Invité dans l’émission de Samuel Etienne « Questions de génération » sur France 4, le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a participé à un débat au thème finement formulé : « Internet rend-il con ?« . Dans un extrait que diffuse Le Post, Mitterrand idenfie « un vrai danger : c’est les blogs avec les informations que les gens diffusent dans un relatif voire un complet anonymat« .

« On peut dire n’importe quoi avec un air de vérité« , prévient le ministre de la Culture. « On signe Zoro, on signe n’importe quoi, on n’arrive pas vraiment à vous retrouver. C’est repris, repris, repris, ça passe de l’intox à l’information« . Prenant l’exemple de Tiger Woods, qui aurait été victime de nombreuses rumeurs sur ses frasques sexuelles dans les blogs (en vérité c’était aussi et surtout dans la presse people voire la presse traditionnelle américaine), Mitterrand estime que ça « ressemble un peu à ce qu’étaient les lettres anonymes autrefois« . « Il y a une impunité« , regrette-t-il.

Pressé par Samuel Etienne de dire s’il était favorable à une levée de cette impunité (qui n’existe pas, rappelons-le), Frédéric Mitterrand reste flou. « Non, moi je suis pour reguler le marché mais sans faire de contrainte excessive« , se défend-il. Il est donc a contrario à la fois pour une régulation « du marché » de l’information sur Internet, et la mise en place de contraintes, non excessives. La solution ? Des aides financières accordées à une partie seulement des producteurs d’information, et un label de bonne presse dont ne peuvent bénéficier les blogs.

« Je voudrais simplement qu’on développe une éducation sur Internet, qu’on sache se servir d’Internet en étant un peu méfiant avec toutes les informations qu’on peut avoir« , ajoute le ministre. A commencer par les informations diffusées par le ministère de la Culture lui-même ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés