Cette nuit, Twitter a dévoilé sa nouvelle interface web pour son service de micro-blogging. Plus qu'un réseau social, le nouveau Twitter veut devenir un véritable média personnalisé. Plusieurs partenariats ont été signés avec d'autres services, afin d'intégrer leurs contenus dans une colonne enrichie.

« Nous avons compris une chose lorsque nous avons lancé Twitter – la vie ne tient pas toujours en moins de 140 caractères« . C’est par cette déclaration qu’Evan Williams, le directeur exécutif de Twitter, a annoncé cette nuit sur le blog du réseau social le lancement prochain d’une nouvelle version de Twitter. Un changement d’importance, puisque la nouvelle interface pousse le service à devenir un véritable média personnalisé.

Le changement le plus spectaculaire réside dans l’apparition d’une seconde colonne sur le site web. Si la première reste dédiée au flux – en temps réel – des messages publiés par les profils suivis par l’utilisateur, la seconde cherche à enrichir l’expérience du service avec la présence de photos (publiés sur TwitPic ou Flickr par exemple), de vidéos (issues de YouTube ou Justin.TV) ou d’indications géolocalisées.

Concrètement, les liens menant vers certains services web ne s’ouvriront plus dans une nouvelle page ou dans un onglet supplémentaire, mais dans cette deuxième colonne. Grâce au code embarqué, Twitter va pouvoir maintenir plus longuement les utilisateurs sur son service. Pour l’heure, seize services sont partenaires du nouveau Twitter. En plus des quatre cités plus haut, rajoutons Devianrt ART, Kickstarter, Plixi, Ustream ou encore Vimeo.

C’est une évolution importante du service, mais attendue. En effet, de nombreux utilisateurs de Twitter continuent de passer par le site web pour alimenter leur profil et interagir avec les autres utilisateurs. À peine plus d’un utilisateur sur cinq passe par une application tierce pour publier de nouveaux messages. Reste à savoir comment les éditeurs de ces solutions réagiront dans les prochaines semaines. Et quelle sera leur riposte.

Avant ce changement d’interface, Twitter a déjà eu l’occasion de démontrer une certaine capacité à devenir un média à part entière. Si le réseau est parfois pollué de fausses informations ou de farces d’internautes, il a permis de renseigner très rapidement sur le séisme au Sichuan, l’amerrissage en catastrophe d’un avion de ligne sur l’Hudson River ou encore le décès de Michael Jackson.

Reste à savoir si la mue de Twitter en média exposera les utilisateurs à encore plus de Justin Bieber.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés