Ce lundi matin, nous rapportions la sortie sur le site de France 5 Curiosphère d’une vidéo de propagande à destination des enfants, à propos d’Hadopi (laquelle nous a assuré ne pas en être producteur, malgré ce qu’indique la fiche descriptive). Elle se terminait en affirmant que le téléchargement, c’est du vol. En commentaire, Winael nous fait découvrir cette autre vidéo datée de février 2010, qui nous avait jusque là échappé. Elle a été produite par QuestionCopyright.org, qui se donne pour mission de « mettre en évidence les dommages économiques, artistiques et sociaux causés par les monopoles de distribution, et de démontrer en quoi la distribution basés sur la liberté est meilleure pour les artistes et leur public« .

Réinterprétée en français grâce à sa licence Creative Commons by-sa, elle décrit très bien en chanson et en animation pourquoi le téléchargement n’est pas du vol, mais au contraire un enrichissement. C’est justement parce que télécharger n’est pas voler un objet mais le dupliquer qu’il faut trouver un modèle économique adapté, et cesser d’assimiler à des délinquants ou à des « Super Crapules » ceux qui téléchargent des œuvres.

Comme nous l’avions dit il y a quelques mois à propos de la blague Fridge 2 Fridge, s’il était possible de dupliquer à l’infini des baguettes, parlerait-on de vol et chercherait-on à le sanctionner ? Ou ne devrions-nous pas nous réjouir au contraire d’avoir enfin le moyen de nourrir tout le monde à sa faim, en cherchant d’autres modes de rémunération pour ceux qui créent les recettes, et les repas ensuite clonés ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés