..

c'est con quand même d'avoir dépenser au temps pour aussi peu
Inscrit le 09/10/2008
3236 messages publiés
TOUKO, le 20/09/2010 - 13:50
C'est cool, ça rendra encore plus simple de faire acquitter les internautes .


et oui... tant mieux en même temps.. mais c'est grave la..

la MILICE Privé je disait et bien la voilà sans controle droit au BUT
Inscrit le 26/08/2010
751 messages publiés
Et pourquoi le rapport fait-il état de l'absence d'homologation et de contrôle des "outils" utilisés par TMG ?

Toi, tu devrais déjà commencer par apprendre à lire. Reprend mon post et répond à cette question : "Qui est l'auteur de ce rapport ?"

ne penses-tu pas que les avocats des internautes qui contesteront ces relevés, vont se régaler ?

Tu es Madame Soleil ? Tu vois dans l'avenir ?
Inscrit le 13/04/2007
8712 messages publiés
malaga, le 20/09/2010 - 16:09

Et pourquoi le rapport fait-il état de l'absence d'homologation et de contrôle des "outils" utilisés par TMG ?

Toi, tu devrais déjà commencer par apprendre à lire. Reprend mon post et répond à cette question : "Qui est l'auteur de ce rapport ?"

ne penses-tu pas que les avocats des internautes qui contesteront ces relevés, vont se régaler ?

Tu es Madame Soleil ? Tu vois dans l'avenir ?



Non, mais je connais la façon dont fonctionne encore la justice de mon pays.

Cette absence d'homologation et de contrôle de l'outil qui effectue les relevés, ben tu vois, je n'imagine pas un juge soutenir la fiabilité de l'outil en question, sans demander préalablement la nomination d'un expert "tiers impartial".

A moins, et c'est le plus probable, qu'il ne donne pas suite aux poursuites.

Malgré tout ce que tu peux penser, les juges dans leur extrême majorité font encore bien leur boulot .
[message édité par Natasha le 20/09/2010 à 16:20 ]
Inscrit le 26/08/2010
751 messages publiés
C'est maintenant aux organismes tels que la CNIL de fermer leur gueule et de dire Amen aux ordres du gouvernement.


Quand, le lundi, la CNIL (le conseil d'Etat, le conseil constitutionnel, les juges, -- rayez la mention inutile) désapprouve le gouvernement, vous êtes tous à les louer d'oser résister et d'être un contre-pouvoir.
Quand, le mardi, la CNIL (le conseil d'Etat, le conseil constitutionnel, les juges, -- rayez la mention inutile) désapprouve le gouvernement, vous êtes tous à les vouer aux gémonies en les traitant de laquais du pouvoir.

Parfois, j'ai l'impression de lire ici des émules de Sarkozy ou Hortefeux qui hurlent parce qu'un juge a osé rendre une décision contraire à leurs convictions.

Ca manque un peu de cohérence. Et si tous ces gens faisaient tout simplement leur travail, du mieux qu'ils peuvent, avec les moyens qu'ils ont et en essayant d'appliquer au mieux les textes de lois.
Inscrit le 08/09/2003
4580 messages publiés
malaga, le 20/09/2010 - 16:15

C'est maintenant aux organismes tels que la CNIL de fermer leur gueule et de dire Amen aux ordres du gouvernement.


Quand, le lundi, la CNIL (le conseil d'Etat, le conseil constitutionnel, les juges, -- rayez la mention inutile) désapprouve le gouvernement, vous êtes tous à les louer d'oser résister et d'être un contre-pouvoir.
Quand, le mardi, la CNIL (le conseil d'Etat, le conseil constitutionnel, les juges, -- rayez la mention inutile) désapprouve le gouvernement, vous êtes tous à les vouer aux gémonies en les traitant de laquais du pouvoir.

Parfois, j'ai l'impression de lire ici des émules de Sarkozy ou Hortefeux qui hurlent parce qu'un juge a osé rendre une décision contraire à leurs convictions.

Ca manque un peu de cohérence. Et si tous ces gens faisaient tout simplement leur travail, du mieux qu'ils peuvent, avec les moyens qu'ils ont et en essayant d'appliquer au mieux les textes de lois.

Question cohérence, ton post n'en est pas un exemple flagrant. Mais t'inquiètes, les lecteurs que tu compares si aimablement à Sarkozy et autre Hortefeux ont réussi à comprendre où tu voulais en venir.

Le problème avec toi, mégalo, c'est que tu ne peux pas faire un post sans traiter ceux qui laissent des commentaires. Que tu rebondisses sur ce qui est écrit, c'est une chose, mais que tu passes ton temps à traiter des raisons qui peuvent pousser les gens à écrire ce qu'ils écrivent, franchement, on en a rien à foutre.

Maintenant, les informations révélées dans cette news sont assez incroyables : Pourquoi cette contradiction dans l'attitude de la CNIL ? Qu'est-ce qui l'a poussé à cette confusion ?

Alors oui, lorsqu'une institution, déclarée comme indépendante, dont la destiné est de veiller au respect de l'identité humaine, de la vie privée et des libertés du citoyen fait son job, on crie à la victoire.
Et très logiquement, lorsqu'elle a une attitude ambigüe où elle dénonce sans sanctionner, on gueule. Incroyable, non ?

Dans ce cas bien précis, ce n'est pas nous qui sommes des girouettes, mais belle et bien la CNIL !
[message édité par TotoRhino le 21/09/2010 à 00:23 ]
Inscrit le 10/09/2010
563 messages publiés
Natasha, le 20/09/2010 - 16:18
malaga, le 20/09/2010 - 16:09

Et pourquoi le rapport fait-il état de l'absence d'homologation et de contrôle des "outils" utilisés par TMG ?

Toi, tu devrais déjà commencer par apprendre à lire. Reprend mon post et répond à cette question : "Qui est l'auteur de ce rapport ?"

ne penses-tu pas que les avocats des internautes qui contesteront ces relevés, vont se régaler ?

Tu es Madame Soleil ? Tu vois dans l'avenir ?



Non, mais je connais la façon dont fonctionne encore la justice de mon pays.

Cette absence d'homologation et de contrôle de l'outil qui effectue les relevés, ben tu vois, je n'imagine pas un juge soutenir la fiabilité de l'outil en question, sans demander préalablement la nomination d'un expert "tiers impartial".

A moins, et c'est le plus probable, qu'il ne donne pas suite aux poursuites.

Malgré tout ce que tu peux penser, les juges dans leur extrême majorité font encore bien leur boulot .


Oui tu as raison...on a vu comment ils libèrent les tueurs en série..les violeurs...et les braqueurs de banques ces dernier temps...MDR
Inscrit le 09/02/2009
1815 messages publiés
salomon191159, le 20/09/2010 - 16:29

Oui tu as raison...on a vu comment ils libèrent les tueurs en série..les violeurs...et les braqueurs de banques ces dernier temps...MDR

Ne t'en déplaise, ils ne font qu'appliquer la loi . . .
Inscrit le 10/09/2010
182 messages publiés
je supprime
[message édité par test000000 le 17/10/2010 à 01:26 ]
Inscrit le 13/04/2007
8712 messages publiés
test000000, le 20/09/2010 - 16:45

quand tu veux tu as la politesse de me répondre salomon :
http://www.numerama....ost__p__1249508



Ben non !

Je ne réponds pas aux questions indiscrètes, de même que je ne donne pas mon nom et mon adresse à des fâcheux.

Ce n'est pas de l'impolitesse pour moi de ne pas répondre à ce genre de question.
[message édité par Natasha le 20/09/2010 à 16:53 ]
Inscrit le 09/10/2008
3236 messages publiés
malaga, le 20/09/2010 - 16:15
C'est maintenant aux organismes tels que la CNIL de fermer leur gueule et de dire Amen aux ordres du gouvernement.


Quand, le lundi, la CNIL (le conseil d'Etat, le conseil constitutionnel, les juges, -- rayez la mention inutile) désapprouve le gouvernement, vous êtes tous à les louer d'oser résister et d'être un contre-pouvoir.
Quand, le mardi, la CNIL (le conseil d'Etat, le conseil constitutionnel, les juges, -- rayez la mention inutile) désapprouve le gouvernement, vous êtes tous à les vouer aux gémonies en les traitant de laquais du pouvoir.

Parfois, j'ai l'impression de lire ici des émules de Sarkozy ou Hortefeux qui hurlent parce qu'un juge a osé rendre une décision contraire à leurs convictions.

Ca manque un peu de cohérence. Et si tous ces gens faisaient tout simplement leur travail, du mieux qu'ils peuvent, avec les moyens qu'ils ont et en essayant d'appliquer au mieux les textes de lois.


ce qui manque de cohérence c'est deja cette LOI debile qui à part couter des sous au contribuable ne changera rien.

ensuite vu que on est sur le créneau cohérence faudrait voir a appliquer ce que l'on fait voter, ce qui n'est pas le cas pour le moment.

l'on voit plus des décrets et des "rustines " sortir et tout cela " Illégalement"

si pour toi c'est ca la cohérence ok je m'incline.
Inscrit le 13/05/2007
153 messages publiés
Faites gaffe, l'empreur Dark Sarkosious va bientôt donner l'ordre 66.
Inscrit le 10/09/2010
182 messages publiés
je supprime
[message édité par test000000 le 17/10/2010 à 01:25 ]
Inscrit le 02/09/2010
201 messages publiés
Le contrôle sera fait par un tiers d'inconfiance...
Inscrit le 20/10/2008
1040 messages publiés
La CNIL prouve une fois de plus son inefficacité et son manque total de pouvoir. Encore un truc qui ne sert à rien du tout et qui coûte une fortune au contribuable... Comme Hadopi tiens
Inscrit le 09/07/2009
1116 messages publiés
qaruk.zurack, le 20/09/2010 - 13:24
Mais sinon, c'est quoi déjà le P2P ?


Le P2P c'est du vrai Internet, tout le reste c'est du Minitel 2.0.

http://www.fdn.fr/In...-Minitel-2.html
Inscrit le 26/08/2010
751 messages publiés
Il emploi la formule " votre rapporteur " pour ne pas employé " je ", Il fait le rapport pour les pontes de la CNIL.


Tu déconnes ou tu es sérieux ?
Depuis quand un rapport soit-disant écrit par un rapporteur de la CNIL écrit "votre rapporteur" pour parler de lui-même ? Est-ce que tu sais que dans ce cas, on emploie le "nous" pour ne pas dire "je".

Tu crois qu'ils se prend pour Alain Delon ?

Donc, encore une fois, je pose la question : qui a écrit ce rapport ? A qui est-il destiné ? Pourquoi les références sont incomplètes ? Pourquoi y a t'il des [...] ?
Inscrit le 13/04/2007
8712 messages publiés
malaga, le 20/09/2010 - 18:08

Il emploi la formule " votre rapporteur " pour ne pas employé " je ", Il fait le rapport pour les pontes de la CNIL.


Tu déconnes ou tu es sérieux ?
Depuis quand un rapport soit-disant écrit par un rapporteur de la CNIL écrit "votre rapporteur" pour parler de lui-même ? Est-ce que tu sais que dans ce cas, on emploie le "nous" pour ne pas dire "je".

Tu crois qu'ils se prend pour Alain Delon ?

Donc, encore une fois, je pose la question : qui a écrit ce rapport ? A qui est-il destiné ? Pourquoi les références sont incomplètes ? Pourquoi y a t'il des [...] ?




Tu vas la poser 50 Fois la même question alors qu'il t'a déjà été répondu ?

Ici :


http://www.numerama....ontrole-de-tmg/



tomy13, le 20/09/2010 - 17:19

malaga, le 20/09/2010 - 15:26

C'est quoi ce rapport ?


Si tu sais lire :
Le rapporteur est Monsieur Emmanuel de GIVRY, Vice-président délégué.
Il fait bosser des gens qui y connaissent quelque chose : Monsieur Bertrand PAILHES et Madame Johanna CARVAIS.
Il emploi la formule « votre rapporteur » pour ne pas employé « je », Il fait le rapport pour les pontes de la CNIL.
Le doc est passé par la censure « ETT » d’où les points de suspension.
Tu comprends ? Ou faut encore t’expliquer ?








Il te dérange beaucoup ce rapport, semble t'il ....



Inscrit le 15/04/2009
50 messages publiés
Inscrit le 13/08/2010
8120 messages publiés
C'est la CNIL qui validé les listings de Clearstream ?

Hahahaha
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Septembre 2010
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10