L‘addiction au jeu vidéo serait-elle devenue préoccupante en Corée du Sud ? Selon la presse locale, le gouvernement sud-coréen souhaite mettre en place une série de mesures pour freiner un phénomène qui affecterait de plus en plus de jeunes dans le Pays du Matin calme. À l’origine de cette mesure, nous retrouvons le ministère de la culture, des sports et du tourisme qui souhaite empêcher les joueurs de se laisser happer par un univers trop prenant.

Selon The Korea Herald, le dispositif comporterait plusieurs pistes pour lutter contre cette addiction. La première d’entre elles vise les jeunes joueurs en imposant un couvre-feu nocturne de six heures, afin d’éviter qu’ils ne jouent toute la nuit. Ce couvre-feu serait modulable puisque trois options s’offrent aux joueurs : de minuit à six heures du matin, d’une heure à sept heures ou de deux heures à huit heures.

L’autre réponse gouvernementale à ce phénomène consiste à brider significativement les débits des connexions Internet après un certain nombre d’heures passées sur un MMO. Contrairement au couvre-feu qui cherche à préserver la nuit comme temps de repos, le bridage des débits peut survenir à n’importe quel moment de la journée. Cependant, ces dispositions ont rapidement été sous le feu de la critique.

Sans surprise, ce sont les éditeurs de jeux vidéo qui sont montés les premiers au créneau, en estimant que si l’addiction aux MMO est un grave problème, il ne faut pas se tromper d’antidote. Selon eux, ce n’est pas en forçant la déconnexion ou en bridant les débits que le problème sera résolu. D’autant que pour l’heure, tous les jeux du marché ne sont pas encore couverts par la mesure, c’est le moins que l’on puisse dire.

The Korea Herald rapporte que seul quatre titres sont pour l’instant frappés par ces mesures. Cependant, pas moins de 19 titres devraient se retrouvés sur la liste gouvernementale, permettant de couvrir pas moins de 79 % du secteur des jeux en ligne locaux. Ainsi, si pour l’heure Lineage ou World of Warcraft, dont la nouvelle extension arrive prochainement d’ailleurs, ne sont pas encore recensés, nul doute que ces titres très populaires en Corée du Sud seront rapidement concernés.

Ce nouveau dispositif est attendu pour le deuxième semestre 2010. Reste à savoir comment les joueurs réagiront lorsqu’ils ne pourront plus s’adonner à leur partie quotidienne…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés