Que l’on aime ou pas Twitter, on ne peut qu’être ébahi devant la vitesse à laquelle le service de communication s’est imposé comme un incontournable, avec ses 140 caractères par message. Selon le Global Language Monitor, le mot « Twitter » serait tout simplement le mot le plus populaire de la langue anglaise en 2009. Publié depuis 2000, le classement repose sur un logiciel propriétaire qui analyse la fréquence de publication des mots et des phrases dans les médias, au sens large du terme (aussi bien la presse en ligne que les blogs et les publications scientifiques). Un algorithme accorde alors plus ou moins d’importance aux mots en fonction d’une série de critères assez obscurs.

Cette année, Twitter devance Obama, H1N1, Stimulus (le nom des aides de l’Etat américain de 800 milliards de dollars pour relancer l’économie), et Vampire. L’an dernier, les mots les plus populaires avaient été « Change » (le mot d’ordre de Barack Obama pour la campagne présidentielle), Bailout (le renflouement des banques privées par l’Etat), et ObamaMania.

Twitter est aussi le deuxième terme le plus recherché cette année aux Etats-Unis sur Bing, le moteur de recherche de Microsoft. Il arrive derrière Michael Jackson, mais devant la grippe aviaire.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés