Face aux procès en masse lancés par l'industrie du disque, il est devenu pressant pour beaucoup d'internautes de se réfugier vers des solutions sécurisées protégeant davantage l'anonymat des utilisateurs. Ants P2P est l'une d'entre elles, et son créateur demande à lui faire subir des crash test.

« Ants P2P protège votre vie privée pendant que vous êtes connecté et vous rend intraçable, en cachant votre identité (IP) et en cryptant tout ce que vous envoyez et recevez des autres« , affirme Roberto Rossi, le créateur du logiciel italien.

Mais pas question de ne se contenter que de ses promesses. Rossi a lancé aujourd’hui le « ANts P2P Hacking contest », un concours destiné à prouver la fiabilité de son logiciel open-source, en demandant aux hackers du monde entier de mettre à l’épreuve la solidité de son protocole : « Vous devez simplement créer une application qui découvre automatiquement l’ID associée à une IP qui fait tourner ANts !« , explique Roberto Rossi. En clair, il faut réussir à déterminer quel fichier est transmis à/par qui.

Tout concours ayant son prix pour le gagnant, celui de Rossi est alléchant : « améliorer ensemble la sécurité de ANts !« 

Page officielle du « concours » :

ANts P2P Hacking contest

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés