Préfacé par le fondateur de Reporters Sans Frontières Robert Ménard, le livre "Confession d'un pédophile, l'impossible filtrage du web" auquel nous avons participé est sorti ce lundi. L'ouvrage initié par Fabrice Epelboin pour mettre en relief les dérives redoutées du projet de loi Loppsi est bien sûr diffusé gratuitement sous licence libre, et peut être commandé en version papier.

Nous vous l’annoncions vendredi en marge d’un article très commenté sur la possible contre-productivité des mesures de blocage de l’ensemble des contenus pédopornographiques sur Internet, y compris imaginaires. Le livre paru aux éditions InLibroVeritas « Confession d’un pédophile, l’impossible filtrage du web » est disponible depuis ce midi, une semaine avant le début des débats sur la loi Loppsi qui prévoit ce type de filtrage.

L’ouvrage peut être commandé en version papier (8 euros), ou téléchargé et diffusé librement sous licence Creative Commons by-sa (.pdf).

Ayant participé à la rédaction du livre, nous nous contenterons de reproduire ici la quatrième de couverture et de vous inciter à le faire circuler autour de vous. Il combat les idées reçues sur la nécessité ou l’efficacité d’un filtrage de la pédopornographie, qui n’est à nos yeux qu’un cheval de Troie pour généraliser progressivement le filtrage à d’autres domaines moins sujets à l’émotion populaire. A l’image du fichier des empreintes génétiques (FNAEG), d’abord voté pour les seuls crimes et délits sexuels, et régulièrement étendu depuis jusqu’à l’enregistrement aujourd’hui de plus d’un million d’empreintes.

La quatrième de couverture :

Le contenu de ce livre est choquant. Il scandalise par le thème qu’il aborde, la pornographie infantile. Il heurte par la froideur et la pertinence de son analyse. Il choque par la conclusion de sa précise démonstration : filtrer Internet des contenus pédopornographiques fera la richesse des pédocriminels et protègera les pédophiles de toute action des forces de l’ordre. En un mot, la loi Loppsi prépare un monde dans lequel aucun parent responsable ne voudrait voir vivre ses enfants.

Préfacé par Robert Ménard, fondateur de Reporter Sans Frontières, rédigé par des professionnels de la lutte contre les pédophiles en ligne, Hervé Recoupe, ancien directeur d’enquête de la gendarmerie ou Tom Morton, expert informatique auprès des tribunaux anglais, cet ouvrage revient sur le business lucratif de la pornographie enfantine, explique clairement le fonctionnement et les techniques sophistiquées d’accès à ces contenus et dissèque les conséquences de toute tentative de filtrage d’Internet.

Basé et étayé sur le témoignage avéré et vérifié d’un pédophile allemand intitulé  » An insight into child porn « , ce livre est une plongée dans le fonctionnement d’un monde parallèle, caché dans un réseau dans le réseau. Il montre et démontre l’infaisabilité d’un filtrage et les effets désastreux qu’il induirait, mais il propose surtout de véritables pistes de réflexions quant aux solutions réellement efficaces qu’il convient de mettre en œuvre : lutte contre les paradis fiscaux, entraide judiciaire, formation…
 » Pornographie pédophile, l’impossible filtrage du web  » est un coup de poing. Un choc essentiel qui pose la question de fond : quel Internet voulons-nous pour demain ?

Ont participé à ce livre :

Robert Ménard, fondateur de Reporter sans frontières
Fabrice Epelboin, ReadWriteWeb
Tom Morton, expert auprès des tribunaux anglais
Guillaume Champeau, Numerama
Hervé Recoupe, adjudant enquêteur de la Gendarmerie Nationale
Mathieu Pasquini, InLibroVeritas
Jérémie Zimmermann, La quadrature du net

Les droits d’auteurs de ce livre seront reversés a des associations de lutte contre la pédophilie.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés