Ca n’est pas tout à fait une première. Déjà en 2008, Apple avait rejeté une application pour iPhone parce que les services de la firme de Cupertino avaient jugé qu’elle était « d’utilité limitée pour la communauté d’utilisateurs d’iPhone et iPod touch ». Mais il s’agissait alors d’un simulateur de pets (sic), et l’on avait pu penser alors qu’Apple n’avait pas su formuler les raisons profondes de sa décision de ne pas référencer le logiciel dans sa base de données consultées par des millions de clients. Cependant, la raison avancée était peut-être réelle. Car Apple vient de renouveler avec une application beaucoup plus sympathique.

Nick Bonatsakis de Altantia Software s’est ainsi vu refuser le droit de publier sur l’App Store une application baptisée « QuackPhone », qui fait caqueter le téléphone comme un canard. Coin coin, Apple n’en veut point. « Cette application contient une fonctionnalité d’utilité limitée pour l’utilisateur et n’est pas appropriée pour l’App Store« , a indiqué Apple au développeur.

L’application était en fait un clin d’oeil aux téléphones en forme de canard commercialisés dans les années 1970 aux Etats-Unis, qui sonnaient effectivement à l’époque comme des canards. Mais quand bien même l’application serait née de la plus pure imagination du développeur, il y a quelque chose de dérangeant à voir Apple décider de manière aussi discrétionnaire de ce qui est ou non utile pour ses clients. Surtout lorsque l’App Store reste officiellement la seule source possible de distribution de logiciels pour l’iPhone.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés